Une femme obsédée par le prince Andrew prétend être sa fiancée et pénètre chez lui

Une Espagnole de 44 ans, qui se faisait appeler Irene Windsor, a réussi à pénétrer dans le Royal Lodge, le domicile du prince Andrew, en prétendant être sa fiancée. Une importante faille de sécurité a été décelée avec cette intruse, qui a été arrêtée par la police.

Une inconnue a réussi à pénétrer au Royal Lodge, le domicile du prince Andrew, situé à quelques kilomètres du domaine du château de Windsor. (Photo : Chris Jackson/PA Wire /ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La police surveille 112 personnes potentiellement dangereuses pour la famille royale : le nombre de harceleurs a doublé en un an

La supposée fiancée du prince Andrew entre dans le Royal Lodge

Selon The Sun, ce lundi 19 avril 2021, vers 11 heures, une femme a pénétré dans Bishopgate Road en taxi. Cette route débute par une barrière qui est entourée d’un abri où peuvent stationner des agents de sécurité. Ce jour-là, cette première barrière était ouverte et non surveillée.

La première barrière de Bishopgate Road à Windsor est généralement ouverte et non surveillée (Photo : Capture Google Maps)

Un peu plus loin, une seconde barrière bloque l’entrée au Royal Lodge, le domaine où vit le prince Andrew, duc d’York, situé à Windsor, non loin de Great Park, le domaine sur lequel se trouve le château de Windsor. Le prince Andrew vit au Royal Lodge avec son ex-épouse, Sarah Ferguson.

Face aux agents de sécurité qui lui bloquaient le passage, l’intruse s’est présentée comme Irene Windsor, promise au mariage avec le prince Andrew. Elle a réussi a convaincre la sécurité qu’elle avait un rendez-vous avec le deuxième fils de la reine et a même réussi à exiger que les agents de sécurité règlent eux-mêmes la note du taxi.

«La femme a exigé qu’ils paient sa note de taxi car elle était une amie proche du prince Andrew, et ils ont l’ont fait, avant de lui indiquer la route vers le Royal Lodge», explique un témoin. «Ils n’avaient aucune idée que cette femme était une totale inconnue pour Andrew et qu’elle faisait apparemment une fixation sur lui.»

Lire aussi : Un intrus est entré dans Buckingham la nuit et voulait pénétrer dans la chambre de la reine Elizabeth II

Elle prétend s’appeler Irene Windsor

Dans le domaine, l’intruse, d’origine espagnole, a d’abord vaqué pendant 20 minutes dans les jardins. Elle a ensuite réussi à entrer dans la résidence, saluant le personnel qu’elle a croisé. Sachant que le prince Andrew n’attendait aucune visite, encore endeuillé par la mort de son père, le personnel a maintenu l’intruse dans le couloir, le temps qu’arrive la police.

La police l’a arrêtée pour «effraction» et a été placée plus tard en détention sous le couvert de la loi sur la santé mentale. Dans son sac à main, la police a trouvé des plans et des cartes du Royal Lodge, ainsi qu’un porte-clé d’autodéfense en forme de chat avec des griffes acérées.

Cette femme, décrite comme habillée élégamment, aurait voyagé depuis l’Espagne samedi, le jour des funérailles du prince Philip. On ne sait pas exactement quelles étaient ses intentions. Cette faille de sécurité prouve que les membres de la famille royale peuvent à tout moment être victimes de déséquilibrés. Depuis quelques temps, la police londonienne n’est plus utilisée pour faire des rondes quotidiennes autour des résidences royales de certains membres de la famille. En tant que fils du souverain, Andrew continue à avoir une protection personnelle de la police mais son domicile n’est plus surveillé. C’est un service de sécurité, payé par la Reine qui garde son domicile.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr