La plus ancienne dame de compagnie de la reine Máxima tire sa révérence

Engagée par la reine Beatrix, puis chargée d’introduire sa belle-fille Máxima à la Cour, Lieke Gaarlandt-van Voorst van Beest prend sa retraite à 74 ans. La fidèle dame de cour de l’ancienne reine Beatrix, devenue dame de cour de la reine Máxima en 2013, était le membre le plus âgé en fonction à la Cour des Pays-Bas.

Lieke Gaarlandt-van Voorst van Beest en mars 2016, accompagnant les souverains néerlandais invités au diner d’État au Palais de l’Élysée organisé par François Hollande (Photo : Patrick van Katwijk/dpa/Alamy Live News/Abacapress)

Lire aussi : La reine Margrethe a choisi sa nouvelle dame de la cour

Lieke Gaarlandt-van Voorst van Beest prend sa retraite

Ottoline Antoinette “Lieke” van Voorst van Beest est née en 1947. Elle est la fille de l’industriel Paul van Voorst van Beest et d’Alexandrine Antoinette van Heurn. La famille van Beest est une famille bourgeoise néerlandaise et la famille van Heurn est une famille de la noblesse néerlandaise, descendant d’un fils illégitime du comte Jacob II van Horne. Lieke est veuve de son époux, Karel Gaarlandt, depuis 2013.

Lieke Gaarlandt-van Voorst van Beest a étudié le français et a travaillé comme rédactrice en chef pour les célèbres dictionnaires Van Dale dans les années 80. En 1993, elle est engagée par la reine Beatrix pour devenir sa dame de compagnie, appelée dame de la cour (hofdame) aux Pays-Bas.

Le Service d’information du gouvernement a annoncé que Lieke van Voorst van Beest prenait sa retraite à compter du 1e mai, à 74 ans. Blauw Bloed rappelle qu’elle avait joué un rôle particulier en 2001, lorsqu’elle avait été chargée d’aider, soutenir et accompagner la roturière argentine Máxima Zorreguieta qui faisait son entrer au sein de la haute société néerlandaise, en épousant le prince d’Orange, héritier du trône. À l’abdication de la reine Beatrix, Lieke était devenue la dame de cour de la reine Máxima.

Une fonction qui a changé depuis qu’un Roi règne sur le pays

Depuis Wilhelmina en 1890, les Pays-Bas n’avaient connu que des reines régnantes. Par conséquent, les dames de compagnie, qui ne servent que les femmes, étaient au service du monarque régnant. Ce qui n’est plus le cas depuis 2013. Máxima est l’épouse du monarque régnant. Par conséquent, les dames de la cour n’assistent plus une reine mais une reine consort. Cela a entrainé quelques modifications dans leur rôle. 

Les dames de la cour ne sont pas payées mais leurs frais sont couverts par le Palais. Bien que le rôle des dames de la cour ait diminué en 2013, elles continuent toujours à être d’une aide précieuse pour la reine Máxima, notamment en ce qui concerne la préparation des visites. Les dames d’honneur, comme les autres membres travaillant pour la Cour, portent une décoration, appelée un « chiffre », près de l’épaule gauche au motif du souverain. 

Chiffre porté traditionnellement par les dames de la cour qui accompagnent la reine des Pays-Bas. Ici celui de l’époque de la reine Juliana (Photo : WikiCommons)

Après le départ à la retraite de Lieke Gaarlandt-van Voorst van Beest, la reine Máxima aura encore pour dames de la cour Josephine “Pien” van Karnebeek-Thijssen et Anna Magdalena “Annemijn” Crince le Roy-van Munster van Heuven. La grootmeesteres (qui sert le souverain) peut également faire office de dame de la cour, au besoin. Il s’agit de la comtesse Maria “Bibi” van Zuylen van Nijevelt-den Beer Poortugael.

La reine Máxima en déplacement en 2015, accompagnée par la comtesse Maria “Bibi” van Zuylen van Nijevelt-den Beer Poortugael (Photo : WikiCommons)

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr