Le prince héritier Frederik parcourt une demi-étape du Tour de France de 100 km à vélo

La 109ᵉ édition du Tour de France démarrera dans deux semaines, avec comme ville de départ, Copenhague. Ce samedi, le prince héritier Frederik a pris part à la course du Tour de Storebælt. Cette course de 100 km représente la moitié du parcours de la deuxième étape du Tour de France.

Lire aussi : Tour de France 2022 : Frederik de Danemark reçoit le maillot jaune et un parcours qui passera par le château de Cayx

Un avant-goût du Tour de France

Le Tour de Storebælt était une course cycliste organisée ce samedi 11 juin 2022 au Danemark. Plus de 16 000 cyclistes ont pris part à la course, selon les organisateurs, dont 6500 cyclistes amateurs ont pris part à la version raccourcie. Celle-ci fait 100 km et elle correspond à la moitié du parcours de la deuxième étape du Tour de France de cette année.

Le 2 juillet 2022, les coureurs du Tour de France relieront les 202,5 km qui séparent Roskilde de Nyborg. C’est un demi-parcours qui était proposé ce samedi, en démarrant la course à Kalundborg pour rejoindre la ligne d’arrivée à Nyborg. L’un des grands moments de cette course est la traversée du Storebæltsbroen, la liaison du Grand Belt. Il s’agit de deux ponts construits de part et d’autre de l’îlot de Sprogø. Les deux ponts permettent de relier les deux plus grandes îles du Danemark, la Fionie au Seeland.

Le prince héritier Frederik court 100 km à vélo, sur le demi-parcours de la deuxième étape du Tour de France 2022 (Photo : SAR le prince héritier)

Lire aussi : Albert et Charlene de Monaco au départ du Tour de France à Nice

Une course cycliste qui traverse le pont du Grand Belt

La maire de Copenhague, Sophie Hæstorp Andersen, et le maire de Kalundborg, Martin Damm, ont également relevé le défi et faisaient également partie des participants au parcours de 100 km. « Il ne fait aucun doute que nous, au Danemark, avons une culture cycliste tout à fait unique. Notre relation très particulière avec le vélo a également été évoquée par le Prince Héritier dans le discours qu’il a prononcé à l’occasion de la présentation du parcours du Tour de France l’an dernier », expliquent les organisateurs.

Très grand amateur de sport, le prince héritier Frederik, qui jusqu’à l’année dernière était membre du Comité international olympique, soutient le projet de délocalisation du Tour de France depuis le début. « Le cyclisme fait partie de notre ADN », avait déclaré l’héritier du trône lors d’un événement célébrant le passage du Tour de France au Danemark. Non seulement le Tour de France passera trois jours au Danemark, mais en plus la Grande Boucle passera devant le château de Cayx de la reine Margrethe II, dans le Lot.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr