Haakon de Norvège sur la route des réfugiés : Jour 1

Du 26 au 28 août, le prince héritier Haakon de Norvège parcourt la route des réfugiés pour marquer les 75 ans de la fin de l’occupation allemande en Norvège. Il s’agit d’une route devenue un sentier de randonnée sur les traces des réfugiés, puisqu’il était emprunté par des juifs mais aussi des coursiers et d’autres personnes persécutées durant la guerre.

Lire aussi : Haakon de Norvège va parcourir la route des réfugiés

Premier jour de marche vers la frontière suédoise

La route des réfugiés part d’Oslo et se dirige vers la frontière suédoise, en passant par des forêts denses, un chemin qu’empruntaient ceux qui voulaient fuir la Norvège pendant la Seconde Guerre mondiale.

Environ 50 000 Norvégiens ont fui vers la Suède pendant la guerre. Il y avait plusieurs façons de traverser la frontière, mais beaucoup ont dû faire ce trajet de 120 km et d’autres longs et dangereux voyages avant d’arriver à la sécurité. 

Lire aussi : Le prince héritier Frederik en visite surprise dans un camp de réfugiés en Jordanie

Ce mercredi 26 août 2020, le prince héritier Haakon a entamé la marche. C’est au refuge Skullerudstua qu’a débuté la randonnée, un coup d’envoi donné en présence de la maire de la capitale. Le prince héritier Haakon marche avec Dag Terje Klarp Solvang, secrétaire général de l’Association norvégienne du tourisme, mais aussi Tonje Hagatun Nordengen, une militaire qui a de l’expérience dans plusieurs opérations étrangères et avec une fille de réfugiés. Ayesha Wolasmal, qui travaille dans l’humanitaire, est née en Norvège mais elle est la fille d’un réfugié politique afghan. Le prince héritier et son groupe ne réaliseront pas les 120 km de la route.

Le prince héritier Haakon et son groupe devant la grotte de Milorg (Photo : Det kongelige hoff)

Lire aussi : Toute la famille royale belge part en randonnée ce weekend !

Les récits de réfugiés viennent clore la journée de randonnée

Après 4 kilomètres de route, le groupe a découvert la grotte de Milorg qui a servi d’entrepôt de munition et de cachette lors des raids aériens. Un peu plus loin sur la route, Haakon et ses coéquipiers ont rencontré un groupe de bénévoles qui aménagent le sentier. Après 5 heures de marche, ils sont arrivés au campement de Vangen, un chalet utilisé fréquemment pour le camps de vacances. Après s’y être restaurés, ils ont entamé la dernière partie de l’excursion pour cette première journée.

Au refuge, trois réfugiés syriens ont raconté leur histoire (Photo : Det kongelige hoff)

Après une journée de 8 heures de marche, le groupe est arrivé au refuge d’où ils reprendront la marche le lendemain. En fin de journée, ils ont rencontré trois réfugiés qui ont fui la Syrie. Chacun à son tour a raconté son histoire et son parcours pour arriver jusqu’en Norvège.

Lire aussi : Harald et Sonja en Jordanie : école de réfugiées syriennes et visite de Béthanie – Jour 2

Source : Kongehuset

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr