Charles et Camilla devant le Sphinx de Gizeh : premier jour en Égypte

Après avoir passé quelques jours en Jordanie, c’est en Égypte que le prince Charles et son épouse continuent leur tournée d’automne. Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles avaient visité le pays pour la dernière fois en 2006. Deux jours d’un programme chargé sont prévus pour l’héritier du trône britannique et son épouse, dont la visite a pour but de renforcer les liens d’amitié de longue date entre les deux pays.

Lire aussi : Élisabeth de Belgique découvre la tombe de Toutânkhamon

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles accueillis par le président égyptien

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles ont été accueillis en Égypte par le président Abdel Fattah al-Sissi et la première dame Entissar Amer, au palais d’Al-Ittihadiya La visite du prince Charles a pour but d’honorer les relations étroites de ce pays avec l’Égypte. Il en profitera aussi pour en savoir plus sur l’engagement croissant de l’Égypte à protéger l’environnement.

Le prince Charles et Camilla arrivent au palais d’Al-Ittihadiya (Photo : Joe Giddens/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

«Cette visite intervient immédiatement après la tenue de la COP26 au Royaume-Uni et la nomination de l’Égypte pour assumer la présidence de la COP27 en 2022. Le prince s’intéresse de longue date à ces questions et profitera de l’occasion pour discuter de la meilleure façon de travailler ensemble pour lutter contre le changement climatique», explique Clarence House dans son communiqué.

La duchesse de Cornouailles, le prince de Galles, le président Sissi et la première dame Entissar Amer (Photo : Joe Giddens/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Caftans ultra chics pour la reine Rania et la duchesse de Cornouailles au banquet en Jordanie

Charles et Camilla se rendent aux pieds des pyramides

Cette visite en Égypte sera aussi l’occasion pour Charles et Camilla d’honorer le riche passé historique du pays, en se rendant sur des sites archéologiques et touristiques. Demain, ils visiteront notamment l’ancienne ville d’Alexandrie. Ce programme permettra à Charles et Camilla de célébrer l’importance de la spiritualité de l’ancienne Égypte mais aussi des préoccupation de l’Égypte moderne à se tourner vers l’écologie.

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles devant le Sphinx de Gizeh (Photo : Joe Giddens/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

L’une des premières haltes du couple, après avoir rencontré le président et son épouse, a été sur le site des pyramides de Gizeh. Le prince Charles et son épouse ont été photographiés au pied des pyramides mais aussi devant le Sphinx de Gizeh. Cette sculpture thérianthrope est la plus grande statue monobloc du monde. Haute de 72 mètres, l’imposant Sphinx couchant a été sculpté vers 2500 avant notre ère.

Lire aussi : Le prince Charles sur le site du baptême du Christ au Jourdain

Artisanat, discours interreligieux et autonomisation des femmes

Le prince de Galles a aussi visité Beit al-Razzaz, un atelier d’artisanat traditionnel au Caire. Il a rencontré des artisans et des écologistes afin de montrer le soutien de son pays pour l’artisanat traditionnel.

La prince de Galles découvrent des objets d’artisans dans un marché du Caire (Photo : Ian Vogler/Daily Mirror/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Charles s’est ensuite rendu à la mosquée Al Azhar, où il a rencontré des étudiants ainsi que le Grand Imam. Lors de cette rencontre, ils ont discuté de l’harmonie religieuse et du rôle de la foi dans la préservation de l’environnement. Pendant ce temps, la duchesse de Cornouailles accordait son attention au soutien à l’autonomisation des femmes, en apprenant davantage sur les histoires des femmes leaders en Égypte.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr