La famille royale du Bhoutan disperse les cendres d’un chef spirituel

Le 8 avril dernier décédait Je Thrizur à 95 ans. Il fut le leader religieux du Bhoutan de 1986 à 1990. Les cérémonies bouddhistes se sont déroulées ce 7 novembre, retransmises à la télévision, en présence d’un grand nombre de membres de la famille royale. Outre la reine Jetsun Pema, le roi Jigme Khesar Wangchuck avait notamment à ses côtés son père, ancien roi, et plusieurs de ses frères et sœurs.

Le roi Jigme Khesar Wangchuck prie pour Je Thrizur (Photo : Royal House of Bhutan)

Lire aussi : Photos de famille pour les 12 ans du couronnement du roi du Bhoutan

Cérémonie de Purjang dans le dzong de Punakha

C’est au dzong de Punakha aussi appelé Grand Palais de la Félicité, qui est un monastère-forteresse typique du Bhoutan, que s’est déroulée la cérémonie de Purjang, les funérailles de Je Thrizur, décédé au printemps.

Le dzong de Punakha est l’un des plus anciens monastères du pays (Photo : Royal House of Bhutan)
(Photo : Royal House of Bhutan)
La reine Jetsun Pema discute avec un leader religieux (Photo : Royal House of Bhutan)

Lire aussi : Mariage royal : la princesse Eeuphelma du Bhoutan s’est mariée au frère de la Reine

Il fut le 68e Je Khenpo du pays. Il s’agit de la plus haute fonction religieuse du pays. Le Je Khenpo gouverne l’ensemble des corps monastiques, entouré de cinq autres sages, les Lopen Rinpochés. C’est le 70e Je Khenpa, Sa Sainteté Jetsun Tenzin Dhoendup, actuel dirigeant spirituel du pays qui a dirigé la cérémonie.

Le 70e Je Khenpa, Sa Sainteté Jetsun Tenzin Dhoendup, a dirigé la cérémonie de crémation (Photo : Royal House of Bhutan)
Trois des quatre épouses de l’ancien roi. Il s’agit des reines-mères Dorji Wangmo Wangchuck, Tseyring Pem Wangchuck et Sangay Choden Wangchuck (Photo : Royal House of Bhutan)

Lire aussi : Le roi du Bhoutan bénit la communauté hindoue du pays pour la fête de Dashain

Le roi Jigme Khesar Wangchuck, son épouse, la reine Jetsun Pema, et l’ancien roi, Jigme Singye Wangchuck ont assisté à la cérémonie. Le roi et son épouse y ont pris part activement. Le choix de la date pour organiser la cérémonie était hautement symbolique. Le 7 novembre, ou le 15e jour du 2e mois de l’année du rat de fer, est le jour de la fête de Lhabab Düchen, qui commémore la descente de Bhoudda et son retour dans le monde. Ce jour est férié au Bhoutan.

Les torm sont des gâteaux religieux à base de farine et de beurre, préparés uniquement pour les offrandes (Photo : Royal House of Bhutan)
(Photo : Royal House of Bhutan)
Le bucher et l’autel des offrandes (Photo : Royal House of Bhutan)

Lire aussi : Premières photos du deuxième bébé du roi du Bhoutan

Tous les Bhoutanais ont pu regarder la cérémonie retransmise à la télé, puisque seule une poignée d’invités ont pu y assister, le Roi étant très précautionneux en ce qui concerne les règles sanitaires d’application pour éviter la contamination au coronavirus.

Les moines tiennent des bâtons d’encens pour allumer le bûcher (Photo : Royal House of Bhutan)
Le bûcher est allumé (Photo : Royal House of Bhutan)

Lire aussi : Le roi du Bhoutan : « Le Roi, le gouvernement et le peuple, nous devons travailler ensemble comme les membres d’une même famille pour sortir indemnes de cette adversité »

La famille royale disperse les cendres du 68e je Khenpo

À la fin de la cérémonie le roi Jigme Khesar Wangchuck et son père ont dispersé les cendres de l’ancien Je Khenpo, sous le regard des autres membres de la famille royale et des leaders religieux venus lui rendre un dernier hommage. Sa Sainteté Je Thrizur avait apporté de nombreuses réformes durant son mandat. Pour sa dévotion et ses services rendus, le religieux avait été reçu dans l’Ordre du Druk Gyalpo, l’ordre dynastique du Roi Dragon, par le Roi en 2008.

La famille royale réunie autour du Roi (jaune au centre) et de son père (également en jaune à gauche) avant la cérémonie de dispersion des cendres (Photo : Royal House of Bhutan)
Le Roi, son père et le 70e Je Khenpo dispersent les cendres (Photo : Royal House of Bhutan)

Source : BBS

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr