Le fils du sultan de Brunei est mort à 38 ans

Le prince Haji “Abdul” Azim de Brunei, surnommé prince Azim, est mort ce 24 octobre 2020 à 10 heures 08. L’annonce a été faite à la télévision publique brunéienne ce matin. Le sultan Hassanal Bolkiah assistera aux funérailles de son fils qui auront lieu ce soir, comme le veut la tradition musulmane.

Lire aussi : Le sultan de Brunei exhorte à réciter le Coran pendant cette lutte contre le coronavirus

Le prince Haji “Abdul” Azim est mort d’une longue maladie

« Le fils du sultan Hassanal Bolkiah, le prrince Haji Abdul Azim est mort le 17e Rabi Al-awwal (24 octobre 2020) à 10 heures 08, heure locale », a annoncé ce matin en malais le service de presse de la radio et télévision publiques de Brunei. « Les funérailles auront lieu durant les prières d’Asr ce soir ». Sept jours de deuil national vont être observés. La population est appelée à porter du blanc, couleur du deuil dans le pays.

La presse a donné des indications précises sur les vêtements à porter : « Les femmes musulmanes doivent porter un tudung blanc ou un foulard, et les non-musulmans doivent porter un brassard blanc mesurant 3 centimètres de large ».

Le prince Haji Abdul Azim est mort des suites d’une longue maladie. Ici, en 2013 lors d’un congrès sur l’autisme (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : Faiq Bolkiah : le footballeur le plus riche du monde sans club

Le deuxième fils du sultan Hassanal Bolkiah de Brunei était 4e dans l’ordre de succession

Le prince Haji “Abdul” Azim, 38 ans, était hospitalisé depuis quelques temps déjà. La cause de sa mort n’a pas été précisée. Il était quatrième dans l’ordre de succession au trône du sultanat de Brunéi. Il était le deuxième fils du sultan Hassanal Bolkiah, et le premier fils du sultan avec sa deuxième épouse, la princesse Mariam Abdul Aziz.

Né le 29 juillet 1982, le prince Haji Abdul Azim a été scolarisé à l’école internationale de Brunei puis il a poursuivi ses études universitaires au Royaume-Uni. En 2008, le prince Azim avait débuté sa formation militaire à l’Académie royale militaire de Sandhurst, comme la majorité des princes du Brunei. Mais il a abandonné au bout d’une semaine. En 2009, il s’est lancé dans la création de sacs, dont les bénéfices ont été reversés à l’association britannique Make A Wish, dont il était l’un des parrains.

Début des années 2010, le prince avait montré son intérêt pour l’autisme. Il avait organisé plusieurs conférences sur le sujet. En parallèle, il s’était lancé dans la production de films.

Le prince Haji “Abdul” Azim était le frère ainé du célèbre prince Mateen de Brunei. Ils sont tous les deux nés de la relation du sultan avec sa deuxième épouse, une ancienne hôtesse de l’air de Royal Brunei Airlines. Le sultan Hassanal Bolkiah, 74 ans, a eu trois épouses en même temps, la polygamie étant autorisée, avec lesquelles il a eu 12 enfants. Son fils aîné, le prince héritier Al-Muhtadee Billah est déjà lui-même père de 4 enfants. Le sultan, règne depuis 53 ans sur ce petit État coincé dans l’île de Bornéo, a divorcé de sa seconde épouse en 2003 et de sa troisième épouse en 2011. Il n’a par conséquent plus qu’une seule épouse, la reine Saleha, qui est sa première épouse.

Lire aussi : Ahmad Shah, ancien roi de Malaisie et sultan de Pahang est mort à 88 ans

Source : MEAWW

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr