Le roi Willem-Alexander rencontre les entrepreneurs pratiquant un métier de contact

De visite dans le Limbourg toute la journée, après avoir visité un centre de rééducation pour les anciens patients atteints du coronavirus, le roi Willem-Alexander a rendu visite à des entrepreneurs ayant des professions de contact. La visita eu lieu à Stein mardi après-midi, le 19 mai. La visite a eu lieu dans le contexte de l’épidémie de coronavirus.

(Photo : Rotapool)

Lire aussi : Le roi Willem-Alexander en visite dans un centre sportif pour observer les mesures à respecter en tant de crise sanitaire

Le roi des Pays-Bas rend visite à des professionnels qui exercent un métier nécessitant un contact

Le roi Willem-Alexander a visité un coiffeur, un opticien, un salon de manucure et un physiothérapeute qui ont leur salon dans un centre commercial de Stein. Ces entrepreneurs ont des professions de contact et après une période de fermeture forcée, ont pu rouvrir leur entreprise le 11 mai. Le roi des Pays-Bas leur a parlé de la période vécue durant la fermeture de l’entreprise, des conséquences financières, des incertitudes sur l’avenir et de la manière de gérer les nouveaux protocoles sanitaires depuis la réouverture de leur commerce. Par exemple, les personnes ayant une profession de contact travaillent sur rendez-vous et doivent demander à l’avance aux clients s’ils sont atteints du coronavirus. Les masques faciaux ne sont pas obligatoires, mais il est demandé à se tenir à 1,5 mètre de distance lorsque cela est possible. La fermeture de tous ces commerces avait été décidée le 23 mars derniers.

(Photo : Rotapool)
(Photo : Rotapool)

Lire aussi : Le roi Willem-Alexander au Centre d’opérations territoriales de l’armée royale néerlandaise

Source : Het Koninklijk Huis

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.