Le prince héritier Haakon grimpe au sommet d’un volcan pour célébrer l’amitié entre la Norvège et l’Islande

Le prince héritier Haakon passe quelques jours en Islande afin de renforcer l’amitié entre la Norvège et ce pays. Son séjour a commencé par une visite sportive. Une randonnée d’une heure et demie a été nécessaire pour que l’héritier du trône atteigne le sommet du volcan Fagradalsfjall.

Lire aussi : Christian X : le dernier roi d’Islande

Des relations qui s’entretiennent entre pays nordiques

L’Islande et ses 340 000 habitants sont détachés du continent, sur une île située entre la Norvège et le Groenland, territoire danois. L’Islande a une longue histoire commune avec la Norvège. En 1267, l’île de l’Islande fut mise sous le contrôle de la Couronne norvégienne. Au 16e siècle, l’Islande devint danoise. Le mouvement indépendantiste islandais se fit ressentir au 19e siècle, après l’abolition du parlement islandais par le roi danois, en 1800. Malgré le rétablissement du parlement en 1914, les indépendantistes gagnèrent du terrain, et la Seconde Guerre mondiale donna le coup fatal aux relations entre les Islandais et la Couronne danoise.

En mai 1944 un référendum est organisé. Les Islandais ont soutenu à 98,6% la proposition de rompre les liens avec la Courone danoise et à 98,3%, en faveur de l’abolition de la monarchie. La république a été effective dès le 17 juin. Margrethe II, actuelle reine de Danemark, et sa sœur Benedikte sont les deux dernières personnes à avoir porté le titre de princesses d’Islande.

Le prince héritier Haakon et le président islandais s’apprêtent à gravir le volcan Fagradalsfjall qui s’est réveillé en 2021 (Photo : Liv Anette Luane, Det kongelige hoff)

Lire aussi : La visite commerciale du prince héritier de Danemark en Islande

Le président islandais invite le prince héritier Haakon à une randonnée sur un volcan de la région de Reykjavik

Le Danemark et la Norvège entretiennent toutefois encore de très bonnes relations avec leurs cousins islandais. Cette semaine, le prince héritier Haakon, 49 ans, tenait à s’en assurer. Le fils du roi Harald a retrouvé sans formalité Guðni Thorlacius Jóhannesson, le président islandais, au pied d’un volcan. En guise de visite de bienvenue, le président tenait à faire une randonnée avec le prince.

Le prince héritier Haakon est reçu par le président Guðni Th. Jóhannesson avec une randonnée de bienvenue (Photo : Liv Anette Luane, Det kongelige hoff)

La randonnée du prince héritier Haakon et du président a duré trois heures, aller-retour, permettant aux deux hommes de discuter des liens qui les unissent. La zone volcanique du Fagradalsfjall est à seulement 40 kilomètres de la capitale, Reykjavik. Lorsque le volcan a donné des signes de vie en mars 2021, il s’agissait de la première éruption volcanique dans la région depuis plus de 800 ans. Les touristes et les Islandais ont afflué sur place. 

Le prince héritier Haakon s’assure des bonnes relations entre la Norvège et l’Islande (Photo : Liv Anette Luane, Det kongelige hoff)

Après une heure et demie en terrain accidenté, le groupe de touristes a atteint le sommet et le prince héritier a reçu des informations de la sismologue Kristín Jónssdóttir, employée de l’Institut météorologique islandais. Il était aussi question d’en apprendre plus sur les mesures préventives et les mesures de sécurité que connaissent les habitants de la région lorsqu’une activité sismique est décelée.

Lire aussi : Les vacances de la reine Sonja sur le fleuve délimitant la frontière avec la Russie

Dîner à la résidence présidentielle Bessastaðir

En soirée, le président islandais avait réservé un accueil plus formel au futur roi de Norvège. Le président Guðni Th. Jóhannesson et la Première dame Eliza Reid ont offert un dîner au prince héritier Haakon à la résidence présidentielle. La résidence est appelée Bessastaðir et est située à Álftanes, juste à l’extérieur de Reykjavik. Une vingtaine d’invités étaient présents lors du dîner, dont l’ambassadrice de Norvège en Islande, Aud Lise Norheim, et le secrétaire d’État au ministère des Affaires étrangères, Eivind Vad Petersson, qui accompagne le prince héritier lors de la visite de trois jours en Islande.

Le prince héritier Haakon de Norvège, la première dame Eliza Reid et le président Guðni Th. Jóhannesson (Photo : Liv Anette Luane, Det kongelige hoff)

Lire aussi : Frederik et Mary de Danemark rencontrent le président de l’Islande

« La confiance est au cœur même de notre amitié. Avec notre engagement et nos valeurs communs, cette confiance est fondamentale à un moment de l’histoire où nous luttons contre le changement climatique tout en faisant face à d’autres problèmes complexes comme la guerre en Europe et une grave crise énergétique. Nous devons être solidaires », a déclaré le prince héritier Haakon dans son discours prononcé à la résidence du président.

Le président islandais, père de cinq enfants, a été élu à la tête du pays en 2016. Le rôle du président est relativement symbolique et cérémoniel. Apprécié pour son indépendance et sa discrétion, son élection est passée au second plan, la population étant plus intéressée par les bonnes performances de leur équipe nationale de football à l’Euro 2016. Des bureaux de votes islandais avaient même été ouverts en France pour que les supporters qui suivaient l’équipe de foot à l’étranger puissent voter. En 2020, Guðni Th. Jóhannesson a été réélu pour un second mandat avec 92,2% des voies.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr