Mort du prince Waldemar de Schaumbourg-Lippe, cousin de la reine Margrethe II de Danemark

Le prince Waldemar de Schaumbourg-Lippe est décédé à l’âge de 79 ans. Sa fille, la princesse Éléonore l’a annoncé hier sur ses réseaux sociaux. Le prince Waldemar appartenait à la maison princière allemande et avait de nombreux rois dans ses ancêtres. Proche de la famille royale danoise à une époque, il était un cousin de la reine Margrethe II. Ce prince au grand cœur a également eu 4 épouses.

Le prince Waldemar zu Schaumburg-Lippe est décédé. Ici avec sa fille, la princesse Eleonore af Schaumburg-Lippe. (Photo : Jørgen Jessen/Ritzau Scanpix)

Lire aussi : Beatrice von Hardenberg est décédée un mois après la mort tragique de sa fille

Le cousin de la reine Margrethe II est décédé à 79 ans

« C’est avec une grande tristesse que j’ai le regret de devoir annoncer que mon père, le prince Waldemar, s’est endormi tranquillement dans la matinée du mardi 11 août aux Etats-Unis », écrit la princesse Éléonore-Christine sur ses réseaux sociaux, précisant également que sa mort n’est pas liée au coronavirus. Encore sous le choc, la princesse a expliqué qu’elle avait tant de choses à raconter à propos de son père mais qu’elle ne trouvait pas encore les bons mots. La princesse a parlé à son père au téléphone pour la dernière fois le 8 août, et elle n’a appris sa mort qu’hier.

Né le 19 décembre 1940, il aurait eu 80 ans en fin d’année, il était le deuxième fils du prince Christian de Schaumbourg-Lippe et de la princesse Feodora de Danemark. Il est doublement descendant de la famille royale danoise. En effet, sa mère Feodora était la petite-fille du roi Frédéric VIII de Danemark et l’arrière-petite-fille du roi Christian X, mais de son côté paternel il est également descendant des rois du Danemark. Sa grand-mère Louise de Danemak (mère de Chistian de Schaumbourg-Lippe) était la fille de Frédéric VIII et la petite-fille de Christian X.

Le prince Waldemar et sa quatrième épouse, Antonia, ancienne vétérinaire et femme politique autrichienne (Photo : Flickr/Schaumburg-Lippe)

Lire aussi : Le mariage du prince Alexander de Schaumbourg-Lippe repoussé à cause de la crise du coronavirus

Outre les rois de Danemark dans ses ancêtres, il descendait de Guillaume 1e des Pays-Bas, des rois de Suède et bien entendu de Georges-Guillaume de Schaumbourg-Lippe, premier comte de la famille a avoir régné sur Schaumbourg-Lippe une fois le territoire élevé au rang de principauté. Le prince Waldemar était également un descendant de George II du Royaume-Uni et par conséquent, figurait aux environs de la 1450e place dans l’ordre de succession au trône britannique.

Lier aussi : Décès dans la famille royale grecque : mort du cousin du roi Constantin II et de la reine Sofía

Les mariages de Waldemar de Schaumbourg-Lippe

Le prince Waldemar était proche de la famille royale danoise, d’autant plus dans sa jeunesse, lorsqu’en 1977 il a épousé Anne-Lise Johansen, qui n’était autre que la photographe de le Cour attitrée à la reine Margrethe II. Ensemble ils auront une fille, la princesse Éléonore-Christine. Des années après son divorce, il épousera Karin Grundmann en 2001 dont il divorcera au bout de quelques mois pour épouser Ruth Schneidewind en 2002. Il divorcera également de Ruth Schneidewind au bout d’un an. En 2008, il épouse Gertraud-Antonia Wagner-Schöppl, et adopte son fils, Mario-Max, déjà adulte.

Devenu légalement prince de Schaumbourg-Lippe, Mario-Max est un personnage médiatisé. Il comptait des dizaines de milliers d’abonnés sur Instagram (compte qui a été mystérieusement fermé ces dernières semaines). Il a participé à de nombreuses émissions télé aux Pays-Bas, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Le prince Mario-Max, le prince Albert II de Monaco, le prince Waldermar et son épouse, la princesse Antonia en 2015 à New York (Photo : Getty)

Le prince Waldemar est né en Allemagne. Sa famille a déménagé au Danemark lorsqu’il avait 5 ans, après la guerre. Puis, ils sont retournés en Allemagne, où il a commencé sa carrière en tant que banquier. Lorsqu’il a épousé sa première épouse, photographe de la Cour, il a obtenu la nationalité danoise et le couple vivait près du palais d’Amalienborg, à Copenhague. En 1991, il divorce de son épouse danoise et il repart définitivement en Allemagne, à Leipzig. Il avait déclaré à un journal danois que le Danemark ne lui manquait absolument pas, seule sa fille. En 1992, certaines personnalités du Gotha lui tournent le dos lorsqu’il est condamné à une peine de prison avec sursis pour possession illégale d’armes.

Le chef de la famille de Schaumbourg-Lippe, le prince Alexander, a déclaré ne pas approuver le dernier mariage du prince ni l’adoption de Mario-Max. Il porte légalement le nom de famille de son père adoptif, Prinz zu Schaumburg-Lippe, mais est non dynaste et n’apparait pas dans l’ordre de succession à l’ancien trône de la Principauté de Schaumbourg-Lippe, un petit territoire qui comptait environ 45 000 habitants début du 20e siècle. La Principauté exista jusqu’à l’abolition de la monarchie dans l’Empire allemand en 1918. Sa capitale fut Bückeburg, une ville située dans le Land actuel de Basse-Saxe.

Sources : Midtyllands Avis, Billed Bladet, Ekstra Bladet

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr