La première Windsor née aux États-Unis

Le prince Harry et Meghan Markle ont choisi le jour de la Saint-Valentin pour annoncer l’arrivée de leur deuxième bébé. Certains Britanniques ont été surpris de réaliser qu’un membre de la famille royale naitrait prochainement sur le sol américain. Pourtant, le futur deuxième bébé des Sussex ne sera pas le premier. En 2013, est née Maud Windsor à Los Angeles, et elle possède la double nationalité britannique et américaine.

Maud Windsor au mariage de la princesse Eugenie en 2018. Maud est assise devant à droite. Les autres enfants sont les cousines Mia Tindall et Savannah Phillips à l’avant plan à gauche. Derrière elles : le prince George et la princesse Charlotte de Cambridge, à côté de Theodora Williams. À droite, debout, Isla Phillips et Louis de Givenchy. (Photo : Alex Bramall/Photoshot/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : L’autre actrice qui a réussi son intégration chez les Windsor

Un membre de la famille royale britannique a déjà la double nationalité

Plusieurs membres de la famille royale possèdent ou ont possédé la nationalité américaine. Il y a bien sûr les épouses américaines, qui ne sont pas membres de la famille royale par naissance, comme Meghan Markle ou par le passé, Wallis Simpson. Puis il y a Archie Mountbatten-Windsor, qui lui a la double nationalité par sa mère, bien qu’il soit né à Londres.

Enfin, il y a une autre Américaine qui se cache dans la famille royale britannique. Il s’agit de Maud Windsor, la petite-fille du prince Michael de Kent. Elle possède la nationalité américaine tout simplement car elle est née sur le sol américain le 15 août 2013.

Lire aussi : Qui étaient les enfants d’honneur de lady Gabriella Windsor dont Aurelia del Drago qui a volé la vedette à la mariée ?

Qui est Maud Windsor ?

Le 15 août 2013, Sophie Winkleman accouchait dans un hôpital de Los Angeles. Sophie Winkleman est une actrice britannique, mariée depuis 2009 à Lord Frederick Windsor, fils du prince Michael de Kent et de la baronne Marie-Christine von Reibnitz. Le petit-cousin de la reine Elizabeth II et son épouse vivaient en Californie au moment de la naissance de leur première fille. Il s’y étaient installés pour la carrière de Sophie. Sophie est notamment une actrice récurrente de la série Mon oncle Charlie.

En naissant sur le sol américain, la petite Maud Elizabeth Daphne Marina Windsor est le premier membre de la famille royale à être née américaine. Sa sœur, Isabella Windsor, naitra en 2016 à Londres et n’a donc pas la nationalité américaine. Le premier enfant du duc et de la duchesse de Sussex, Archie Mountbatten-Windsor, est né en mai 2019 à Londres et a obtenu la nationalité américaine à sa naissance, par sa mère.

Maud Windsor, qui porte un prénom en l’honneur de la reine Maud de Norvège, née princesse britannique et fille du roi Edouard VII, a été appelée à jouer à la demoiselle d’honneur lors des derniers mariages royaux. Tout comme le prince George était un petit page et la princesse Charlotte de Cambridge était une demoiselle d’honneur au mariage de la princesse Eugenie, Maud Windsor se tenait elle aussi aux pieds de la mariée avec un bouquet de fleurs.

Maud et sa sœur Isabella sont assises à gauche, à côté d’Eliza Goldsmith. Dernier debout, il y a la princess Aurelia del Drago et Leonora Weisman. A droite, il y a Karim Khawaja, Emily Conolly, Frederick Murray et Rafferty Murray (Photo : Hugo Burnand/PA Wire)

Née la même année que le prince George de Cambridge, ils sont tous les deux très amis. D’ailleurs, ils vont dans la même école, Thomas’ Battersea. Selon Hello Magazine, ils auraient même été dans la même classe au moins une année. En mai 2019, Maud et sa sœur Isabella ont de nouveau été sollicitées pour le mariage royal de leur tante, Lady Gabriella Windsor, qui épousait Thomas Kingston, en présence de la reine Elizabeth II.

Lire aussi : Meghan Markle risque de ne pas obtenir la nationalité britannique à cause de son mode de vie

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr