La reine Margrethe a choisi sa nouvelle dame de la cour

Ane Vibeke Foss, dame de la cour de la reine Margrethe II, qui avait été reçue commandeur de l’Ordre Dannebrog, avait fait sa demande, il y a déjà 5 ans, pour être démise de ses fonctions, une démission acceptée par Sa Majesté et qui prendra effet à la fin du mois de juin. Par conséquent, la reine du Danemark s’est choisie une nouvelle dame de la cour, qui commencera en juillet. Le choix s’est porté sur Henriette Obel.

Henriette Obel devient dame de la cour à partir de juillet (Photo : Hanne Juul)

Lire aussi : Fortune FitzRoy : la Maîtresse de la garde-robe a 100 ans

Qui est Henriette Obel la nouvelle dame de la cour de la reine Margrethe II ?

Henriette Obel détient un diplôme de commerce à la Copenhagen Business School. Elle est « administratice d’Haxholm Agriculture, présidente du conseil d’administration de Power-Flex ApS et membre du comité consultatif Mermaid », indique le très court communiqué de la Maison royale.

Ce qui n’est pas indiqué dans le communiqué c’est la relation qui lie la reine à Henriette Obel. Elles se connaissent pourtant depuis longtemps. L’époux d’Henriette Obel est le chambellan Andres Obel. Henriette et Andres participent à de nombreuses fêtes de la famille et sontt également proches du couple héritier. Par ailleurs, la mère d’Henriette, Ulla Obel, était dame de la cour de la Reine, entre 1996 et 2004. Ulla et Margrethe sont de la même génération, l’une a 85 ans l’autre 80. Henriette Obel et son mari, Anders Obel, vivent sur le domaine de Haxholm près de Langå, dont Henriette Obel, gère l’exploitation agricole, comme indiqué dans son CV cité plus-haut. Le domaine produit différentes sélections végétales biologiques sur 200 hectares de terrain.

Comme le fait remarquer la presse danoise, malgré les nombreux titres et fonctions d’Henriette Obel, il n’est pas simple de trouver une photo d’elle. Même le communiqué de la Maison royale n’était pas accompagné d’une photo. Henriette Obel rejoindra l’équipe des dames de la cour de la reine Margrethe dès le 1e juillet 2020. La reine Margrethe a quatre dames de la cour. Les trois autres sont Annette de Scheel, Annelise Wern et l’ambassadrice Jette Nordam.

La reine Magrethe accompagnée par Ane Vibeke Foss sur un marché français près du château de Cayx (Photo : Jørgen Jessen)

Le communiqué indique simplement que « la Reine a exprimé sa gratitude » à Ane Vibeke Foss « pour son excellent service ». Ane Vibeke Foss, avait demandé il y a cinq ans, alors qu’elle avait 75 ans, le droit de partir à la retraite. Elle avait cependant accepté de laisser à la Reine deux ans supplémentaires avant de partir. Finalement, les deux ans se sont transformés en 5 ans. Elle aura 81 ans cette année et elle aura droit à une retraite bien méritée.

Lire aussi : La reine Margrethe en robe de chambre au balcon, réveillée en chanson pour son anniversaire

Que font les dames de compagnie ?

Selon les cours, selon les époques et selon les exigences des reines, le rôle des dames de la cour ou dames de compagnie, leur nombre et leur désignation diffèrent. Au Danemark, les dames de compagnie étaient autrefois classées en fonction de leur ancienneté, du 16e siècle jusqu’à la mort de Christian IX, en 1906. Elles portaient des titres comme Maîtresse de la cour ou Maîtresse de la cour en chef, pour les distinguer des simples dames d’honneur ou dames de la cour. Ce modèle se base sur le fonctionnement des cours germaniques et de la cour autrichienne. Depuis 1906, les dames portent simplement le titre de dames de cour (hofdame) et n’ont plus de rangs particuliers.

Lire aussi : 80 faits sur la reine Margrethe pour ses 80 ans

Source – Billedbladet

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.