Le plaidoyer de Béatrice d’Orléans en faveur de Juan Carlos

Alors que tout le monde s’attend à ce qu’une ultime sanction à l’encontre de l’ancien roi Juan Carlos tombe d’ici quelques jours, la pression politique étant de plus en plus oppressante, la princesse Béatrice d’Orléans, quant à elle, a choisi son camp. L’ex-épouse du comte d’Évreux a publié un message, véritable plaidoyer, en faveur de Juan Carlos.

Le message de soutien de Béatrice d’Orléans au roi émérite Juan Carlos (Photo : AP Photo/Esteban Felix, File)

Lire aussi : Le confinement de Béatrice d’Orléans seule avec ses chiens et ses anticorps surpuissants pour combattre le coronavirus

Béatrice d’Orléans soutient Juan Carlos

Embourbé dans une enquête en Suisse, inquiété en Espagne, même Felipe VI a déjà pris ses distances avec son père, annonçant renoncer à son héritage et le privant de sa rente d’État. Depuis quelques jours, même le gouvernement espagnol s’en mêle et une réaction du Palais royal, qui risque d’être radicale, peut tomber d’un jour à l’autre.

« Je suis avec S.M. le roi Juan Carlos I », déclare la mère de Clotilde, Adélaïde, Charles-Philippe et François d’Orléans. Béatrice d’Orléans, qui vit à Marbella, en Espagne, précise les raisons de son soutien. « Pour tout ce qu’il a fait dans notre transition, il a hérité d’une monarchie presque absolue et a abandonné tous ses pouvoirs, construisant une démocratie à partir de rien, quelque chose d’inédit dans le monde. Parce qu’il a fait un coup d’État. »

Pour rappel, Juan Carlos a été désigné par Franco comme son successeur, rétablissant la monarchie en Espagne après la période franquiste, qui a duré de 1939 à 1975. « Parce qu’il a été un ambassadeur extraordinaire pour notre pays, ayant su renforcer les liens avec l’Amérique latine et attirer les investissements dans nos entreprises. Et parce que lorsqu’il a dû partir, il a réussi à passer le témoin », explique Béatrice d’Orléans, née Béatrice Pasquier de Franclieu. Séparée depuis 1994 du prince Michel d’Orléans, divorcés officiellement depuis 2012, Béatrice a pu garder le nom d’Orléans avec l’accord du chef de famille.

Lire aussi : Alvaro d’Orléans dévoile la relation toxique de Juan Carlos avec sa maitresse

« Défendez la monarchie avec la même ferveur que ses détracteurs veulent la faire tomber »

« Felipe González sera-t-il vraiment le seul qui prendra sa défense ? Où sont tous les entrepreneurs qui ont tant profité de sa diplomatie ? Et les politiciens qui voulaient tant se faire photographier avec lui ? Et tous ces journalistes qui disaient qu’il était le meilleur roi que nous ayons jamais eu ? », s’interroge la princesse de 78 ans.

« Si vous pensez comme moi que Juan Carlos était, avec ses lumières et ses ombres, un grand roi, publiez-le. Défendez la monarchie avec la même ferveur que ses détracteurs veulent la faire tomber. Parce que si vous ne le faites pas, nous aurons un Pedro Sánchez comme chef d’État au lieu de Felipe VI (qui préférez-vous ?) ».

Lire aussi : Hubertus de Hohenlohe retrouve Béatrice et Clotilde d’Orléans après le confinement

Source : Instagram/deorleansbeatrice

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.