Le prétendant au trône du Portugal n’a pas voté à la présidentielle et explique pourquoi

Au Portugal, Marcelo Rebelo de Sousa a été réélu ce dimanche pour un deuxième mandat présidentiel, dès le premier tour. Un véritable plébiscite auquel le prétendant au trône du Portugal n’a pas pris part. Le duc de Bragance a expliqué la raison pour laquelle il a décidé de ne pas se rendre aux urnes.

Le duc de Bragance a expliqué pourquoi il n’a pas été voter pour l’élection présidentielle (Photo : Capture d’écran TVI)

Lire aussi : Les enfants du duc de Bragance pourront-ils épouser un roturier ?

Le duc de Bragance veut respecter sa neutralité politique

Duarte de Bragance a décidé de ne pas aller voter. Il s’en est expliqué dans l’émission matinale Dois às 10 sur TVI. « Comme j’ai insisté sur le fait que dans ma position je devais être non partisan, si j’allais voter c’est que je prenais parti pour l’un des candidats », explique simplement le duc de Bragance, qui fait valoir sa neutralité politique, à laquelle sont soumis tous les monarques actuels.

Le fils du roi Michel 1e de Portugal a expliqué aux deux présentateurs, Cláudio Ramos et Maria Botelho Moniz, qu’il ne votait pas non plus pour les élections législatives. Par contre, à l’échelle locale, comme les élections paroissiales, il accepte de remplir son devoir de citoyen. Mais le prétendant au trône pense aussi qu’il ne devrait pas être le seul à appliquer cette règle de réserve. « Le président de la République ne doit pas non plus voter. Je pense qu’il devrait aussi être non partisan ».

Lire aussi : Le prince Harry et Meghan encouragent les Américains à voter

Duarte de Bragance juge les abstentionnistes

Le duc de Bragance, qui dans cette même émission a avoué avoir dû demander deux fois la main de sa femme avant qu’elle n’accepte sa proposition, a par contre un avis très tranché sur le droit de vote, qu’il considère plus comme une obligation que comme un droit. Mis à part lui-même et le président, il pense que tous les citoyens devraient voter. Il emploie d’ailleurs des mots très durs envers les abstentionnistes : «Ne pas aller voter, c’est dire “je suis stupide, je ne suis pas capable, que d’autres qui choisissent pour moi” ».

Ce dimanche 24 janvier 2021, le président sortant Marcelo Rebelo de Sousa a été réélu dès le premier tour. L’homme appartient au parti social-démocrate, un mouvement de centre droite, que l’on qualifie de conservateur modéré. Extrêmement populaire, le président a été réélu comme le prévoyaient tous les sondages, avec plus de 60% des voies. La candidate PS qui arrive en deuxième position obtient moins de 13% des voies.

Source : Caras

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Comments are closed