Voici la maison où l’héritière du trône des Pays-Bas fera de la colocation durant ses études à Amsterdam

La princesse d’Orange va entamer ses études universitaires à la rentrée scolaire. L’année sabbatique de la princesse Catharina-Amalia touche à sa fin et elle s’apprête à faire son entrée à l’Université d’Amsterdam. Tous les détails semblent réglés, y compris la question de son logement. La princesse fera de la colocation dans une maison appartenant à des amis qui est située au bord du canal de Singel.

Lire aussi : La princesse d’Orange dévoile son choix universitaire pour la rentrée prochaine à Amsterdam

La princesse Catharina-Amalia fera de la colocation à Amsterdam

L’été dernier, la princesse Catharina-Amalia obtenait son diplôme secondaire. Elle a ensuite pris la décision de se donner une année de réflexion. Durant cette année sabbatique, qui est une tradition dans la famille royale des Pays-Bas, la jeune femme en a profité pour faire quelques essais dans la vie active. Son année était entrecoupée par des stages, même si le programme exact reste un mystère.

La princesse Amalia entourée de ses collègues lors d’un stage réalisé à l’Oranje Fonds pendant son année sabbatique (Photo : RVD)

En mai dernier, l’avenir de la princesse Catharina-Amalia, princesse d’Orange et héritière du trône des Pays-Bas, a été clarifié. Elle est inscrite à l’Université d’Amsterdam (UVA). Son père, le roi Willem-Alexander, et sa grand-mère, la princesse Beatrix, ont tous les deux étudié à Leiden, c’est donc une première pour une future souveraine. Elle va entamer un baccalauréat en politique, psychologie, droit et économie (PPLE), filière pour laquelle elle a dû réussir un examen d’entrée.

La princesse Catharina-Amalia va entamer un baccalauréat en politique, psychologie, droit et économie à l’UVA (Photo : RVD – Frank Ruiter)

Une question se posait : où la future reine allait-elle se loger ? La famille royale habite dans un palais situé au milieu d’un parc à La Haye. Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima ne se déplacent à Amsterdam que pour quelques cérémonies protocolaires au cours de l’année. La question semble résolue puisqu’une maison vient d’être préparée pour recevoir Amalia d’ici quelques semaines.

La maison où vivra la princesse Amalia des Pays-Bas se trouve de l’autre côté du canal de Singel, avec la porte rouge (Photo : Mischa Schoemaker/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La princesse Amalia en couple avec un héritier allemand

La princesse d’Orange vivra avec d’autres étudiants dans une maison ultra-sécurisée

La maison est située sur le canal de Singel. Le magazine Weekend révèle que la maison de cinq étages appartient à Marc Dreesmann, un ami multimillionnaire du roi et de la reine. Le propriétaire de la maison est aussi le propriétaire d’une villa en Grèce, voisine à celle de Willem-Alexander et Máxima. Marc Dreesmann est l’un des héritiers d’Anton Dreesmann, lui-même descendant du co-fondateur de la chaîne de grands magasins V&D, disparue en 2016 après une faillite et à présent uniquement disponible en ligne. Le patrimoine familial est estimé à 1,8 milliard d’euros selon Quote.

La maison de cinq étages comprend plusieurs chambres qui seront mises en location à d’autres étudiants en même temps que la princesse Catharina-Amalia (Photo : Mischa Schoemaker/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La princesse d’Orange siège pour la première fois au Conseil d’État

Avant que la princesse d’Orange n’aménage sa chambre qu’elle louera avec d’autres étudiants, la maison a nécessité quelques aménagements. Le système de sécurité a été renforcé. Des caméras ont été installées à toutes les entrées. Un poste de sécurité est en train d’être aménagé au sous-sol. Une place de parking privée se trouve face à l’entrée, ce qui permettra à des agents de sécurité de stationner en permanence devant la maison.

Des caméras de sécurité viennent d’être installées à l’entrée de la maison (Photo : Mischa Schoemaker/ABACAPRESS.COM)

La maison est située en plein cœur de la ville d’Amsterdam, à environ 7 km du campis principal de l’université. Si la princesse décide de s’y rendre à vélo, il lui faudra tout de même pédaler pendant une bonne vingtaine de minutes. Il n’existe pas de ligne de transport en commun directe entre sa maison et l’université. Et pour y aller en voiture, le trajet est légèrement dévié par les différents canaux, ce qui rallonge le parcours de 2 km et prend environ 20 minutes. Elle se trouve par contre à 5 minutes à pied du Palais royal de la place du Dam.

Il s’agira bien d’une location et d’une colocation. On ne connait pas le nombre d’étudiants qui vivront avec la princesse ni si Amalia a déjà choisi qui seront ses colocataires. Depuis plusieurs mois, la presse néerlandaise spéculait sur une colocation avec sa cousine, la comtesse Eloise d’Orange-Nassau, qui loue une chambre d’étudiante à Amsterdam. La fille du prince Constantijn étudie dans une école hôtelière depuis deux ans et est influenceuse en même temps. Amalia et Eloise s’entendent à merveille mais on comprend qu’elles souhaitent vivre leur propre expérience chacune à leur façon. Eloise partage son quotidien très librement sur Instagram, filmant sa chambre et ses amis, ce qui deviendrait totalement interdit si elle avait l’héritière du trône à ses côtés.

Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima sont très attentifs au respect de la vie privée de leurs trois filles : la princesse Catharina-Amalia, la princesse Alexia et la princesse Ariane (Photo : RVD – Patrick Van Emst)

Le respect de la vie privée est extrêmement important dans la famille royale des Pays-Bas. Les informations dévoilées dans la presse qui concernent de la famille royale font régulièrement l’objet d’attaques en justice, surtout lorsqu’il s’agit des trois filles du couple royal. Amalia est pourtant à présent majeure mais le roi et la reine continuent à vouloir protéger leur fille. Le Service d’information du gouvernement a déjà publié un communiqué pour rappeler que cette période d’études universitaires était à considérer comme privée.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr