Le prince héritier Leka d’Albanie dévoile une statue de la reine Géraldine à Tirana

Malgré le mauvais temps, ils étaient des dizaines à s’amasser sous des parapluies pour assister au dévoilement de la nouvelle statue de la reine Géraldine. La reine des Albanais a maintenant une statue réaliste, la représentant tenant un bouquet de fleurs, érigée dans la capitale. Son petit-fils et actuel chef de la Maison royale, le prince héritier Leka, a prononcé un discours lors de son inauguration.

Lire aussi : Le message d’amour du prince Leka pour les 105 ans de sa grand-mère, la reine Géraldine

Une statue de la reine Géraldine érigée au centre de Tirana

Des sympathisants, des curieux et des représentants politiques ont participé à l’inauguration de la statue de Mère Géraldine à Tirana. « Cet événement à la symbolique très particulière a réuni tout le monde, quelle que soit son appartenance politique », a souligné Tirana News.

Le prince héritier Leka, la princesse héritière Elia et leur fille, la princesse Géraldine, au pied de la nouvelle statue de la reine Géraldine, ce 1e février 2022 (Photo : Blerta Celibashi/DNphotography/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Les ravissantes photos de la princesse Géraldine d’Albanie pour son premier anniversaire

Le prince héritier Leka, petit-fils du dernier roi en exercice, Zog 1e, et fils du roi Leka couronné en exil, a commencé la cérémonie en prononçant un discours. Le prétendant au trône a remercié les personnes qui se sont déplacées pour assister au dévoilement d’une œuvre d’art qui deviendra un élément inévitable d’une artère centrale de Tirana.

La reine Géraldine est née comtesse Géraldine Apponyi le 6 août 1915, dans une famille issue de la vieille noblesse hongroise, du côté de son père. Sa mère était une Américaine d’origine irlando-écossaise. Cette jeune femme catholique de la haute société a épousé le roi Zog 1e d’Albanie, en 1938. Elle est devenue à cette date reine des Albanais. Moins d’un an après son mariage, la famille royale d’Albanie est chassée hors du pays et la monarchie est abolie. Malgré le peu de temps qu’elle aura vécu dans le pays, elle cultivera un amour profond pour ce peuple d’adoption.

En mars 2002, les députés albanais mettent fin à l’exil de la famille royale. En juin de la même année, les quelques membres de la famille restants, à savoir la reine Géraldine, son fils unique le prince Leka, son épouse, la princesse Susan et leur fils, le prince Leka, atterrissent à Tirana. Peu de temps après, au mois d’octobre, la reine Géraldine décède. Elle était déjà veuve du roi Zog depuis 1961.

Lire aussi : La petite Géraldine d’Albanie sur la plage de Durrës

La reine Géraldine a profondément aimé son pays. Son plus grand souhait était de pouvoir remettre les pieds dans son pays d’adoption. « Vous retournez à l’endroit que le destin a amené à devenir votre patrie, bien que cet endroit vous ait apporté beaucoup plus de chagrin que de joie. Par cet acte important, vous nous donnez un message à tous, le noble message que la patrie peut être aimée même lorsqu’elle est pauvre et difficile », lui avait écrit l’écrivain Ismaïl Kadaré dans une lettre, dont le contenu a été rappelé par le prince héritier Leka dans son discours, ce 1e février 2022.

Dans son discours, le prince Leka a aussi rappelé ce fait étonnant. Mère Teresa et la reine Géraldine, les deux personnalités albanaises les plus connues dans le monde se sont rencontrées en 1981, lorsqu’elles étaient toutes les deux interdites de rentrer sur le territoire.

Le prince héritier Leka était entouré de son épouse, la princesse héritière Elia, et de leur fille, la princesse Géraldine. La princesse héritière Elia a fondé en 2013 la Fondation Reine Géraldine. À travers cette fondation, le jeune couple dynamique essaie d’améliorer la vie et l’éducation des enfants. En 2020, la princesse héritière Elia a accouché d’une petite fille, que le couple héritier a choisi d’appeler Géraldine. La petite Géraldine est née le 22 octobre, comme son arrière-grand-mère dont elle porte le prénom.

La statue est financée par le gouvernement hongrois et le conseil municipal de Tirana a choisi un lieu symbolique pour ériger la statue, qui représente la reine Géraldine avec une couronne posée sur un voile, tenant un bouquet de fleurs dans les mains. La statue est l’œuvre de l’artiste Sandor Kligl.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr