L’alliance de la princesse de Galles taillée dans un bloc d’or gallois offert à la famille royale

Les mémoires du prince Harry révèlent des informations croustillantes, scandaleuses et parfois simplement anecdotiques sur la famille royale. Dans un passage consacré au mariage de son frère aîné, le duc de Sussex révèle l’origine de l’alliance que le prince William a placée au doigt de Kate à leur mariage. L’alliance qu’il a reçue en 2011 a été confectionnée dans le même bloc d’or qui a notamment servi à tailler les alliances de la reine Elizabeth II et de la princesse Margaret.

Lire aussi : Le prince Harry n’était pas le témoin du mariage du prince William : « Il s’agissait d’un beau mensonge »

Le prince Harry dévoile la provenance de l’or de l’alliance du prince William offerte à Kate

Le livre Le Suppléant (Spare en version originale), mis en vente le 10 janvier 2023, dévoile de nombreux secrets sur la famille royale. Le prince Harry règle ses comptes avec certains membres de sa famille, épargnant plutôt son père, le roi Charles III, mais n’hésitant pas à égratigner sa belle-mère, la reine Camilla. Au vu du titre, il n’est pas étonnant que « le suppléant » du prince William, ait choisi son frère aîné comme cible principale.

Malgré les reproches que le prince Harry fait au prince William et malgré les nombreuses révélations peu glorieuses du duc de Sussex sur son frère, il y a tout de même quelques éléments anecdotiques qui permettent d’apprendre des détails inconnus jusqu’ici, comme la provenance de l’alliance de la princesse de Galles.

Le prince Harry au mariage du prince William avec Kate Middleton, le 29 avril 2011. En charge de garder l’alliance de son frère, le prince Harry donne des explications sur la provenance de l’or de la bague que le prince William a mis au doigt de son épouse (Photo : PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Le 29 avril 2011, le prince William a été fait duc de Cambridge lors de son mariage avec Catherine Middleton. Pour cette grande occasion, le prince William a reçu une alliance à donner à son épouse, aujourd’hui titrée princesse de Galles. Le prince William n’est pas habitué à porter des bijoux et ne porte pas d’alliance, comme c’est le cas pour de nombreux hommes dans la haute artistocratie britannique.

Lire aussi : Willy et Harold : les surnoms du prince William et du prince Harry rappellent un affrontement qui a marqué l’histoire de l’Angleterre

Un bloc d’or duquel a été extrait l’or de l’alliance de la reine Elizabeth II

Après avoir expliqué que le prince William était dans un état nauséeux le jour de son mariage, suite à sa petite fête arrosée au rhum-coca de la veille, le prince Harry a donné des détails sur les heures qui ont précédé le mariage de son frère. Le prince William était très stressé et visiblement déçu de devoir porter le costume rouge de la Garde irlandaise imposé par la reine Elizabeth II. Le prince Harry, lui aussi était un peu stressé, prenant très à cœur la mission qui lui avait été confiée : être le gardien de l’alliance.

Le prince William et Catherine Middleton lors de l’échange des vœux. L’alliance de la princesse de Galles a été confectionnée dans un bloc d’or appartenant à la famille royale (Photo : PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Pour s’assurer de ne pas perdre l’alliance, le prince Harry avait fait coudre une petite pochette à l’intérieur de son uniforme. On apprend que l’alliance offerte parle prince William est confectionnée à partir d’une « fine bande d’or gallois, taillée dans un bloc offert à la famille près d’un siècle plus tôt ». De ce bloc, on a également extrait de l’or pour fabriquer l’alliance de la reine Elizabeth II et de la princesse Magaret.

Le prince Harry ajoute que le bloc d’or avait déjà été sérieusement entamé : « J’avais entendu dire qu’il n’en restait presque plus rien. Quand mon tour viendrait, si celui-ci venait un jour, l’or serait peut-être épuisé », s’inquiète Harry. Quelques pages plus loin, le prince Harry confirme que Meghan a elle aussi reçu une alliance taillée dans ce même bloc d’or. « Celle de Meg avait été forgée dans le même bloc d’or gallois que celle de Kate. Grand-mère m’avait dit qu’il n’en restait presque plus. La dernière pépite d’or. C’est exactement ce qu’était Meg pour moi. ».

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr