Nicolas de Roumanie présente son fils : premières photos du petit Mihai de Roumanie

Ce 15 avril, Alina Maria de Roumanie accouchait de son premier garçon. Il y a quelques jours, Nicolas et Alina Maria sont devenus à nouveau parents. Le petit-fils du dernier roi de Roumanie présente son fils, Mihai, dans une série de photos exclusives.

Lire aussi : Les liens forts entre la famille royale britannique et la famille royale de Roumanie

Premières photos de Mihai de Roumanie Medforth-Mills

Le petit Mihai (Michael) de Roumanie Medforth-Mills est né le 15 avril 2022 à l’hôpital Polizu de Bucarest. L’arrière-petit-fils du roi Michel 1e de Roumanie est matinal. L’enfant est né à 2 heures 05 du matin. « Mon épouse, Alina Maria, et notre fils sont en parfaite santé », précisait Nicolas dans son communiqué publié après la naissance.

Mihai est né le Vendredi saint du calendrier catholique. C’est également à l’approche de Pâques, en 1990, que le roi Michel 1e devait rentrer en Roumanie pour la première fois, après 45 ans d’exil. Empêché d’obtenir son visa, le retour du roi Michel eut finalement lieu en décembre 1990, pour Noël. « Aujourd’hui, toute notre famille est remplie de joie en ces moments spéciaux. Nous remercions tous ceux qui nous accompagnent de leur amour et leur enthousiasme », continue Nicolas.

Nicolae et Alina Maria avec leurs deux enfants (Photo : David Nivière)

Lire aussi : Maria Alexandra de Roumanie respire l’air marin de Constanța pour la première fois

Nicolas et Alina Maria avec Maria-Alexandra et Mihai de Roumanie

Quelques jours après la naissance de son fils, Nicolas partage des clichés exclusifs de sa famille qui vient de s’agrandir. Le 7 novembre 2020, Nicolas et Alina Maria accueillaient leur premier enfant, Maria-Alexandra de Roumanie. Le couple s’est marié civilement en octobre 2017 dans les Cornouailles, et religieusement, en Roumanie en 2018. Nicolas de Roumanie est aussi le père d’une fille née en 2016.

La petite Maria-Alexandra de Roumanie semble très heureuse d’accueillir son petit frère (Photo : Daviv Nivière)

Sur les photos, partagées en exclusivité par Histoires Royales, les heureux parents posent avec Maria-Alexandra sur les genoux de Nicolas et Mihai dans les bras d’Alina Maria. La famille est habillée de façon traditionnelle et prend la pose devant un mur avec une jolie fresque représentant des oiseaux sur un citronnier. À la naissance de sa fille, il y a un an et demi, Nicolae avait promis que « l’enfant serait élevée dans le respect de nos ancêtres et leurs valeurs traditionnelles, dans le respect des responsabilités et de l’amour pour notre pays, ainsi que dans la foi dans laquelle moi et mon grand-père, le roi Michel avons été baptisés ».

Premières photos exclusives de Mihai de Roumanie Medforth-Mills, arrière-petit-fils du roi Michel 1e et descendant du roi Carol 1e, premier roi de Roumanie (Photo : David Nivière)

Le 5 décembre dernier, Nicolas de Roumanie avait annoncé la deuxième grossesse de son épouse. Il avait choisi ce jour symbolique pour annoncer la bonne nouvelle. Le 5 décembre 2017, le roi Michel 1e décédait à Aubonne, en Suisse, à l’âge de 96 ans.

Un descendant du premier roi et du dernier roi de Roumanie

Le petit Mihai de Roumanie descend de Carol 1e de Roumanie, premier souverain de Roumanie de la dynastie Hohenzollern-Sigmaringen. En 1866, le prince Karl von Hohenzollern-Sigmaringen a été élu à la tête de la Roumanie, et en 1881, il sera élevé au rang de roi. Les souverains suivants, jusqu’à Michel 1e, sont ses descendants.

La grand-mère maternelle de Carol 1e était la fille Stéphanie de Beauharnais, elle-même fille adoptive de Napoléon 1e. Quant à son père, le prince Charles-Antoine, il fut le prince souverain de la principauté de Hohenzollern-Sigmaringen de 1848 jusqu’à son annexion à la Prusse en 1849. Charles-Antoine, dernier souverain de Hohenzollern-Sigmaringen, devint en compensation ministre-président de Prusse, en 1858. La petite principauté de 906 km2, située au sud-ouest de l’Allemagne actuelle, dans le Bade-Wurtemberg, avait pour capitale la ville de Sigmaringen. La principauté, issue en 1576 de la partition du comté de Zollern, comptait 41 000 habitants, lors de son absorption en 1849.

Arbre généalogique simplifié des ancêtres du roi Michel 1e de Roumanie (Image : Histoires Royales)

Les ancêtres du dernier roi Michel 1e de Roumanie sont aussi bien des membres de la famille royale britannique que des membres de la famille impériale de Russie, par le tsar Alexandre II. Christian IX de Danemark, considéré comme le beau-père de l’Europe, est l’un des ancêtres de la famille royale de Roumanie, par son fils Georges 1e, qui sera élu roi des Hellènes en 1863 et dont la petite-fille, Hélène, était la mère du roi Michel 1e.

Par la princesse Anne de Bourbon-Parme, devenue reine de Roumanie à son mariage avec Michel 1e en 1948, tout juste en exil, les descendants du dernier roi de Roumanie sont directement liés à la famille de Bourbon des rois de France. La branche de Parme est issue du roi Philippe V d’Espagne, lui-même petit-fils de Louis XIV. La reine Anne était la petite-fille de Robert 1e, dernier souverain du duché de Parme et Plaisance. Elle était elle aussi une descendante de Christian IX de Danemark.

Nicolas de Roumanie a connu un vent de popularité important en 2010, lorsque son grand-père, le dernier roi de Roumanie Michel 1er l’avait fait prince de Roumanie et il devenait alors un successeur potentiel. Le roi Michel et la reine Anne n’ont eu que des filles. Nicolas n’avait alors que 25 ans quand la Roumanie l’a découvert. Dès ce jour, il a commencé à s’engager pour son pays. En 2015, son grand-père fait marche arrière en lui retirant son titre. Une répudiation qui est encore aujourd’hui au cœur de tensions familiales. Margareta de Roumanie, fille aînée du roi Michel 1e, est devenue l’héritière, et depuis le décès du roi Michel en 2017, elle est désignée comme la Gardienne de la Couronne. Si Nicolas n’apparaît plus dans l’ordre de succession, sur le site de la Maison royale de Roumanie, sa mère, la princesse Elena, est la première derrière Margareta, qui n’a pas d’enfants.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr