La famille royale de Roumanie réunie à la Cathédrale patriarcale pour les 5 ans de la disparition du roi Michel 1e

Ce 5 décembre 2022, Margareta de Roumanie était entourée de plusieurs de ses sœurs pour rendre un hommage religieux à leur père, décédé il y a tout juste 5 ans. L’évêque vicaire Varlaam de Ploiești a dirigé l’office religieux à la Cathédrale patriarcale de Bucarest.

Lire aussi : Margareta et Radu de Roumanie reçus par le pape François au Palais apostolique

Margareta, Sofia et Maria de Roumanie réunies dans la prière pour leur père

Le 5 décembre 2017, le roi Michel 1e décédait en Suisse à 96 ans. Détrôné par les communistes en 1947, le roi a vécu la plus grande partie de sa vie en exil, rentré pour la première fois dans son pays à la Noël 1990 puis de manière plus formelle et définitive en 1997. Depuis le décès du roi Michel 1e, sa fille aînée et héritière dynastique, Margareta est à la tête de la famille royale en tant que Gardienne de la Couronne.

Margareta, Radu, Sofia et Maria de Roumanie à la Cathédrale patriarcale de Bucarest pour rendre un hommage religieux à leur défunt père, décédé il y a 5 ans (Photo : Daniel Angelescu, Casa Majestății Sale)

Lire aussi : Margareta de Roumanie écrit au roi Charles III après le décès de sa cousine Elizabeth II

Ce lundi 5 décembre 2022, la famille royale de Roumanie commémorait les 5 ans de la disparition du roi Michel 1e. La Gardienne de la Courone était entourée de son époux, le prince consort Radu, et de deux de ses quatre sœurs, la princesse Sofia et la princesse Maria.

La Gardienne de la Couronne et le prince consort à la messe d’hommage au roi Michel 1e (Photo : Daniel Angelescu, Casa Majestății Sale)
Cet édifice religieux a été construit au 17e siècle (Photo : Daniel Angelescu, Casa Majestății Sale)

Lire aussi : Margareta de Roumanie visite l’ordre souverain de Malte au Palais magistral : le prince Radu reçoit la grand-croix du Mérite

L’évêque vicaire du patriarche Daniel dirige l’office commémoratif à la Cathérale patriarcale

Un office religieux s’est déroulé à la Cathédrale patriarcale de Bucarest dans le cadre familial. Les filles du défunt roi se sont recueillies et retrouvées dans la prière. L’office était célébré par l’évêque vicaire Varlaam de Ploiești, qui représentait le patriarche Daniel, primat de l’Église orthodoxe roumaine. L’évêque Varlaam est notamment l’assistant du patriarche Daniel dans son rôle de secrétaire du Saint-Synode. Le Saint-Synode est le concile qui se tient entre les éminences des autorités orthodoxes.

La Gardienne de la Couronne rend hommage au roi Michel 1e (Photo : Daniel Angelescu, Casa Majestății Sale)

Lire aussi : Margareta de Roumanie accorde le statut de ville royale à Alba Iulia lors de la cérémonie d’investiture annuelle au Palais royal de Bucarest

La Cathérdrale patriarcale est le siège du patriarcat de Bucarest. La construction de l’édifice a débuté en 1655 et a duré quatre ans. La construction a été ordonnée par Constantin Șerban, qui était alors le prince souverain de Valachie.

La princesse Sofia et la princesse Maria, deux des cinq filles du roi Michel et de la reine Anne (Photo : Daniel Angelescu, Casa Majestății Sale)
L’évêque vicaire Varlaam a dirigé l’office de commémoration réservé au cercle familial (Photo : Daniel Angelescu, Casa Majestății Sale)

Les funérailles du roi Michel ont eu lieu le 16 décembre 2017. C’est aussi dans la Cathédrale patriarcale qu’avait eu lieu le service funèbre du roi. Les funérailles étaient dirigées par le patriarche Daniel, accompagné de membres importants du Saint-Synode de l’Église orthodoxe roumaine.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr