Le prince George peut garder sa dent de requin : l’incident diplomatique est évité

La semaine dernière, le duc et la duchesse de Cambridge accueillaient dans leur jardin de Kensington, le célèbre biologiste Sir David Attenborough. Proche de la famille royale, l’expert était invité à assister à la projection de son nouveau film en compagnie du prince William, de Kate et de leurs 3 enfants. David Attenborough n’était pas venu les mains vides et il avait offert un cadeau particulier au prince George, une dent de requin qu’il avait trouvée lui-même à Malte. Catastrophe ! José Herrera, ministre maltais de la Culture, exigeait la restitution de la dent fossilisée. Quelques heures plus tard, le ministre s’est ravisé.

(Photo : Kensington Palace)

Lire aussi : Les Cambridge reçoivent David Attenborough chez eux pour regarder son film avec leurs enfants

Le cadeau de David Attenborough qui déplait à Malte

Le compte Instagram du duc et de la duchesse de Cambridge était fier d’annoncer ce weekend, que le biologiste David Attenborough, 94 ans, avait offert une grosse dent d’un mégalodon, une espèce éteinte de requins, au prince George de Cambridge.

« Sir David a trouvé la dent lors de vacances en famille à Malte à la fin des années 1960, incrustée dans le calcaire tendre de l’île », expliquait Kensington. Cette dent a probablement été perdue par un requin de la période du Miocène, il y a environ 23 millions d’années. Le mégalodon pouvait atteindre 15 mètres de longueur, soit environ deux fois la longueur du Grand requin blanc, le plus grand requin vivant aujourd’hui.

Si le prince George était très heureux de pouvoir admirer cette dent, et que les Cambridge étaient fiers de pouvoir parler de ce cadeau, ils ont vite déchanté lorsqu’ils ont entendu les commentaires provenir des autorités maltaises. Le ministre de la Culture, José Herrera, qui met en place plusieurs mesures pour restituer les trésors trouvés au fil des siècles lors de fouilles sur le territoire, est monté au créneau.

Lire aussi : Élisabeth de Belgique découvre la tombe de Toutânkhamon

Le prince George ne devra pas rendre sa dent de requin

Au Times of Malta, le ministre explique que « certaines pièces sont importantes pour le patrimoine naturel de Malte. Elles se sont retrouvées à l’étranger et méritent d’être récupérées ». Les fossiles font partie du patrimoine culturel et une nouvelle loi est sortie en 2002, afin d’interdire l’enlèvement de pièces trouvées lors de fouilles. Il est à présent totalement interdit de faire quitter des objets archéologiques du pays.

Au début du mois de juin, le ministre de la Culture posait la première pierre du chantier situé à Gozo, destiné à abriter un nouveau musée dédié à l’héritage culturel de Malte. José Herrera espérait bien y trouver la dent offerte au prince George. Cette dent de requin a quasiment provoqué l’incident diplomatique. Cependant, quelques heures plus tard, le ministre a changé d’avis.

« Les commentaires du ministre de lundi lui ont également valu des critiques. Certains affirmant qu’il y a des questions plus importantes que le ministre pourrait poursuivre, y compris la disparition de l’argent des contribuables en raison de la corruption », explique le porte-parole du ministère de la Culture. Il a également fait savoir que le ministre s’était peut-être un peu vite emporté et qu’il ne considérait plus demander la restitution de la dent.

Lire aussi : L’ambassade russe présente ses excuses à Margareta de Roumanie après l’incident diplomatique engendré par les insultes de l’ambassadeur

Source : Times of Malta

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr