Les 10 révélations du prince Harry dans son livre publié par erreur

Les mémoires du prince Harry ne seront publiées que le 10 janvier 2023. Une librairie espagnole a mis en vente par erreur le livre, permettant à des journalistes de se procurer une copie et de révéler quelques passages les plus croustillants. Histoires Royales liste 10 passages qui feront parler dans les jours à venir.

Lire aussi : L’interview du prince Harry sera diffusée sur TF1

10 passages du livre Le Suppléant qui ont marqué les lecteurs des copies vendues par erreur

Le livre Le Suppléant (Spare en version originale) a été mis en vente le 5 janvier 2023 par mégarde en Espagne. L’autobiographie du prince Harry est titrée En la sombra (Dans l’ombre) en espagnol. Bien que la librairie ait rapidement compris son erreur et supprimé les copies numériques, plusieurs journalistes sont parvenus à se procurer une copie.

Les plus importantes du prince Harry concernent sa relation avec son frère. Sa belle-sœur, la princesse de Galles, n’est pas épargnée. Si le roi Charles III s’en sort plutôt bien, le duc de Sussex s’en prend à la reine Camilla. Le prince Harry a également voulu partager quelques moments intimes, comme lorsqu’il raconte sa première expérience avec une femme ou ses essais avec la cocaïne.

Les mémoires du prince Harry seront publiées le 10 janvier 2023. Une librairie espagnole a vendu par erreur des copies, permettant de découvrir le contenu du livre (Photo : Justin Ng/Avalon/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Willy et Harold : les surnoms du prince William et du prince Harry rappellent un affrontement qui a marqué l’histoire de l’Angleterre

1. Harry a tué 25 Talibans en Aghanistan

Le prince Harry a servi pendant 10 ans son pays, envoyé à deux reprises en Afghanistan. Dans ses mémoires, il donne des détails sur son temps en tant que pilote d’hélicoptère en Afghanistan. « La plupart des soldats ne savent pas exactement combien de morts ils ont sur la conscience. Dans les combats, vous tirez souvent autour de vous au hasard », a déclaré Harry. 

Cependant, le prince Harry explique qu’à l’époque, en utilisant des hélicoptères Apache, tout était enregistré. « Je pouvais toujours voir exactement combien de combattants ennemis j’avais tués. Et il me paraissait essentiel de ne pas avoir peur de ce nombre. » Le prince Harry affirme que son nombre d’ennemis abattu s’élève à vingt-cinq. « Ce n’était pas quelque chose dont je tirais beaucoup de satisfaction, mais je n’en avais pas honte non plus. »

Le prince Harry donne le nombre de Talibans qu’il a tués lors de son deuxième déploiement en Afghanistan (Photo : John Stillwell/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Après ces révélations, le colonel Richard Kemp a jugé les propos du prince Harry sur la BBC mal venus. Le prince Harry a qualifié ses 25 victimes de « pièces d’échecs retirées de l’échiquier », ce qui lui a valu les foudres du chef taliban Anas Haqqani qui a écrit sur Twitter : « Monsieur Harry, ceux que vous avez tués n’étaient pas des pièces d’échecs, c’étaient des humains ; ils avaient des familles qui attendaient leur retour. » Le prince Harry a été déployé deux fois en Afghanistan, une première fois pendant 10 semaines en 2007 et 2008, puis une deuxième fois pendant près de cinq mois en tant que pilote d’hélicoptère entre 2012 et 2013.

Lire aussi : Le prince Harry a honte de sa réaction : « Je me déteste d’avoir réagi de cette manière » face aux pensées de Meghan

2. Meghan aurait offensé Kate peu de temps avant son mariage

La deuxième révélation concerne la relation tant relatée dans la presse, entre Meghan Markle et Kate Middleton. Le prince Harry écrit que son épouse aurait maladroitement offensé la princesse de Galles, encore simple duchesse de Cambridge à l’époque. Kate venait d’accoucher et Harry et Meghan n’étaient pas encore mariés.

Meghan aurait dit à sa future belle-sœur qu’elle avait un « cerveau de bébé ». Meghan s’est ensuite excusée mais le prince William se serait emporté et l’aurait pointée du doigt. « C’est impoli, Meghan. Ces choses ne se font pas ici », aurait déclaré William, ce à quoi Meghan ne se serait pas laissé démonter et lui aurait répondu : « Si ça ne te dérange pas, garde ton doigt hors de mon visage ».

Lire aussi : Le prince Harry et Meghan Markle reçoivent un prix des Kennedy à quelques heures de la diffusion de leur série sur Netflix

3. Le prince Harry a pris de la cocaïne à 17 ans

Sky News, qui a réussi à se procurer une copie suite à la fuite des ventes du livre en Espagne, partage un passage du livre dans lequel le prince Harry se confie sur sa période trouble. Les soirées du prince Harry ont souvent fait la une des tabloïds à cause de ses excès, photographié ivre à la sortie de boîtes de nuit.

« Bien sûr, j’ai pris de la cocaïne à cette époque », écrit Harry dans ses mémoires. « C’était chez quelqu’un, lors d’un week-end de chasse, on m’a proposé un rail, et depuis je n’en ai jamais plus consommé ». Harry explique que l’expérience ne lui a pas plu.

« Ce n’était pas très amusant et cela ne m’a pas rendu particulièrement heureux comme cela semblait arriver aux autres, mais cela m’a fait me sentir différent, et c’était mon objectif principal. Ressentir. Être différent. J’avais 17 ans et j’étais prêt à essayer presque tout ce qui pourrait altérer l’ordre préétabli. Du moins, c’est ce dont j’essayais de me convaincre. » Il dit qu’il a également fumé du cannabis dans une salle de bain à Eton College alors qu’il était élève dans cette prestigieuse école. 

Les soirées arrosées du prince Harry ont souvent fait la une des tabloïds, comme ici en 2007 (Photo : ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le prince Harry ne sait pas s’il assistera au couronnement de son père

4. La violente altercation avec le prince William

Parmi les premières révélations qui ont fuité rapidement dans la presse, il a cette altercation avec le prince William. Harry raconte que le prince William l’aurait retrouvé à son domicile, en 2019, et aurait fait part de son avis concernant Meghan qu’il jugeait « grossière » et « difficile ». Le ton serait monté dans la cuisine, le prince William aurait attrapé son frère, l’aurait jeté au sol et Harry se serait blessé en tombant sur la gamelle du chien qui s’est brisée.

Le prince William se serait excusé mais aurait demandé que son frère ne raconte pas cette dispute à son épouse. Le prince Harry affirme n’avoir pas parlé de cet épisode immédiatement à Meghan mais il en aurait d’abord parlé à son psy.

Le prince Harry raconte une bagarre physique entre lui et son frère, dans son livre Spare (Photo : Mok Yui/PA Wire/ABACAPRESS)

Lire aussi : Le prince Harry violenté par le prince William : le duc de Sussex affirme avoir été attaqué par son frère

5. Le costume de Nazi était une idée de William et Kate

En 2005, le monde entier a découvert les images choquantes du prince Harry faisant la fête avec un costume de Nazi, portant un brassard avec une croix gammée. Dans ses mémoires, le prince Harry raconte qu’il avait le choix entre porter un uniforme de pilote britannique et un uniforme de Nazi. Son frère aîné et sa petite amie de l’époque l’auraient influencé.

« J’ai téléphoné à Willy et Kate, je leur ai demandé ce qu’ils en pensaient. “Uniforme nazi”, ont-ils dit en hurlant. Je l’ai loué, y compris la moustache. » Une fois en possession du costume, il l’aurait essayé devant son frère et Kate, qui auraient « pleuré de rire » en le voyant, rapporte Page Six, qui révèle ce passage du livre.

Lire aussi : « C’était terrifiant de voir mon frère me hurler dessus » : le prince Harry donne sa version du sommet de Sandringham

6. Le prince Harry raconte sa première fois « humiliante »

En plus de faire des révélations sur des membres de sa famille, le prince Harry a aussi décidé de révéler des moments intimes de sa vie. Le duc de Sussex détaille sa première relation sexuelle.

Le prince de 38 ans explique qu’il a eu sa première relation charnelle à 17 ans. Le Telegraph cite ce passage intime du livre du prince Harry. Sa première conquête était une femme « plus âgée » qui « aimait les chevaux ». « Je l’ai montée rapidement, après quoi elle m’a donné une fessée ». Sa partenaire l’aurait traité comme « un jeune étalon ». Le prince Harry dit que « l’une des erreurs a été de faire ça dans un champ, juste derrière un pub très fréquenté. Sans aucun doute, les gens nous ont vus ».

Après cet épisode, il a retrouvé Marko, un garde du corps envoyé par son père pour « découvrir la vérité ». « J’ai cru qu’il faisait référence à ma récente perte de virginité » mais en réalité, il avait été envoyé pour surveiller la consommation d’alcool et de stupéfiants du deuxième fils de Charles.

Parmi ses révélations très intimes, le prince Harry consacre aussi un passage à son pénis. Le duc de Sussex dément la rumeur selon laquelle sa mère se serait opposée à sa circoncision. « Il y avait d’innombrables histoires dans les livres et les journaux (même le New York Times) sur le fait que Willy et moi n’étions pas circoncis ». Il précise avoir été circoncis quand il était bébé. Il raconte aussi son voyage au pôle Nord en 2011 qui lui aurait causé des engelures très importantes à ses attributs. Il aurait souffert de ces blessures pendant plusieurs semaines, lui causant notamment des douleurs et un très grand inconfort durant le mariage du prince William.

Lire aussi : Le retour public de la duchesse de Sussex en Carolina Herrera à New York

7. Le prince Harry a voulu communiquer avec sa mère décédée

Le prince Harry explique qu’il était prêt à tout pour entrer en contact avec sa mère, la défunte princesse de Galles décédée en 1997. Il aurait contacté une femme qui « affirmait avoir des pouvoirs ». Cette dame lui aurait affirmé que Diana était présente « en ce moment » avec eux. « Son cou a gonflé et ses yeux sont devenus humides », écrit-il.

Le prince Harry précise que cette dame n’était pas une voyante ni une médium, c’était une personne de confiance que des amis lui avaient recommandée car elle ressentait les énergies autour d’elle. Elle lui aurait affirmé : « Ta mère dit que tu vis la vie qu’elle ne pouvait pas vivre. Tu vis la vie qu’elle voulait pour toi. »

8. Le prince Harry a demandé à son père de ne pas épouser Camilla

Le duc de Sussex avoue qu’il ne voulait pas que son père, alors encore prince de Galles, épouse Camilla Parker-Bowles en 2005 parce qu’il craignait qu’elle ne devienne une sorte de « méchante belle-mère ». Il affirme que lui et William ont eu des réunions séparées avec Camilla avant le mariage.

Lors de la première rencontre, Harry raconte que Camilla semblait « s’ennuyer » et qu’elle lui prêtait à peine de l’attention étant donné qu’il n’était pas l’héritier. Ils ont tout de même échangé plus tard à propos des chevaux, leur permettant d’avoir un sujet de conversation en commun. Il dit que lui et William, qui étaient plus sur leur réserve concernant Camilla, ont fini par accepter ce mariage si cela pouvait rendre leur père heureux.

Enfin, le prince Harry affirme aussi que des fuites de certaines conversations privées qui se sont retrouvées dans la presse proviennent des services de communication de Camilla.

Le prince Harry et le prince William ont finalement accepté le remariage de leur père (Photo : Toby Melville/PA Wire/ABACAPRESS)

9. Le prince Harry répond aux rumeurs concernant son véritable père

Pendant de nombreuses années, des rumeurs ont circulé autour de la paternité du prince Harry en raison de la liaison de Diana avec son professeur d’équitation, James Hewitt. Pour la première fois, le prince Harry répond à la rumeur selon laquelle il pourrait ne pas être le fils du roi Charles III.

Pendant de nombreuses années, une rumeur circulait sur l’identité du père du prince Harry. James Hewitt, photographié en 1996, a souvent été présenté comme le père biologique du prince Harry. (Photo : David Parker / Alamy Banque D’Images)

Diana « n’a rencontré le major Hewitt que longtemps après que je suis né », écrit Harry. Selon le duc de Sussex, cette rumeur amusait même son père, qui aimait plaisanter à ce sujet. « Papa aimait raconter des histoires, et c’était l’une des meilleures de son répertoire ». Charles avait pour habitude de dire : « “Qui sait si je suis même ton vrai père ?” Il riait et riait, même si c’était une blague incroyablement pas drôle. ».

10. Le roi Charles a supplié ses fils de se ressaisir

En avril 2021, le prince Harry était de retour au Royaume-Uni pour assister aux funérailles de son grand-père, le prince consort Philip, décédé à 99 ans. Lors de cet événement familial, diffusé dans le monde entier, on a pu voir que William et Harry étaient volontairement séparés par leur cousin Peter lorsqu’ils ont marché derrière le cercueil du duc d’Édimbourg.

Profitant de voir ses deux fils réunis devant lui, Charles leur aurait demandé de se réconcilier. « La division profondément enracinée entre Harry et William a causé un chagrin au roi Charles III », écrit Tatler. Selon le prince Harry, Charles s’est tourné vers ses fils et a dit « s’il vous plaît les garçons. Ne faites pas de mes dernières années une misère. »

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr