La reine Silvia porte le diadème aux camées gréco-romains en l’honneur du roi Felipe et de la reine Letizia

La première journée de la visite d’État des souverains espagnols en Suède s’est terminée par le traditionnel banquet d’État organisé pour le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia. Les membres de la famille royale de Suède avaient sorti leurs plus belles tenues, assorties à leurs plus belles parures. La reine Silvia portait l’un des diadèmes les plus particuliers et reconnaissables de la collection royale, le diadème aux camées.

Lire aussi : Le diadème Bragance porté par la reine Silvia de Suède

Diadèmes et tenues spectaculaires pour accueillir le roi Felipe et la reine Letizia

C’est en 1979 que le roi Juan Carlos et la reine Sofia s’étaient rendus en Suède pour la dernière visite d’État, invités par le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia. En 1983, les souverains espagnols avaient rendu la pareille en invitant à leur tour le roi et la reine de Suède pour une visite d’État dans leur pays.

Cela faisait donc plus de 40 ans que la Suède n’avait plus invité le chef d’État espagnol dans son pays. Ce 24 novembre était donc un jour particulier pour les souverains espagnol et suédois, qui se retrouvaient après tant d’année. Pour marquer le coup, la reine Letizia portait une robe H&M, un clin d’œil à la Suède, et le diadème fleurs de lys d’Ena. La princesse héritière Victoria portait l’incroyable diadème kokoshnik en aigues-marines et la princesse Sofia portait son diadème de mariage.

La famille royale de Suède accueille le roi et la reine d’Espagne (Photo : EFE/JUANJO MARTIN/ABACAPRESS)

Lire aussi : Les diadèmes de la famille royale belge : que contiennent les coffres des princesses de Belgique ?

La reine Silvia sort le diadème aux camées de son mariage

Du côté suédois aussi l’élégance était au rendez-vous. La reine Silvia de Suède, 77 ans, portait une robe du créateur Georg & Arend, avec le diadème aux camées des Bernadotte sur la tête, le tout avec un bracelet Cartier au poignet. Ce diadème est très particulier et reconnaissable avec ces camées représentant des scènes mythologiques.

La reine Letizia et la reine Silvia au banquet d’État du 24 novembre 2021 (Photo : EFE/JUANJO MARTIN/ABACAPRESS)

Lire aussi : Les deux diadèmes de la reine Margrethe II en Allemagne hérités de ses ancêtres allemands

La reine Silvia porte le diadème aux camées de Psyché et Cupidon lors du banquet d’État, assise à table, à côte du roi Felipe VI (Photo : Robert Eklund/Stella Pictures/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La reine Letizia porte le diadème Cartier de la reine Sofia pour le banquet d’État avec le président italien

Un diadème hérité de l’Empire français

Ce bijou français, réalisé au début du 19e siècle a appartenu à l’impératrice Joséphine. Sa fille, Hortense de Beauharnais, mais aussi sa Augusta-Amélie, l’épouse de son fils Eugène, apparaissent sur des tableaux avec le bijou. Les historiens n’ont pas retracé avec certitude comment le diadème aux camées a été transmis à la mort de l’impératrice Joséphine, en 1814. Le bijou est arrivé dans la cassette de la princesse Joséphine de Leuchtenberg, fille d’Eugène, lui-même fils de l’impératrice. Il se pourrait que Joséphine ait reçu ce bijou en cadeau pour son mariage en 1823 avec le prince Oscar de Suède, fils de Jean-Baptiste Bernadotte, devenu roi de Suède sous le nom de règne de Charles XIV Jean, en 1814.

Oscar est devenu Oscar 1e en 1844. Lorsque la reine Joséphine est décédée en 1876, c’est sa fille unique, Eugénie, qui en hérita. La princesse Eugénie est morte en 1889 sans enfants, ce qui permit au bijou de rester dans la famille royale puisqu’il revint au neveu d’Eugénie, le prince Eugène. Lui aussi resté célibataire, il prêta le diadème aux camées aux femmes de sa famille pour les grandes occasions. Il finit par l’offrir en cadeau de mariage à la princesse Sibylle de Saxe-Cobourg-Gotha à son mariage avec son petit-neveu, Gustave-Adolphe de Suède, les héritiers du trône.

Sibylle et Gustave-Adolphe sont les parents du roi Carl XVI Gustave. Les sœurs du roi ont porté le diadème mais depuis le début de son règne, c’est son épouse, la reine Silvia, qui porte le plus fréquemment le bijou.

La nouvelle reine Silvia porte le diadème aux camées à son mariage avec le roi Carl XVI Gustaf en 1976 (Photo : DPA/ABACAPRESS.COM)

En 1976, le roi Carl XVI Gustaf, monté sur le trône 3 ans plus tôt, épousa la roturière allemande Silvia Sommerlath. Le jour de son mariage, la nouvelle reine Silvia porta déjà le diadème aux camées. Elle le porte très régulièrement depuis lors et le prête aussi volontiers. Sa fille ainée, la princesse héritière Victoria portait le diadème aux camées à son mariage en 2010.

La princesse héritière Victoria portait le diadème aux camées à son mariage avec le prince Daniel en juin 2010 (Photo : Wikimedia Commons)

Ce diadème confectionné par Eugène-Marie Nitot, fondateur de la maison Chaumet, est en or jaune, décoré de perles, et mettant en avant des scènes mythologiques dans des camées. Les scènes représentent l’histoire de Psyché et Cupidon. Le diadème était assorti d’un collier, de boucles d’oreilles, d’un bracelet et d’une broche. Les camées sont des petits bas-reliefs sculptés dans des matériaux présentant deux couleurs afin de faire ressortir les motifs par contraste.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr