Mariage du prince Jaime de Bourbon-Siciles et de Lady Charlotte Lindesay-Bethune en Sicile

Ce samedi 25 septembre 2021, la famille royale des Deux-Siciles était réunie sur les terres de ses ancêtres pour célébrer le mariage du duc de Noto, héritier de l’actuel prétendant au trône de l’ancien royaume des Deux-Siciles. Le prince Jaime de Bourbon, duc de Noto, a épousé Lady Charlotte Lindesay-Bethune en la cathédrale de Monreale.

Lire aussi : Photos du somptueux mariage du comte d’Osorno et la robe Empire de la nouvelle comtesse

L’héritier des Deux-Siciles s’est marié à Monreale

Les familles royales se trouvaient face à un dilemme ce samedi 25 septembre, alors que l’Italie accueillait deux mariages royaux en même temps. La proximité et le cousinage des familles royales auront été décisifs dans le choix d’assister soit au mariage de la princesse Marie-Astrid de Liechtenstein à Orbetello en Toscane, soit au mariage du prince Jaime de Bourbon-Parme avec Lady Charlotte Lindesay-Bethune à Monreale, en Sicile.

Parmi ceux qui avaient choisi le mariage du duc de Noto, il y avait le prince Mirko de Bulgarie, petit-fils du dernier roi Siméon II, le prince Maximilian Windisch-Graetz, le prince Giacomo Massimo et la marquise Leonia Frescobaldi.

Jaime est descendant du roi Ferdinand II des Deux-Siciles, Charlotte est descendante d’une prestigieuse famille britannique présente sur le territoire depuis les vikings, avant même l’invasion normande. C’est sur la terre où ont régné ses ancêtres que le prince Jaime de Bourbon-Siciles, fils du pince Pedro, actuel prétendant au trône du royaume des Deux-Siciles, a épousé Lady Charlotte Lindesay-Bethune.

C’est à la cathédrale de Monreale que le mariage religieux a été célébré et non à la cathédrale de Palerme comme annoncé initialement pour causes de travaux sur les lieux. Le cardinal Gerhard Ludwig Müller, Grand Prieur de l’ordre sacré militaire constantinien de Saint-Georges a béni le mariage. Le prince Jaime avait déjà visité la ville de Monreale en 2017, une ville de 40 000 habitants au nord-ouest de la Sicile. Le couple multipliait les visites dans la région depuis plusieurs mois en vue de régler les préparatifs du mariage.

La cathédrale de Monreale (Photo : Wikimedia Commons)
Sortie de la cathédrale des jeunes mariés, Jaime et Charlotte de Bourbon-Siciles. Ils quittent la cathédrale de Monreale en calèche et rejoignent le Palais Royal de Parleme pour la réception (Photos : captures Story Instagram)

En juillet 2020, Jaime et Charlotte avaient reçu l’autorisation du président de l’Assemblée régionale de Sicile d’occuper le Palais Royal de Palerme pour la réception. Le Palais était autrefois occupé par ses ancêtres lorsqu’ils étaient en déplacement dans la partie insulaire de leur royaume et séjournaient à Palerme. La plupart du temps, les souverains régnaient depuis la partie continentale, à Naples. Les Bourbons, descendants du roi d’Espagne et eux-mêmes de Louis XIV, ont régné sur les territoires de Naples et de Sicile, de 1734 jusqu’à l’unification de l’Italie, en 1861, avec une parenthèse pendant la période napoléonienne.

Lire aussi : Jaime de Bourbon-Siciles prépare son mariage : le duc de Noto accueilli à Monreale en Sicile

Le Palais royal de Palerme accueille la réception du mariage du prince Jaime de Bourbon-Siciles (Photo : WikiCommons)

Le Palais royal, également appelé Palais des Normands, est un édifice construit en 1130, qui a près de 900 ans d’histoire, ayant appartenu aussi bien aux rois normands qu’aux émirs arabes. Ce palais qui comprend la somptueuse chapelle palatine, sans parler des jardins, est inscrit au patrimoine de l’UNESCO.

Le duc de Noto et la fille du comte de Lindsay sont mariés

La veille du mariage, une réception était donnée en soirée par les parents du marié. La réception de bienvenue des invités était organisée au Palazzo Alliata di Pietratagliata de Palerme, un palais appartenant à Biagio Signoretta dei Principi di Baucina. Était présente la princesse Anne d’Orléans, duchesse douairière de Calabre, grand-mère du marié, parmi d’autres membres de la famille comme l’archiduc Simeone et l’archiduchesse Maria d’Autriche, la princesse Cristina avec son mari le marquis Pedro López-Quesada, ou la princesse Inès avec son mari Don Michele Carrelli Palombi.

Ce samedi à 11 heures, le duc de Noto est arrivé à la cathédrale au bras de sa mère. Charlotte est arrivée avec son père, dans un carrosse tiré par quatre chevaux. Le maire de Palerme, Leoluca Orlando, a félicité le couple après la cérémonie, alors qu’ils se rendaient sur le lieu de la réception, le Palais Royal de Palerme. La touche écossaise, rappelant les origines de la mariée, était assurée par la présence de sonneurs de cornemuse.

Qui sont Jaime et Charlotte ?

Le prince Jaime, à l’État civil Jaime de Borbón-Dos Sicilias y Landaluce, est né en 1993 à Madrid. Son père, Pedro de Bourbon-Siciles, a épousé la mère de Jaime 9 ans après sa naissance, légitimant à postériori le droit de succession de son fils. En 2013, son grand-père, Carlos de Bourbon-Siciles, alors chef de la Maison, lui avait accordé le titre de duc de Capoue. À la mort de son grand-père en 2015, son père est devenu chef de la Maison des Deux-Siciles et Jaime porte le titre de duc de Noto, que portait son père jusqu’alors. Jaime est également proche de la famille française d’Orléans, sa grand-mère étant Anne d’Orléans, fille d’Henri, comte de Paris.

Lady Charlotte Diana Lindesay-Bethune est née à Londres, le 12 mai 1993. Elle a un frère jumeau, deux grandes sœurs et deux grands frères. Charlotte est la fille de James Randolph Lindesay-Bethune, 16e comte de Lindsay et de Diana Mary Chamberlayne-Macdonald. La famille Lindesay est issue d’ancêtres danois et vikings, installés en Grande-Bretagne avant les Normands. L’un de leurs plus anciens ancêtres connus est Sir Walter de Lindesay, qui fut un conseiller du roi David d’Écosse, en 1116, comme l’explique le blog Royal Musings. Par sa grand-mère, Charlotte est également l’arrière-petite-fille du baron Montagu de Beaulieu.

Charlotte a suivi toute sa scolarité au Royaume-Uni et est diplômée de l’université d’Oxford en langues arabe et persan. Elle travaille à Londres chez Citibank. Le duc de Noto, quant à lui, a été scolarisé en Espagne. Il possède un diplôme en droit et également d’une école de commerce. Il a travaillé en Espagne et à Paris.

Parmi les ancêtres communs au prince Jaime et Lady Charlotte, il y a le roi George II de Grande-Bretagne. La fille aînée de George II, la princesse Anne, a épousé Guillaume IV d’Orange-Nassau, qui ont eu notamment la princesse Carolina, dont Jaime est le descendant. Quant à Charlotte, elle est la descendante de George II par Frédéric, prince de Galles, fils aîné du roi. Frédéric mourut avant son père, et son propre fils George III devint roi, ancêtre de la famille royale britannique actuelle. Frédéric avait d’autres fils, dont Henri, duc de Gloucester, qui est l’ancêtre de Lady Charlotte.

Jaime, comme son père, continuera la guerre de succession contre leurs cousins de Bourbon-Siciles de la branche italienne de Castro. Outre le différend entre les deux branches, basé sur un acte signé en 1759, qui interdit l’union de la couronne espagnole avec la couronne des Deux-Siciles, la guerre continuera dans les années à venir, puisque depuis 2016 la branche italienne a modifié les règles de succession de la famille en faisant de la princesse Maria Carolina l’héritière. Un changement de règles successorales que réfutent totalement les Bourbon-Siciles espagnols de la branche de Calabre et qui renforce d’autant plus, selon eux, leur légitimité en tant que prétendants aux trônes des royaumes de Sicile et de Naples, réunis en royaume des Deux-Siciles.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr