Guillaume II : le dernier roi de Wurtemberg

Guillaume II est le quatrième et le dernier roi de Wurtemberg qui a régné entre 1891 et 1918. Il est né à Stuttgart le 25 février 1848 et meurt à Bebenhausen le 2 octobre 1921. Ses parents sont Frédéric et Catherine de Wurtemberg. Il est le neveu du roi Charles Ier à qui il doit l’un de ses prénoms. Celui-ci n’ayant pas eu d’enfants, le prince Guillaume est apparu comme le seul héritier du trône de Wurtemberg après la mort de son père.

Histoire du roi Guillaume II : le dernier roi de Wurtemberg (Image : Domaine public)

Lire aussi : Louis III : le dernier roi de Bavière témoin de la chute de l’Empire allemand

La jeunesse et la vie maritale du prince Guillaume de Wurtemberg

Wilhelm Karl Paul Friedrich de Wurtemberg aussi connu sous le nom de Guillaume II de Wurtemberg fait partie de la première branche appelée « branche aînée » de la maison de Wurtemberg. Durant son enfance, ses parents voulaient que le prince Guillaume puisse s’épanouir dans un environnement naturel et prêter attention aux préoccupations des gens simples. Entre 1865 et 1866, il a étudié le droit et l’économie politique à l’université de Tübingen puis il a suivi ensuite quatre semestres à Göttinger avant d’intégrer l’armée prussienne. Le 15 février 1877, le jeune prince s’est marié avec la princesse Marie de Waldeck-Pyrmont. Trois enfants sont issus de cette union. La princesse Marie mourut à l’âge de 25 ans.

En avril 1886, l’héritier de Wurtemberg s’est remarié avec la princesse Charlotte de Schaumburg-Lippe à Bückeburg. Mais aucun enfant naitra de cette union. Il était particulièrement proche de sa fille Pauline de Wurtemberg qui épouse le prince Friedrich de Wied en 1895. Ils ont eu deux fils : le prince Hermann et le prince Dietrich. Finalement, Guillaume II est monté sur le trône en 1891 et était qualifié de « roi le plus démocrate d’Allemagne » selon le chancelier d’Allemagne, le prince Max de Bade.

Lire aussi : Guillaume II : le dernier empereur d’Allemagne

Le règne du roi Guillaume II

Considéré très tôt comme l’unique héritier de la couronne de Wurtemberg, Guillaume a reçu une éducation visant à le préparer à devenir un futur chef d’État. Il a suivi pour cela une formation chez un maître relieur et chez un maître menuisier, mais également une formation militaire à Postdam. Membre de la Chambre des seigneurs de Wurtemberg, il a participé à la guerre franco-allemande de 1870 au sein de l’état-major du roi Guillaume Ier de Prusse. En parallèle, il a servi dans le régiment wurtembergeois des Hussards de la garde. Il était aussi présent au moment de la proclamation du roi de Prusse en tant qu’empereur du nouvel Empire allemand. Et c’est sous son règne que la Chambre des députés a été élue pour la première fois au suffrage universel.

Photographie du dernier roi de Wurtemberg. Portrait officiel du roi Guillaume II en 1892 (Photo : Domaine public)

Lire aussi : La chapelle funéraire du Wurtemberg a 200 ans : un monument romantique pour la reine Catherine

Très impliqué sur le plan social et caritatif, ce dernier roi de Wurtemberg avait créé un hospice pour les garçons orphelins ainsi qu’un foyer d’accueil pour les jeunes handicapés. Pendant son règne, il a vécu comme un grand bourgeois plutôt que de réellement se comporter comme un monarque. Très aimé du peuple, il accordait peu d’importance à l’art militaire et préférait se balader sans protection dans les rues de la capitale. En novembre 1918, il fut contraint d’abdiquer, suite à la défaite de l’Empire allemand au lendemain de la Première Guerre mondiale. Il a passé les derniers jours de sa vie dans le château de Bebenhausen jusqu’à sa mort en 1921. S’est éteinte avec lui la première branche de la maison de Wurtemberg, n’ayant pas de descendant mâle à sa mort. L’héritier de Guillaume II était son cousin, le duc Albrecht, qui devint le premier prétendant au trône de Würtemberg à la mort du dernier roi. L’actuel prétendant au trône est le duc Carl, petit-fils du duc Albrecht.

Lire aussi : Frédéric VIII mort en visitant une maison close à Hambourg ?

Source : Britannica

Avatar
Hervina

Hervina est une passionnée d'histoire et de familles royales. Elle partage avec Histoires Royales ses connaissances et ses anecdotes sur les têtes couronnées.

No Comments Yet

Leave a Reply