Le diadème kokoshnik en aigues-marines porté par Victoria de Suède au banquet d’État en l’honneur des souverains espagnols

Pour ce banquet d’État du 24 novembre 2021, la princesse héritière Victoria est apparue dans une tenue très estivale, aux motifs floraux très colorés. Elle portait sur la tête un diadème peu habituel, un diadème en aigues-marines ayant appartenu à sa tante. Ce bijou peu porté ces derniers temps a été sorti de sa cassette pour honorer les souverains espagnols de leur visite.

Lire aussi : La reine Silvia porte le diadème aux camées gréco-romains en l’honneur du roi Felipe et de la reine Letizia

La princesse héritière Victoria porte la robe florale portée sur les photos officielles de son 10e anniversaire de mariage

Le banquet d’État organisé par le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia de Suède en l’honneur des souverains espagnols était à la hauteur de nos attentes. Cela faisait plus de 40 ans qu’un souverain espagnol n’avait plus été invité à une visite d’État par le roi de Suède. La dernière visite date de 1979, lorsque le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia avaient invité le roi Juan Carlos et la reine Sofia. Une visite de retour avait été organisée en 1983 par les souverains espagnols.

La princesse Sofia, le prince Carl Philip, la reine Letizia, le roi Felipe VI, le roi Carl XVI Gustaf, la reine Silvia, le prince Daniel et la princesse héritière Victoria au banquet d’État du 24 novembre à Stockholm (Photo : EFE/JUANJO MARTIN/ABACAPRESS)

Pour marquer ces retrouvailles et le retour d’un souverain espagnol sur le sol suédois, la princesse héritière Victoria avait choisi une parure peu habituelle. Notons aussi, qu’en dehors du cadre officiel d’une visite d’État, la dernière visite de Felipe (encore héritier du trône) et de Letizia en Suède, était à l’occasion du mariage de la princesse héritière Victoria avec le prince Daniel, en 2010.

La princesse héritière Victoria et le prince Daniel au banquet d’État en l’honneur des souverains espagnols (Photo : Robert Eklund/Stella Pictures/ABACAPRESS.COM)

Ce 24 novembre, la princesse héritière Victoria portait une robe confectionnée par Frida Jonsven. La princesse héritière Victoria portait déjà cette robe sur une des deux séries de photos publiées à l’occasion de son 10e anniversaire de mariage. En 2020, la Cour royale de Suède avait publié plusieurs séries de photos, sur l’une la princesse héritière portait une robe de gala bleu nuit de chez H&M, et sur une autre elle portait cette robe rose à motifs floraux de chez Frida Jonsven. Lors du banquet d’État, la reine Letizia a porté cette même robe bleue H&M avec sur la tête le prestigieux diadème fleurs de lys. Deux des robes portées lors du shooting d’anniversaire de mariage étaient donc réunies lors de cette soirée.

La princesse héritière Victoria avait porté cette robe confectionnée par Frida Jonsven sur une des séries de clichés officiels parus à l’occasion de son 10e anniversaire de mariage (Photo : Elisabeth Toll, Kungl. Hovstaterna)

Lire aussi : Les diadèmes de la famille royale belge : que contiennent les coffres des princesses de Belgique ?

Le diadème kokoshnik en aigues-marines de la princesse Margaretha

Le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia, qui portait le diadème aux camées de son mariage, étaient les premiers à saluer les souverains espagnols, suivis par la princesse héritière Victoria et son époux, le prince Daniel, puis par le prince Carl Philip et son épouse, la princesse Sofia. Victoria portait l’incroyable diadème kokoshnik en aigues-marines et la princesse Sofia portait son diadème de mariage.

La princesse héritière Victoria au banquet d’État du 24 novembre 2021 avec le diadème kokoshnik en aigues-marines (Photo : Robert Eklund/Stella Pictures/ABACAPRESS.COM)

Le diadème porté par la princesse héritière Victoria n’a été malheureusement que trop peu vu sur la tête des princesses suédoises. Ce diadème est très reconnaissable par ses très grosses pierres, dont l’énorme aigue-marine au centre du bijou. Les diadèmes de cette couleur ne sont pas fréquents et il est encore moins fréquent de trouver des pierres de cette taille sur une tiare.

Le diadème est qualifié de «kokoshnik» car il rappelle les coiffes russes qui ont cette même forme. L’origine du bijou est inconnu ainsi que le nom de son créateur. La Cour royale de Suède nomme officiellement ce bijou «diadème de la princesse Sibylle» et effectivement, elle est la première a avoir porté ce bijou en public, ou du moins dont on garde une trace matérielle en photo.

La princesse Sibylle de Saxe-Cobourg-Gotha fut la belle-fille du roi Gustave VI Adolphe, en épousant le prince héritier Gustave-Adolphe de Suède, en 1932. Sibylle fut accueillie dans la famille avec ce bijou et le porta pour la première fois lors de la réception organisée la veille de son mariage. Sibylle et son époux ont eu quatre filles et enfin un fils, l’actuel roi de Suède, Carl XVI Gustaf. Les quatre filles se sont partagés les bijoux de leur mère et c’est la princesse Margareth, l’ainée des filles, qui a hérité du diadème en aigues-marines.

La princesse Margaretha fait partie des sœurs les plus discrètes du roi de Suède. Elle n’assure aucun engagement officiel pour la Couronne et assiste uniquement aux grands événements comme les mariages. C’est pourquoi, ce diadème a longtemps disparu de la circulation. La princesse Margaretha vit dans une simple maison de campagne en Angleterre, quasiment de façon anonyme. La princesse Margaretha a prêté son diadème en aigues-marines à sa fille Sibylla, à l’occasion de son mariage avec le baron Cornelius von Dincklage en 1998.

La princesse Madeleine était la dernière à avoir porté le diadème, en 2017, à l’occasion d’un banquet d’État pour le gouverneur-général du Canada (Photo : David Sica/Stella Pictures/ABACAPRESS.COM)

Il faudra attendre 2010 pour revoir le diadème, porté par la princesse Margaretha lorsqu’elle assiste au mariage de sa nièce, la princesse héritière Victoria. Par la suite, sa sœur, la princesse Christina, sera aussi aperçue avec le diadème. C’est finalement la princesse Madeleine, deuxième fille du roi de Suède, qui portera le plus souvent le diadème ces dernières années. Ce changement de tête fréquent laisse penser que Margaretha a peut-être vendu son diadème à son frère, le roi de Suède, qui dorénavant le prête aux femmes de la famille. On ne sait pas exactement qui est le véritable propriétaire du diadème. Avant ce banquet d’État, le diadème avait été porté pour la dernière fois en 2017 par la princesse Madeleine à l’occasion de la visite d’État canadienne. À notre connaissance, Victoria ne l’avait jamais porté.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr