Le prince Andrew et son ex-femme doivent 7,7 millions € pour un chalet en Suisse impayé

L’ancienne propriétaire du chalet Helora s’est emparée de la justice. Elle réclame 8 millions de francs suisses, soit environ 7,7 millions d’euros, au prince Andrew et à son ex-épouse, Sarah, duchesse d’York. Le couple, déjà divorcé depuis 1996, a acheté ensemble un chalet à Verbier en 2014 pour la somme totale de 22 millions de francs, soit environ 21 millions d’euros. L’acte de vente prévoyait bien un échelonnement des paiements. Malheureusement, le dernier paiement devait avoir lieu en décembre 2019. L’ancienne propriétaire s’impatientant de voir arriver son dernier versement a mêlé la justice à cette histoire.

Le prince Andrew sort de son chalet Helora à Verbier (Photo : Archive)

Lire aussi : Le prince Andrew refuse de coopérer et a ignoré 3 requêtes des avocats des victimes d’Epstein

Le chalet de Verbier du duc d’York est impayé

Le chalet Helora est composé notamment de sept chambres, d’une piscine intérieure et d’un sauna. Ce bien immobilier situé à Verbier, dans le Valais, appartient au duc d’York et Sarah Ferguson depuis novembre 2014. Ils ont fait cette petite folie à deux, et s’y rendent régulièrement. Il semblerait que la dernière escapade du deuxième fils de la reine Elizabeth et de sa famille remonte au Nouvel An, période à laquelle le bien devait être également totalement payé. Acheté il y a 5 ans, le contrat prévoyait que le dernier versement ait lieu le 31 décembre 2019, comme le précise le journal suisse Le Temps. Ce dernier paiement restant s’élevait à 6 millions de francs, auxquels devaient s’ajouter les intérêts, comme prévu dans le contrat, soit 8 millions de francs.

Le duc d’York et Sarah, duchesse d’York n’ont pas totalement payé le chalet (Photo : AFP)

Lire aussi : Le prince Andrew accusé de conflit d’intérêt : il aurait avantagé son associé milliardaire lors de missions économiques financées par le contribuable

L’ancienne propriétaire réclame la dernière partie du paiement

La raison du litige n’a pas été dévoilée, comme l’indique le porte-parole du duc d’York, car « les détails contractuels font l’objet d’un accord de confidentialité ». Il a néanmoins admis « qu’il y a un différend entre les deux parties dans cette affaire ». Il semblerait que Sarah Ferguson aurait envoyé des messages à l’ancienne propriétaire pour la rassurer que le paiement sera fait. Pourtant, 4 mois après la date butoir, la somme n’a toujours pas été envoyée. L’Étude du Ritz qui défend l’ancienne propriétaire, a dès lors entamé les démarches adéquates auprès de l’Office des poursuites compétent.

Lire aussi : Un activiste républicain a porté plainte contre le prince Andrew pour « vol » dans l’affaire qui le lie à la famille Rowland

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr