La reine Máxima porte le diadème aigue-marine et une robe fluide pastel au banquet d’État en l’honneur du président indien

La journée du 5 avril 2022 du président indien s’est terminée au Palais royal d’Amsterdam, là où le couple royal néerlandais le conviait à un banquet d’État. Pour accueillir et honorer ses convives, la reine Máxima avait misé sur un ensemble judicieux. Pour assortir sa robe fluide semi-transparente et pastel, elle avait choisi de porter sur sa tête un bijou original, le diadème aigue-marine.

Lire aussi : La reine Máxima sort le diadème de saphirs pour le banquet d’État en Norvège

Le banquet d’État au Palais royal d’Amsterdam en l’honneur du président indien Ram Nath Kovind

Ce 5 avril 2022, le roi Willem-Alexander et la reine Máxima ont accueilli avec les honneurs militaires et protocolaires habituels le président Ram Nath Kovind et son épouse Savita Kovind, devant le Palais royal d’Amsterdam. Le président indien et la première dame effectuent une visite d’État aux Pays-Bas, en retour d’une visite en Inde du couple royal néerlandais en 2019. La visite marque aussi le 75e anniversaire des relations diplomatiques entre l’Inde et les Pays-Bas.

Le président Ram Nath Kovind termine la première journée de sa visite d’État par un banquet d’État au Palais royal d’Amsterdam ce 5 avril 2022 (Photo : RVD)

Le couple royal ne partage pas l’agenda du président indien durant son séjour aux Pays-Bas. Outre l’accueil protocolaire, le banquet d’État et la soirée de retour le lendemain, le roi Willem-Alexander n’accompagne pas le président Ram Nath Kovind durant sa visite d’État.

Le roi Willem-Alexander prononce un discours en l’honneur du président indien (Photo : RVD)

Pour accueillir le président et la première dame de la république d’Inde, la reine Máxima avait misé sur un look bicolore, rose et gris. En soirée, comme le veulent la tradition diplomatique et l’organisation habituelle d’une visite d’État, les hôtes néerlandais avaient organisé un banquet d’État pour leurs convives.

Savita Kovind, Ram Nath Kovind, le roi Willem-Alexander et la reine Máxima avant le banquet d’État (Photo : Albert Nieboer/DPA/Abacapress)

Lire aussi : La reine Máxima interpellée par la mère d’une enfant kidnappée en Inde s’arrête pour la consoler

La robe de la reine Máxima au banquet d’État

Si la première dame Savita Kovind a fait grand effet avec son magnifique sari, la reine Máxima a elle aussi marqué les esprits en faisant une fois de plus un choix vestimentaire judicieux. La reine Máxima portait une robe semi-transparente aux tons pastel, signée Luisa Beccaria. La reine des Pays-Bas avait déjà porté cette robe à l’occasion du Prinsjesdag en 2018.

La reine Máxima porte une robe Luisa Beccaria au banquet d’État (Photo : Albert Nieboer/DPA/Abacapress)

Lire aussi : Les 7 plus beaux diadèmes portés par la reine Máxima

Le diadème moderne en aigue-marine de la reine Máxima

Pour assortir cette robe aux tons pâles, la reine Máxima a décidé de porter un diadème de taille modeste. Malgré sa simplicité, ce bijou est très original et frappe par sa modernité. Il est composé, à sa base, d’un fin bandeau en pavé de diamants et aigues-marines de taille carrée. Sept grosses aigues-marines de taille briolette surmontent le bandeau en mosaïque.

Ce diadème moderne a été conçu par le joaillier néerlandais Kempen, Begeer & Vos. L’aigue-marine est une pierre semi-précieuse qui fut très populaire au début du 20e siècle car relativement abordable. La famille royale néerlandaise a possédé quelques magnifiques morceaux de cette pierre extraite au Brésil.

Le diadème moderne en aigue-marine est composé d’un bandeau en pavé de diamants et aigues-marines, surmonté de sept aigues-marines de taille briolette (Photo : Albert Nieboer/DPA/Abacapress)

La reine Juliana a reçu des bijoux en aigue-marine de ses parents et a agrandi sa collection en formant des parures au cours de son règne. Ce diadème en aigue-marine est un cadeau de ses parents, la reine Wilhelmine et le prince Henri de Mecklembourg-Schwerin, pour ses 18 ans.

Le diadème en aigue-marine est souvent porté avec un ensemble de bijoux qui forment une parure. Pour ce banquet d’État en l’honneur du président de l’Inde, la reine Máxima a d’ailleurs porté les boucles d’oreilles pendentifs en aigue-marine habituelles. Ces boucles d’oreilles sont un cadeau de la baronne Armgard von Sierstorpff-Cramm, mieux connue après son mariage comme la princesse Armgard de Lippe-Biesterfeld, mère du prince consort Bernhard, qui avait offert ces bijoux à sa belle-fille, Juliana.

La reine Máxima porte fréquemment ces boucles d’oreilles aigue-marine de la reine Juliana (Photo : Albert Nieboer/DPA/Abacapress)

Lire aussi : La reine Máxima sort le diadème des Stuart pour le banquet d’État en Allemagne… sans le précieux diamant

Ces boucles d’oreilles en pendentif sont très souvent portées par les membres de la famille royale. Il s’agit d’ailleurs des tout premiers bijoux de valeur portés par la princesse Catharina-Amalia, princesse d’Orange, à l’occasion de la fête nationale de l’année dernière.

Deux broches carrées viennent compléter la parure (Photo : Albert Nieboer/DPA/Abacapress)

Pour ce banquet d’État, la reine Máxima avait complété sa parure en portant une broche carrée épinglée à son écharpe de l’ordre du Lion néerlandais. Cette broche appartenait une fois de plus à la reine Juliana. Il s’agit d’un cadeau que le prince Berhard de Lippe-Biesterfeld a fait à sa femme à l’occasion de leur 25e anniversaire de mariage en 1962. Enfin, on remarque une autre broche rectangulaire portée à la ceinture.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr