Le prince Charles et Emmanuel Macron commémorent l’Appel du 18 juin à Londres

Le président français Emmanuel Macron a choisi la date symbolique du 18 juin pour effectuer sa première visite hors du territoire français. Le président n’avait plus mis les pieds à l’étranger depuis le début du confinement et la fermeture des frontières. Emmanuel Macron a choisi de se rendre à Londres pour commémorer l’Appel du 18 juin de Charles de Gaulle, enregistré il y a 80 ans dans la capitale britannique. Le prince Charles et son épouse ont accepté de rencontrer le chef d’État français dans leur domicile londonien. Brigitte Macron était absente à cause d’un souci de santé aux yeux.

Emmanuel Macron s’est rendu à Londres. Il est d’abord arrivé à Clarence House (Photo : AP)

Lire aussi : Emmanuel Macron et Felipe VI à la Journée d’hommage aux victimes du terrorisme au Trocadéro

Le président français à Londres pour commémorer le général de Gaulle

Ce jeudi 18 juin, le prince Charles a reçu Emmanuel Macron à Londres. La dernière fois que les deux hommes s’étaient rencontrés, c’était au mois de janvier en Israël. Le prince de Galles avait été choisi pour prononcer un discours profond et émouvant lors des commémorations des 75 ans de la libération des camps. Il s’agit aujourd’hui d’une visite historique à plusieurs égards pour Emmanuel Macron qui n’avait pas effectué de visite officielle au Royaume-Uni depuis que le Brexit est effectif.

L’Appel du 18 juin est le premier discours prononcé par le général de Gaulle à la radio depuis Londres. Les enregistrements que l’on entend aujourd’hui dans nos archives ont néanmoins été réalisés à postériori, quelques jours plus tard. Quant à la version filmée, elle a été enregistrée encore plus tard. Dans son discours, Charles de Gaulle appelle les militaires et les Français à se mobiliser, par crainte que la guerre ne se mondialise. Le président français actuel, qui ne manque pas une occasion de commémorer la mémoire général de Gaulle, a choisi de voler jusqu’à Londres, en début d’après-midi, alors qu’il a assisté à plusieurs cérémonies commémoratives en France pendant la matinée.

À Londres, le prince Charles et son épouse ont accueilli le président français à Clarence House. Les hymnes français et britannique ont été joués par la garde devant le domicile du prince Charles. Emmanuel Macron a ensuite été invité à s’entretenir en privé avec le fils de la reine Elizabeth.

Quelques minutes plus tard, le prince Charles et Emmanuel Macron sont arrivés à Carlton Gardens dans des voitures séparées, afin de respecter les mesures de distanciation sociale. Durant toute la journée, les différents protagonistes ont opté pour le signe de salut asiatique « wai », à la place de la poignée de main habituelle. Ils ont ensuite déposé une couronne de fleurs sous la statue du général de Gaulle qui avait pris ses quartiers dans ce bâtiment.

Le président français a ensuite prononcé un discours après avoir écouté la lecture d’un extrait de l’Appel du 18 juin. Emmanuel Macron a remis la Légion d’honneur à la ville de Londres, à l’issue de son discours.

Le prince Charles a également prononcé un discours, à moitié en français, à moitié en anglais. Il a rappelé les liens étroits qui unissent la France au Royaume-Uni mais surtout, ce sont ses grands-parents, le roi George VI et la reine Elizabeth qui ont été au cœur de son débat, rappelant combien la famille royale britannique avait œuvré durant la Seconde Guerre mondiale.

Cette visite express en Angleterre s’est terminée avec une rencontre entre Boris Johnson et Emmanuel Macron.

Lire aussi : Le prince Albert de Monaco rencontre Emmanuel Macron à l’Élysée

Charles et Camilla ont repris leurs activités et pas de quarantaine pour Emmanuel Macron

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles ont effectué leur première visite post-confinement mardi, en se rendant dans le Gloucestershire pour saluer le travail du personnel d’un hôpital. Cette semaine marque donc la reprise du travail, des engagements publics et des sorties pour la famille royale et le prince Charles, qui a passé ces derniers mois confiné en Écosse, à son domicile de Birkhall, ayant lui-même contracté le coronavirus au début de la crise mondiale.

Le président français ne respecte pas le protocole sanitaire en vigueur, qui impose que toute personne provenant de l’étranger s’impose une quarantaine avant de pouvoir sortir. Si Emmanuel Macron n’a pas respecté la quarantaine c’est parce qu’une dérogation existe, comme l’a expliqué le porte-parole de Boris Johnson à la BBC : « La délégation française fait partie de la catégorie des personnes exonérées en tant que représentants d’un pays ou territoire étranger voyageant pour exercer des affaires au Royaume-Uni ».

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr