La France restitue la couronne de la reine Ranavalona III : retour triomphal à Madagascar

Il aura fallu près de 15 ans de négociations entre les différents présidents français et malgaches pour que le joyau de la reine Ranavalona III revienne au pays. La couronne qui surmontait le dais royal, emportée par les colons français en 1897 est de retour au Rova, le palais de la Reine. La couronne a eu droit à un accueil militaire puis à une escorte de l’aéroport jusqu’au palais, sous le regard émerveillé de la population parfois un peu interloquée dans les rues de la capitale.

YouTube video

Lire aussi : Une couronne éthiopienne cachée depuis 1998 aux Pays-Bas a été rendue au prix Nobel Abiy Ahmed

La couronne du dais royal de la reine Ranavalona de retour à Madagascar

Madagascar a accueilli ce 5 novembre l’un de ses joyaux perdus, volés par la France en 1897 à la dernière reine du pays, la reine Ranavalona III. Depuis Jacques Chirac, la France parle de rendre la couronne de la reine, exposée depuis 110 ans au musée de l’armée française des Invalides.

La reine Ranavalona III a régné sur le royaume d’Imerina, ou royaume de Madagascar, de 1883 à 1897. Elle mourra en exil à Alger à 55 ans en 1917. (Photo : Domaine public)

Les présidents se sont succédé et finalement, les tractations entre Emmanuel Macron et le président malgache Andry Rajoelina, ont abouti cette année. Il était prévu que la couronne soit de retour sur le territoire pour le 26 juin 2020, date du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Suite aux restrictions sanitaires, la cérémonie de rapatriement a été repoussée au 5 novembre.

La ministre de la Communication et de la Culture suit le convoi militaire dès l’arrivée de la couronne à l’aéroport (Photo : capture d’écran YouTube/2424mg)

Le 5 novembre était une autre date symbolique pour le retour de la couronne, qui autrefois était fixée au-dessus du dais royal. En effet, 24 ans et 364 jours auparavant, soit le 6 novembre 1995, un terrible incendie avait ravagé l’ancien palais de la reine, aussi appelé le rova de Manjakamiadana. Seuls les murs du palais avaient résisté à l’incendie. Depuis 25 ans, les différents gouvernements ont restauré ce palais avec les moyens disponibles.

Pendant le discours de la ministre malgache et de l’ambassadeur de France, la couronne du dais royal était exposée sous une tente (Photo : capture d’écran YouTube/2424mg)

Lire aussi : Fin d’exil pour le sultan de Zanzibar qui peut vivre ses derniers jours sur la terre de ses ancêtres

Un convoi militaire était réservé à la couronne pour rejoindre le Rova

Une fois arrivée à l’aéroport international d’Ivato, dans un avion d’Air France, la couronne de 70 cm de hauteur, enfermée dans une caisse vitrée, a été remise par l’ambassadeur de France, qui a prononcé un discours dans lequel il a rappelé le cheminement des négociations entre les deux pays pour la restitution de la couronne. C’est la ministre de la Communication et de la Culture de Madagascar qui a symboliquement accueilli la couronne et a dirigé le cortège gouvernemental, qui suivait le convoi militaire. Dans son discours, la ministre a quant à elle fait savoir qu’il s’agissait d’une première victoire, mais qu’il « existait encore toute une liste de biens culturels que l’État va réclamer ».

La couronne a traversé les rues de la capitale dans un véhicule de l’armée (Photo : capture d’écran YouTube/2424mg)
Arrivée de la couronne au rova de Manjakamiadana (Photo : capture d’écran YouTube/2424mg)

La couronne a ensuite été transportée dans un véhicule de l’armée à ciel ouvert, protégé par des vitres, à travers les rues de la capitale pour rejoindre le palais. Le convoi militaire, qui avait tout l’air d’un convoi royal, a quelque peu surpris les habitants d’Antananarivo qui n’étaient pas au courant de l’événement. D’autres badauds, fière de leur joyau attendaient avec impatience de voir défiler l’objet. Dorénavant, la couronne est de nouveau visible dans le palais, qui lui aussi a rouvert au public après les restaurations.

Le palais de la reine, aussi appelé le rova de Manjakamiadana, a été rénové depuis son incendie (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : Une émeraude de l’impératrice Catherine II de Russie vendue 3,8 millions €

Source : FranceTV Info et 2424MG

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr