La leçon de tolérance de la princesse Tatiana de Grèce suite à la mort de George Floyd

Depuis quelques jours, les manifestations grondent aux États-Unis pour demander une plus grande justice raciale, suite à un énième cas de violence policière. Le meurtre par étouffement de George Floyd par un policier lors d’une arrestation musclée dans le Minnesota, a déclenché la colère des Américains dans tout le pays, manifestant même cette nuit devant la Maison Blanche. Une situation qui a déjà fait réagir plusieurs personnalités politiques mais aussi des royautés. Après la princesse Märtha Louise de Norvège, c’est au tour de la princesse Tatiana de Grèce et de Danemark de donner une leçon de tolérance.

La princesse Tatiana a partagé son opinion sur les récentes violences policières aux Etats-Unis (Photo : Instagram/tatianablatnik)

Lire aussi : Une statue de Louis XVI se fait arracher un bras dans le Kentucky : le comte de Paris dénonce ce geste irrespectueux

Une justice raciale qui fait réagir les royautés

Après la mort de George Floyd à Minneopolis, une autre affaire de crime racial a été révélé dans le Kentucky. À Louisville, Breonna Taylor, une jeune femme afro-américaine a été tuée chez elle, en pleine nuit. La police est entrée avec une perquisition et a tuée Breonna, son compagnon qui possédait une arme légalement a riposté sur la police. Huit balles ont été tirées par la police, alors que la personne recherchée n’habitait plus à cette adresse. Deux événements tragiques qui révoltent la population. Deux événements qui poussent à réagir sur la tolérance, particulièrement en ces temps difficiles où nous venons de vivre un confinement, amenant au repli sur soi-même mais aussi à la réflexion sur notre cause humaine. La princesse Tatiana, épouse du prince Nikolaos de Grèce et de Danemark, a voulu partager son avis en temps que sociologue.

Lire aussi : Louis de Bourbon demande la réparation de la statue de Louis XVI à Louisville

La princesse Tatiana partage un souvenir de ses études de sociologie

Tatiana Blatnik est diplômée de sociologie à l’université de Georgetown. Devenue la belle-fille du roi Constantin II de Grèce, en 2010, Tatiana a préféré orienter sa carrière dans la communication et la mode. Elle est également passionnée de cuisine. Cela n’empêche pas la princesse d’avoir un regard juste sur le monde, grâce à sa formation première de sociologue. « Je me souviens être assise à mon premier cours de sociologie à l’université. Le professeur est entré et a écrit sur le tableau noir : “Identité: qu’est-ce qui fait qui vous êtes ?” ». La princesse Tatiana a choisi d’envoyer un message de tolérance sur ses réseaux sociaux, partageant sa réflexion sur l’actualité.

La princesse Tatiana et son époux, le prince Nikolaos de Grèce et de Danemark, troisième enfant du roi Constantin II et de la reine Anne-Marie de Grèce (Photo : Instagram/tatianablatnik)

Le message d’amour et de tolérance de Tatiana Blatnik

La princesse Tatiana se souvient que pour répondre à la question de son professeur, elle a commencé à lister une série de caractéristiques, comme le sexe, la langue, les origines, la religion,… « Puis en tant qu’observatrice, j’ai regardé les autres dans la pièce. C’est alors que nous avons commencé à voir les différences entre nous. Nous n’étions plus seulement des étudiants dans la salle, nous avons commencé à voir “l’autre” comme un individu. Et c’est tout. On nous apprend à voir ces différences plutôt que les similitudes. J’ai fini par me spécialiser en sociologie grâce à ce cours. Cela m’a ouvert les yeux sur ma propre quête pour comprendre les gens, les modèles, la société et l’injustice. »

Lire aussi : Tatiana de Grèce retrouve son chien après 2 mois de confinement

Cette injustice est insupportable pour Tatiana Blatnik qui écrit : « Aujourd’hui, alors que je regarde les nouvelles, mon cœur me fait mal. Ma gorge est serrée. Nous avons passé trois mois en confinement, à réfléchir, à nous rassembler en tant qu’humains, pour nous protéger mutuellement. Si vous lisez ceci aujourd’hui, je vous demande de choisir l’amour. Voir l’amour. Être bienveillant. Offrir un coup de main. Se réunir. Tenez-vous ensemble, protégez-vous, choisissez l’amour plutôt que la haine. »

La princesse conclut en rédigeant une note à la main : « Fermez les yeux quand vous entrez dans une pièce et voyez avec votre cœur, écoutez, ressentez… Là seulement, vous verrez réellement ceux autour de vous ».

Le message écrit à la main et signé par la princesse Tatiana (Photo : Instagram/tatianablatnik)

La princesse Tatiana a vécu le confinement en Grèce avec son époux. Le prince Nikolaos et Tatiana, qui ont vécu une partie de leur histoire à Londres, vivent tous les deux à Athènes depuis 2013. Le prince Nikolaos a abandonné son travail dans les affaires et la finance pour faire de sa passion, la photographie, son métier. Pendant le confinement, Tatiana était séparée de Rumi, son toutou adoré qui était dans une pension sur une île grecque. Elle a partagé leurs retrouvailles en photos avec ses abonnés, il y a quelques jours.

Lire aussi : Quand le prince Nikolaos de Grèce utilisait un pseudo pour travailler à Fox News sans dévoiler son identité

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.