La première journée du prince Charles au Rwanda dédiée au souvenir du génocide

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles ont effectué leur première journée de visite au Rwanda ce mercredi. L’héritier du trône a consacré cette journée à la commémoration des tragédies qui se sont déroulées dans le pays. Le prince Charles a également rencontré les autorités à Kigali.

Lire aussi : Discours historique au Congo : le roi Philippe exprime son « plus profond regret » pour ce régime « marqué par le paternalisme, la discrimination et le racisme »

Charles et Camilla commémorent les victimes du génocide rwandais

Le prince Charles et Camilla sont arrivés au Rwanda ce mardi 21 juin. Leur première journée de visite a débuté le lendemain. Le prince de Galles est au Rwanda dans le cadre du Sommet des chefs de gouvernement du Commownealth, qui se déroule toute cette semaine, et se clôturera vendredi et samedi par la réunion des plus hauts représentants des 54 pays. Il s’agit du premier sommet des pays membres du Commonwealth depuis quatre ans. La réunion est habituellement organisée tous les deux ans.

Mercredi matin, le prince Charles et son épouse ont consacré la première visite de leur séjour à la commémoration du génocide rwandais. Au Mémorial du Génocide, ils ont eu droit à une visite de l’exposition, qui comprend des effets personnels et des photographies des victimes du génocide. 

À l’extérieur, le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles ont vu les fosses communes à côté du mur où sont inscrits les noms des victimes. Au son du Last Post du corps musical de la garde républicaine, Charles et Camilla ont déposé une couronne de fleurs.

Le Mémorial du Génocide de Kigali est le dernier lieu de repos de plus de 250 000 victimes du génocide de 1994. Il a été officiellement inauguré en 2004, à l’occasion des 10 ans du génocide. Le centre sert de lieu où les survivants peuvent se recueillir et se souvenir de leurs proches perdus. Il sert également de musée où les visiteurs locaux et internationaux peuvent découvrir l’histoire et les conséquences du génocide.

Lire aussi : Première journée du roi Philippe et de la reine Mathilde à Kinshasa : repentances dès le début du voyage au Congo

Rencontre avec le président et la première dame

Après cette visite chargée émotionnellement, le prince Charles et son épouse ont été reçus par le président Paul Kagame et par la première dame Jeannette Kagame. Après les traditionnelles réunions bilatérales, le prince de Galles a pris la direction d’un autre mémorial dédié au souvenir du génocide. Il existe six mémoriaux nationaux du génocide rwandais dans le pays.

Lire aussi : Le maharadja de Jaipur retrouve le prince Charles à Highgrove House

Auteurs et victimes vivent ensemble dans les villages réconciliation

Le prince Charles a visité le mémorial du génocide de l’église de Nyamata. À l’intérieur, on y retrouve des vêtements et des effets personnels des victimes. Le prince Charles s’est accordé un moment de recueillement lorsqu’il a déposé une couronne de fleurs sur la fosse commune. Le prince Charles a signé le livre d’honneur à l’issue de sa visite.

Le prince Charles au mémorial du génocide dans l’église de Nyamata (Photo : Chris Jackson/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Le prince Charles s’est ensuite rendu au village de réconciliation de Mbyo. Il a été accueilli par des chefs locaux et il a rencontré six survivants du génocide. Les survivants étaient assis à côté d’auteurs du génocide qui ont été pardonnés. Il existe huit villages de réconciliation au Rwanda. Dans ces villages, les victimes Tustsi et les auteurs du génocide vivent ensemble. Ils ont expliqué au prince de Galles comment fonctionnait leur cohabitation. Les auteurs réintègrent la société en s’excusant publiquement pour leurs crimes et les survivants accordent leur pardon.

La première journée du prince Charles s’est terminée sur le site agroforestier de l’Albertine Rift Conservation Society (ARCOS). L’héritier du trône a parcouru la pépinière et en a appris davantage sur le travail que fait l’ARCOS pour améliorer la conservation de la biodiversité et la gestion durable des ressources naturelles.

Le Rwanda fait partie des 54 pays membres du Commonwealth des Nations. Le Rwanda et le Mozambique sont les deux seuls pays membres de cette organisation qui ne sont pas des anciennes colonies britanniques. Elizabeth II est le chef du Commonwealth et il a été décidé lors d’un précédent sommet que les États membres reconnaîtraient le prince Charles comme le prochain chef de l’organisation.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr