Le roi Frédéric-Auguste III : le dernier roi de Saxe

Frédéric-Auguste III est né le 25 mai 1865 à la cour de Dresde. Il est le fils aîné du roi Georges Ier et de son épouse Marie-Anne de Portugal. Il est connu pour être le dernier roi du royaume de Saxe. Un territoire sur lequel a régné pendant des siècles une branche de la famille de Wettin. Son règne a débuté après le décès de son père, le 15 octobre 1904. Il a combattu aux côtés de l’Empire allemand pendant la Première Guerre mondiale.

Frédéric-Auguste III de Saxe : dernier roi de Saxe (Photo : Domaine public)

Lire aussi : Frédéric-François IV : le dernier grand-duc de Mecklembourg-Schwerin

Frédéric-Auguste III : son mariage désastreux

Le jeune prince Frédéric-Auguste a reçu une éducation catholique et militaire. À l’âge de 12 ans, il est entré dans l’armée royale saxonne comme sous-lieutenant d’un régiment de grenadier. Après avoir été scolarisé à Dresde-Neustadt pendant toutes les année d’école primaire et secondaire, il obtient son diplôme en avril 1883. Il a ensuite suivi des études de sciences politiques et d’histoire pendant deux ans à l’université de Strasbourg.

Pour ce qui est de sa carrière militaire, le prince de Saxe a vite gravi les échelons en devenant premier lieutenant en septembre 1883, capitaine en 1887 puis major en 1889 et enfin lieutenant-colonel en 1891. Il a eu une carrière militaire brillante et exemplaire. Puis, en novembre 1891, l’héritier de Saxe épouse Louise-Antoinette de Habsbourg-Toscane et de cette union naîtra sept enfants. Peu après la princesse décide de quitter le foyer conjugal et de s’enfuir avec son amant, André Giron à Genève alors qu’elle était enceinte de son septième enfant.

Frédéric-Auguste III et sa famille en 1914 (Photo : Domaine public)

Lire aussi : Le suicide d’Adolphe-Frédéric VI de Mecklembourg-Strelitz entraîne une crise successorale

Suite à cela, le mariage a été annulé par le roi Georges de Saxe. Son ancienne épouse a ensuite accouché d’une petite fille le 4 mai 1903 et décide de la confier à la cour de Saxe. Après le divorce, le père de Louise-Antoinette, le grand-duc Ferdinand IV de Toscane, lui a accordé le titre de comtesse de Montignoso pour lui éviter la honte d’une vie de roturière.

Frédéric-Auguste III en tant que roi du royaume de Saxe

Lorsqu’il monte sur le trône, le roi Frédéric-Auguste III est surnommé le « gentleman anglais » en raison de sa passion pour l’art et la chasse. Après 10 ans de vie tranquille avec ses enfants, la Première Guerre mondiale se profile, ce qui oblige le roi de Saxe à mobiliser environ 750 000 hommes. Grâce à ses compétences militaires, il combat avec son armée notamment sur le front de l’Ouest. Après l’annonce de l’effondrement de l’Empire en 1918, Frédéric-Auguste III rentre aussitôt et tente de sauver son trône, cependant, la Révolution l’a déjà emporté.

À la suite de la mobilisation générale, la loi martiale est mise en vigueur retirant ainsi au Souverain toute autorité politique. Au final, Frédéric-Auguste III a signé un acte d’abdication en novembre 1918 qui comprend un message très équivoque, adressé aux insurgés : « Démerdez-vous tout seuls ! ».

Le dernier roi de Saxe peu de temps avant l’abolition de la monarchie (Photo : Domaine public)

Lire aussi : Guillaume II : le dernier roi de Wurtemberg

L’ancien roi s’est éteint en février 1932 dans sa demeure familiale à Sibyllenort, située au nord de Breslau. Ensuite, son corps a été rapatrié à Dresde où des funérailles nationales ont été organisées. Le cortège funéraire a été suivi par plus de 500 000 personnes. Il y a eu deux monarchistes, à savoir le Major-Général Ludwig Beck et le lieutenant-colonel Friedrich Olbricht qui ont fait partie de la garde d’honneur destinée à escorter le souverain.

Lire aussi : Le prince Charles-Édouard, le préféré d’Hitler

Source : Le Parisien

Avatar
Hervina

Hervina est une passionnée d'histoire et de familles royales. Elle partage avec Histoires Royales ses connaissances et ses anecdotes sur les têtes couronnées.

No Comments Yet

Leave a Reply