Louis de Bourbon demande la réparation de la statue de Louis XVI à Louisville

Jeudi soir, des manifestations ont éclaté à Louisville, dans le Kentucky, suite à la mort de l’ambulancière Breonna Taylor, tuée par 8 balles de la police, dans son propre appartement. Durant les manifestations, un homme est monté sur une statue de Louis XVI, lui arrachant le bras. Le comte de Paris, prétendant orléaniste au trône de France, a réagi fermement à la dégradation de la statue de Louis XVI. Aujourd’hui, c’est au tour du prétendant légitimiste au trône de France de réagir. Le duc d’Anjou demande à ce que les dégâts occasionnés lors de ce « triste évènement » soient réparés.

YouTube video

Lire aussi : Le duc d’Anjou commémore Jeanne d’Arc qui « a restauré la légitimité du pouvoir royal »

Le duc d’Anjou réagit à la dégradation de la statue de Louis XVI offerte par Montpellier à Louisville

Les armoiries de Louisville sont reprises sur le drapeau de la ville, et tout comme son nom (qui se prononce en anglais comme en français), il n’y a aucun doute quant aux origines de la ville. Un lys doré est représenté sur ses armoiries. Le nom Louisville fait bien entendu référence à Louis XVI, dont les troupes soutenaient les soldats américains menés par Clark, lors de la Guerre d’indépendance des États-Unis. Une statue du Roi, offerte par la ville de Montpellier a été érigée au cœur de la ville avec l’inscription sur son socle : « La ville a été baptisée Louisville en 1780 pour son soutien envers les colonies américaines lors de la Guerre d’indépendance ».

Le prince Louis de Bourbon n’est pas passé à côté de la vidéo de l’amputation du bras de la statue. « Une vidéo a fait le tour de la planète rendant compte de ce triste évènement », écrit le duc d’Anjou dans son communiqué. « Comme successeur de Louis XVI, et attaché à la défense de sa mémoire, je souhaite que les dégâts  soient réparés et que la statue soit restaurée. D’ores et déjà, je remercie les autorités des mesures qu’elles prendront en ce sens ». Comme l’a fait remarqué Louis de Bourbon, appelé Louis XX par ses partisans, Louis XVI a soutenu les troupes américaines du général Clark, lors de la Guerre d’indépendance.

Le duc d’Anjou a réagi à la dégradation de la statue de Louis XVI (Photo : WikiCommons)

« Plusieurs villes s’honorent ainsi d’une relation particulière avec la France. Tel est le cas de Louisville dans le Kentucky qui possède une belle statue de Louis XVI offerte par la Ville de Montpellier il y a une soixantaine d’années », écrit le descendant des Capétiens.

Lire aussi : Louis et Alphonse, les jumeaux du duc d’Anjou atteignent l’âge de Louis XVII

La mort de Breonna Taylor a provoqué des manifestations dans le Kentucky

Le 13 mars dernier, des policiers qui avaient un mandat de perquisition, sont entrés sans sommation dans un appartement en pleine nuit. La police recherchait un homme qui n’habitait plus à cette adresse. Débarqués en pleine nuit dans l’appartement de Breonna Taylor, qui dormait avec son époux, ils ont fait feu sur la jeune femme noire, une ambulancière de 26 ans. Son compagnon, Kenneth Walker, qui était en droit de posséder une arme, a riposté quand il a vu sa compagne se faire abattre de 8 balles. Il a été arrêté pour tentative de meurtre sur un agent des forces de l’ordre. Les faits ont été rendus publics seulement hier soir par la police.

Des manifestations ont lieu à Louisville depuis jeudi soir et font écho aux manifestations qui ont également lieu à Minneopolis suite à la mort, lundi soir, d’un homme noir, George Floyd, que l’on peut voir, sur une vidéo, plaqué au sol par un policier blanc lui appuyant son genou sur le cou lors de son arrestation.

Lire aussi : Louis de Bourbon commémore Jeanne d’Arc en adressant un message vidéo aux Français : « La France sait dans quelle direction diriger ses voix et ses prières »

Source : Légitimiste

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr