Haakon de Norvège continue sa randonnée sur la route des réfugiés : Jour 2

Du 26 au 28 août, le prince héritier Haakon de Norvège parcourt une partie de la route des réfugiés, ce sentier de 120 km qui part d’Oslo jusqu’à la frontière suédoise. La route était empruntée par les réfugiés, les coursiers et le Norvégiens en fuite, lors de la Seconde Guerre mondiale. Ce 27 août, le fils aîné du roi Harald a entamé sa deuxième journée de marche.

Lire aussi : Haakon de Norvège sur la route des réfugiés : Jour 1

Deuxième jour de marche sur la route des réfugiés

C’est au refuge d’Øvresaga que le prince héritier Haakon et ses coéquipiers se sont réveillés. Ils ont dormi dans cette cabane située sur la route des réfugiés, après plus de 8 heures de marche la veille. Le prince héritier est accompagné d’une militaire ayant servi à l’étranger, d’un guide touristique et d’une Norvégienne fille d’un réfugier afghan.

Après s’être lavé au refuge, la marche d’aujourd’hui a commencé à Søndre Hallangen, continuant le parcours vers l’est, approchant peu à peu de la frontière suédoise. « Environ 50 000 personnes ont fui la Norvège vers la Suède pendant la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup ont été aidés par des gardes-frontières pour traverser la frontière en toute sécurité. Les Allemands savaient que les réfugiés étaient aidés à traverser la frontière et patrouillaient de plus en plus dans les zones frontalières », explique le Palais royal.

(Photo : Simen Løvberg Sund, Det kongelige hoff)

Le prince héritier Haakon s’est arrêté devant un monument commémoratif qui se trouve sur le parcours. Ce monument honore la mémoire des gardes-frontières et autres soldats norvégiens qui ont été tués par les Allemands, lorsque ceux-ci ont découvert qu’ils aidaient la population à s’enfuir.

(Photo : Simen Løvberg Sund, Det kongelige hoff)

Lire aussi : Le prince héritier Frederik en visite surprise dans un camp de réfugiés en Jordanie

Rencontre avec des réfugiés rescapés et des personnes actives sur la route des réfugiés

Après ce moment de commémoration, la marche a repris et a duré toute la journée. En début de soirée, le prince héritier et ses coéquipiers ont rejoint la ferme de la famille Malnes. Magne et Marit Malnes les ont accueillis dans la cour de leur ferme. La famille Malnes a joué un rôle important dans le transport des réfugiés pendant la Seconde Guerre mondiale et environ 1 000 réfugiés ont reçu de l’aide de la part de personnes travaillant dans cette ferme, qui se situe au milieu du parcours.

Publiée par Kongehuset sur Jeudi 27 août 2020
Publiée par Kongehuset sur Jeudi 27 août 2020

Dans la ferme, le prince héritier a également pu rencontrer Gerd Golombek et Bjørn Lybæk, deux réfugiés qui ont fui la Norvège pendant la guerre. Gerd Golombek n’avait que 12 ans lorsqu’elle a dû fuir après avoir évité de justesse la déportation vers Auschwitz. Bjørn Lybæk n’avait que 5 ans lorsque la guerre a éclaté en Norvège, mais il a quand même aidé son père, qui était chargé d’aider les réfugiés à fuir le pays. Son père était responsable d’un tronçon du parcours.

Publiée par Kongehuset sur Jeudi 27 août 2020
Publiée par Kongehuset sur Jeudi 27 août 2020

Demain, le prince héritier Haakon et ses coéquipiers entreprendront le dernier tronçon vers la frontière suédoise. La promenade se terminera au musée Grenselos à Eidskog.

Lire aussi : Le prince héritier Haakon en visite au Conseil norvégien pour les réfugiés

Source : Kongehuset

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr