Le prince Harry raconte le jour où Meghan lui a parlé de ses pensées suicidaires

Le prince Harry a accepté de révéler de nombreux passages très intimes de sa vie, dans la série documentaire qu’il co-produit avec Oprah Winfrey, diffusée à partir du 21 mai sur Apple TV+. Le duc de Sussex raconte notamment le jour où son épouse lui a parlé des ses envies suicidaires, alors qu’elle était enceinte de six mois.

Quelques minutes avant cette photo, Meghan Markle venait de se confier à Harry, lui faisant part de ses pensées suicidaires (Photo : Paul Grover/Daily Telegraph/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Ce souvenir du prince Harry quand il pense à sa mère

Le soir de janvier 2019 où Meghan a parlé de ses pensées suicidaires à Harry

Le 16 janvier 2019, Meghan Markle est au bord du gouffre et ose en parler à son époux. Le duc et la duchesse de Sussex sont attendus au Royal Albert Hall et ne peuvent annuler. Ils n’ont qu’un bref moment pour régler cette terrible annonce de Meghan. Accablée par les réseaux sociaux, traquée par la presse, Meghan Markle pense au suicide.

«On a fait tout ce qu’on a pu pour continuer à assurer notre rôle et nos fonctions. Mais c’était dur pour Meghan», se souvient le prince Harry lors d’une interview diffusée dans sa série documentaire The Me You Can’t See diffusée sur Apple TV+, dont il est l’un des producteurs exécutifs. 

«Elle était enceinte de six mois. Meghan avait partagé avec moi ses pensées suicidaires et la façon dont elle comptait s’y prendre pour mettre fin à ses jours. Le plus effrayant pour elle, c’était sa lucidité. Elle n’avait pas perdu la tête. Elle n’était pas folle. Elle ne consommait rien, ni substances ni alcool. Elle était parfaitement sobre, parfaitement saine d’esprit», explique le prince Harry, deux ans après cet épisode difficile.

Lire aussi : Le prince Harry parle de ses anciens problèmes d’alcool : «Je voulais boire, prendre des drogues»

Le prince Harry regrette de ne pas avoir aidé Meghan ce soir-là

«Et pourtant, dans la nuit, ces pensées l’ont réveillée. Ce qui lui a permis de ne pas le faire, c’est l’idée de me faire revivre ça. Après ce que j’ai vécu avec ma mère, perdre une autre femme dans ma vie, en plus enceinte de notre bébé…» Mais il n’a pas eu le temps de consoler son épouse comme il l’aurait souhaité ce jour-là. «Avec la pression du système dans lequel nous étions et l’importance de nos responsabilités, on s’est brièvement pris dans les bras… et il a fallu se changer et sauter dans le convoi escorté par la police et aller au Royal Albert Hall pour ce gala».

Arrivés au gala, nombreux sont les journalistes qui ont remarqué la façon dont il serrait la main de Meghan et l’air absent de la duchesse n’est pas passé inaperçu. «J’ai honte de la façon dont j’ai géré la situation», admet Harry, qui se souvient l’avoir vu pleurer dès que la lumière s’est éteinte dans la salle. Il s’est senti impuissant et embarrassé d’avoir mis son épouse dans cette situation, à cause de ses responsabilités.

Le prince Harry s’est dévoilé dans la série The Me You Can’t See (Photo : capture d’écran Apple TV+)

Lire aussi : Le prince Harry revit les funérailles de sa mère : «Ce dont je me souviens le plus c’est le bruit des sabots des chevaux sur les pavés»

Il a tenté de trouvé de l’aide auprès des siens, en vain. «Je sais que ma famille ne me donnera pas ce dont j’ai besoin», explique amèrement le fils du prince Charles. «À partir de maintenant, je ne serai plus contraint au silence.» La duchesse de Sussex avait fait part de ses pensées suicidaires dans son interview polémique avec Oprah Winfrey, au début du mois de mars. Elle avait alors affirmé n’avoir reçu aucune aide auprès de la famille de son époux.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr