Léopold 1e inaugure la première ligne de chemin de fer

En 1835, la jeune Belgique devient le premier pays d’Europe continentale à proposer le train, tiré par une locomotive à vapeur, comme moyen de transport public. Le roi Léopold 1e assista à l’inauguration de la toute première ligne de chemin de fer publique du pays, longue de 20 km.

Lire aussi : L’échec de Léopold 1e d’interdire le travail des enfants

La première ligne de chemin de fer belge inaugurée en 1835

Le 5 mai 1835, curieux, officiels et voyageurs privilégiés se bousculaient sur le quai de la gare de l’Allée verte. La première ligne de chemin de fer publique allait être inaugurée ce jour-là, en présence du roi Léopold 1e. Le premier roi des Belges, voulant faire oublier la présence des Orange sur le territoire, croyait fortement en l’introduction du train dans son pays. Il a également œuvré durant tout son règne à l’amélioration des voies de communication.

Des Bruxellois assistent au départ de La Flèche, le premier train à quitter la gare de l’Allée verte, que l’on aperçoit au fond à droite, surmontée de drapeaux belges (Image : domaine public)

En effet, les transports maritimes et l’activité portuaire rappelaient la domination néerlandaise de Guillaume 1e des Pays-Bas. Le train, déjà mis en place en place pour transporter des marchandises, dans quelques contrées européennes, était bien connu de Léopold, qui avait vécu en Grande-Bretagne. C’est dans ce pays que la locomotive à vapeur avait été inventée en 1804, et qu’elle fut inaugurée sur une ligne en 1825.

Rapidement, plusieurs lignes privées ont été mises en place en Europe, permettant principalement de faire transiter des marchandises sur des courtes distances. En Europe continentale, c’est la Belgique qui put se targuer de mettre en place la première ligne publique, destinée à faire transiter des voyageurs.

Lire aussi : William et Kate embarquent à bord du Train Royal

Léopold 1e donne le coup d’envoi à la gare de Bruxelles-Allée verte

Le roi Léopold 1e s’est rendu au nord-ouest de Bruxelles, le 5 mai 1835. C’est ici, le long du Canal, devant une allée verdoyante, qu’avait été construite la gare de l’Allée verte, par les Chemins de fer de l’État belge, une société fraichement fondée en 1832 par la fusion de plusieurs petites sociétés régionales qui exploitaient des lignes. La gare consistait en un simple petit bâtiment en bois dans lequel on vendait des billets aux voyageurs.

Les bâtiments en bois de la gare de l’Allée verte fin du 19e (Photo : domaine public)

Sur le quai, trois trains tirés par des locomotives à vapeur s’apprêtaient à parcourir les 20 km de cette première ligne reliant Bruxelles à Malines. Le roi Léopold 1e, fier de cette nouvelle gare, n’était pas téméraire pour autant. Pour des raisons de sécurité, il ne monta pas à bord, et assista au départ de la première locomotive.

Les trois locomotives à vapeur, fabriquées en Grande-Bretagne, portant les numéros 1, 2 et 3, sont La Flèche, la Stephenson et L’Éléphant. La société de Robert Stephenson, qui avait fabriqué les locomotives en Angleterre, en fournira deux de plus, La Rapide et L’Éclair, au mois de juillet.

Le succès est tel, qu’au mois de décembre, une sixième locomotive fait son apparition sur la ligne. Il s’agit de la toute première locomotive fabriquée en Belgique. Cette fierté nationale, qui peut atteindre 60km/h, conçue dans les ateliers de John Cockerill à Seraing, sera simplement appelée Le Belge.

Le Belge est la toute première locomotive fabriquée en Belgique, qui sera mise en service sur la ligne Bruxelles-Malines. (Image : Martine Castagne/Histoires Royales)

Lire aussi : La princesse Anne baptise le train Odette Hallowes, du nom du célèbre agent secret

Seulement un an après l’inauguration de la ligne Bruxelles-Malines, en mai 1836, le parcours est prolongé pour rejoindre Anvers. À présent, la ligne de chemin de fer permet aussi aux marchandises d’être transportées depuis le port d’Anvers, jusque dans la capitale, sans emprunter les voies fluviales ou les routes accidentées.

Aujourd’hui, cette ligne de chemin de fer, exploitée par la SNCB, est connue comme la ligne 25. Elle mesure 47,6 km et est électrifiée depuis 1935, cent ans après son inauguration en présence du premier roi des Belges. La gare de Bruxelles-Allée-Vert située au Canal, perdra peu à peu son usage, préférée par la gare du Nord, celle de Tour-et-Taxis ou celle de Schaerbeek, et sera fermée aux voyageurs en 1954. Elle sera démolie en 1958 et déferrée.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Comments are closed