Le diadème de mariage de la princesse Yasmine Murat : une création en or blanc sertie de diamants, de perles et d’une émeraude

La princesse Yasmine Murat a rejoint l’Histoire en épousant civilement le prince Joachim Murat, héritier de la Maison Murat, en mars 2021. À l’approche de son mariage religieux, la princesse nous dévoile le diadème qu’elle portera aux Invalides, lorsqu’elle prononcera ses vœux devant Dieu. La princesse a dessiné elle-même cette tiare réalisée par un jeune joaillier, qui comprend des diamants, des perles et une émeraude symbolique.

Lire aussi : Le prince Joachim Murat promu dans la Garde républicaine en présence du couple héritier d’Égypte et des hautes autorités de la Gendarmerie nationale

Un nouveau diadème confectionné pour le mariage du prince Joachim et de la princesse Yasmine Murat

La princesse Yasmine Murat, spécialiste des questions politiques est également illustratrice. C’est sa passion pour l’art et son don pour le dessin qui l’amènent à illustrer les livres pour enfants écrits par sa sœur Nesrine. Il était tout naturel pour la princesse de sortir ses crayons et de dessiner elle-même le bijou qu’elle portera prochainement sur sa tête dans la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides, lors de son mariage religieux avec le prince Joachim Murat.

Premier croquis du diadème dessiné au crayon par la princesse Yasmine Murat (Photo : Fournie à Histoires Royales – Toute reproduction interdite)

Lire aussi : Le prince Joachim Murat raconte les destins croisés de ses ancêtres : l’empereur Napoléon et le roi Joachim 1e

La princesse Yasmine a dessiné une tiare classique, rappelant les diadèmes bas à une rangée du style Empire. Des perles en forme de gouttes sont supportées par des volutes et de perles rondes forment une couronne sur la partie inférieure. On retrouve aussi un « M » stylisé au centre du diadème dont la structure en or blanc est sertie de diamants. Sous l’initiale des Murat se trouve une émeraude, une pierre de valeur et symbolique pour la princesse. Cette émeraude est un cadeau que le prince a fait à son épouse, à la naissance de leur premier enfant. Joachim et Yasmine ont accueilli un petit héritier, également prénommé Joachim, en août 2021.

Le joaillier Julian Pelliccia a réalisé des modélisations 3D sur base des dessins fournis par la belle-fille du 8e prince Murat (Photo : Fournie à Histoires Royales – Toute reproduction interdite)
La modélisation finale du diadème avant sa confection (Photo : Fournie à Histoires Royales – Toute reproduction interdite)

Lire aussi : Princes et princesses au baptême du prince Joachim Murat aux Invalides : un héritier aux illustres parrains

Premières photos de la princesse Yasmine Murat avec le diadème en or blanc serti de diamants, perles et comprenant une émeraude

La princesse Yasmine Murat, qui soutient l’art et défend l’artisanat, a confié la confection de son précieux diadème à un jeune joaillier. Julian Pelliccia, diplômé des métiers d’arts au sein de la Haute École de Joaillerie à Paris, a repris les dessins de la princesse pour concrétiser ses idées. Après avoir validé les modélisations 3D du joaillier, la princesse Yasmine a attendu la confection du diadème avec impatience.

Le diadème en or blanc serti de diamants comprend des perles et une émeraude symbolique (Photo : David Nivière)

Il y a quelques jours, la princesse Yasmine a finalement ouvert pour la première fois l’écrin qui contenait son précieux bijou. Pour immortaliser ce moment, la princesse Yasmine portait le somptueux collier Marceau de Julian Pelliccia autour du cou. Ce collier, inspiré par l’architecture des façades parisiennes, compte 986 diamants et plusieurs dizaines de saphirs de dégradés de roses.

Julian Pelliccia présente le diadème pour la première fois à la princesse Yasmine Murat (Photo : David Nivière)
Le princesse Yasmine Murat ceint son diadème de mariage pour la première fois (Photo : David Nivière)

C’est devant le monogramme de leur fils, encadré et accroché au mur, et devant les peintures représentants les héroïques aïeux de son époux que la princesse Yasmine a porté pour la première fois son diadème. On devine la reine Caroline de Naples, qui figée dans une peinture à l’huile, est en train de loucher sur le magnifique bijou qu’elle aurait très certainement aimé voir sur sa tête. La sœur de l’empereur Napoléon et aïeule du prince Joachim disposait d’une importante collection de diadèmes, dont plusieurs présentaient des perles en forme de gouttes.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr