Le prince Harry accuse la « dangereuse » reine Camilla de manigances pour arriver à la Couronne (M6)

Le prince Harrry a accordé deux interviews chocs à quelques heures de la publication de ses mémoires. Dans l’interview américaine du prince Harry (diffusée en France sur M6 à 19 heures 45), le deuxième fils du roi Charles III s’en prend à sa belle-mère, la reine consort Camilla, qu’il considère comme « dangereuse ». Il l’accuse d’être à l’origine de plusieurs fuites dans la presse afin de réhabiliter son image.

Lire aussi : Willy et Harold : les surnoms du prince William et du prince Harry rappellent un affrontement qui a marqué l’histoire de l’Angleterre

Le prince Harry s’en prend à Camilla dans son interview américaine avec Anderson Cooper

Le 10 janvier 2022, le livre Le Suppléant (Spare en langue originale) sortira dans le monde entier, disponible en 16 langues. Le livre autobiographique du prince Harry, 38 ans, promet de nombreuses révélations, dont la plupart sont déjà connues, suite à une mise en vente prématurée accidentelle en Espagne. Retrouvez ici les 10 révélations importantes que comprend le livre du prince Harry.

Dans le cadre de la promotion de ses mémoires, le prince Harry a accepté de répondre uniquement à deux interviews télévisées, l’une au Royaume-Uni, l’autre aux États-Unis. L’interview britannique a été réalisée avec son ami et journaliste Tom Bradby. Cette émission sera diffusée en France le lundi 9 janvier 2023 à 23 heures 10 sur TF1. L’interview américaine était accordée au programme 90 Minutes, dirigé par Anderson Cooper. Cette émission sera diffusée en France le lundi 9 janvier 2023 à 19 heures 45 sur M6. Les deux émissions ont été diffusées le dimanche 8 janvier en soirée sur ITV pour le programme anglais et sur CBS pour le programme américain.

L’interview avec Tom Bradby, diffusée sur la chaîne britannique ITV (diffusion sur TF1 en France à 23 heures 10), a été enregistrée dans le cadre de la promotion de la sortie de son livre polémique (Photo : ITV/Ferrari/ISOPIX)

Dans l’émission américaine, qui sera diffusée sur M6 en France, le prince Harry s’en prend en particulier à sa belle-mère, confirmant un passage de son livre, dans lequel il raconte que lui et son frère William s’étaient d’abord opposés au remariage de leur père. Le prince Harry craignait qu’elle ne devienne leur « méchante belle-mère ». Après un certain temps, ayant vu qu’elle rendait Charles heureux, ils ont accepté ce mariage.

Toujours dans ses mémoires, qui seront publiées demain, le duc de Sussex écrit : « Des nouvelles ont commencé à paraître dans tous les journaux au sujet de ses conversations avec Willy, des histoires qui racontaient beaucoup de petits détails, dont aucun ne venait de mon frère, bien sûr. » Le prince Harry accuse la reine Camilla ou son secrétariat de faire fuiter intentionnellement des informations privées dans la presse.

Dans l’émission 60 Minutes de CBS (diffusée sur M6 le 9 janvier à 19 heures 45), le prince Harry règle ses comptes avec sa belle-mère, la reine consort Camilla (Photo : 60 Minutes/CBS/ Ferrari/ISOPIX)

Lire aussi : Le prince Harry ne sait pas s’il assistera au couronnement de son père

Le duc de Sussex affirme que Camilla échange des informations avec la presse pour améliorer son image

« Peu de temps après nos entretiens privés avec elle, elle a commencé à développer sa stratégie à long terme, une campagne qui devait amener au mariage et avec le temps, à la Couronne », écrit-il dans son livre. Le journaliste Anderson Cooper, qui a lu le livre avant l’entretien, revient sur ce passage et demande à Harry quelques explications.

Lire aussi : Le prince Harry violenté par le prince William : le duc de Sussex affirme avoir été attaqué par son frère

Le journaliste a voulu savoir ce que le prince Harry aurait alors envisagé pour Camilla si lui et William ne souhaitaient pas le mariage de leur père : « Nous ne pensions pas que c’était nécessaire. On pensait que ça allait faire plus de mal que de bien et que s’il était maintenant avec la bonne personne, ça suffirait sûrement. Pourquoi aller aussi loin alors que ce n’est pas forcément nécessaire ? »

« Nous voulions qu’il soit heureux. Et nous avons vu à quel point il était heureux avec elle », continue Harry, qui explique avoir finalement accepté le mariage pour faire plaisir à son père et aussi pensant que si Camilla avait ce qu’elle souhaitait, elle serait moins dangereuse. Harry explique que depuis toujours, surtout depuis l’interview de Diana à Panorama, dans laquelle elle a mentionné l’existence de Camilla qui venait interférer dans son mariage avec le prince de Galles, Camilla était en recherche de « réhabiliter son image ».

« Je voulais même que Camilla soit heureuse, peut-être sera-t-elle moins dangereuse en étant heureuse », écrit Harry dans Le Suppléant. Des propos dont il s’explique devant Anderson Cooper. Selon lui, la reine consort serait « dangereuse » à cause de « son besoin de réhabiliter son image. Ça la rend dangereuse à cause des relations qu’elle s’était forgées avec la presse britannique. Il y avait une volonté non dissimulée d’échanger des informations des deux côtés. » Harry ajoute qu’à cause de sa future position de reine et de son ambition de devenir reine, il y a eu des personnes qui ont été jetées en pâture, et il se considère comme étant l’une de ses personnes. Dans l’interview britannique, Harry affirme même que des membres de sa famille se sont « retrouvées au lit avec le diable », en parlant du pacte qui lie sa famille aux tabloïds.

Dans les deux interviews diffusées le même jour, le prince Harry parle aussi du fait qu’il n’ait pas été invité à monter dans le même avion que les autres membres de sa famille en apprenant que la reine Elizabeth II était sur son lit de mort en Écosse. Il revient aussi sur la douleur de la perte de sa mère et la prise de différentes substances et même des plantes psychédéliques pour surmonter sa peine. Il dit aussi qu’il ne renoncera pas à ses titres car cela « ne ferait aucune différence ». Harry revient aussi sur les accusations de racisme au sein de la famille royale et affirme que sa famille n’est pas raciste, contrairement à toutes les polémiques qu’il a laissées courir après ses propres propos qui ont été amplifiés et qui ont provoqué une importante polémique après son interview diffusée il y a un an chez Oprah Winfrey.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr