Le prince William n’a pas le cancer ! Un magazine américain répand des fake news

Le magazine américain Enquirer a une fois de plus propagé une fausse rumeur, titrant en couverture de sa dernière édition, que le prince William se bat contre le cancer. Sur cette même une, le tabloïd affirme aussi que la chanteuse Gwen Stefani est enceinte à 51 ans. D’autres tabloïds ont repris la terrible (fausse) nouvelle de la supposée maladie du duc de Cambridge.

La couverture du magazine américain qui affirme que le prince William, duc de Cambridge souffre d’un cancer (Photo : National Enquirer)

Lire aussi : La reine Elizabeth II morte du virus : l’énorme bourde d’une radio française

Un tabloïd affirme que le prince William a le cancer

Le National Enquirer, connu simplement comme Enquirer, est célèbre pour ses couvertures trash et ses informations volontairement exagérées. Cette fois-ci, le magazine va trop loin, en affirmant que le prince William a le cancer. « La crise secrète du cancer du prince William », titre-t-il en une, avec une photo du prince William qui porte un masque de protection sur le visage et semble apeuré. « Le cauchemar d’un diagnostic choquant après un test covid », peut-on encore lire sur la couverture. À l’intérieur du magazine, on y apprend la famille royale est « terrifiée » d’apprendre que « William est en grave danger et que des experts médicaux surveillent sa santé pour déceler tout symptôme de la maladie. » 

L’information a rapidement été relayée par d’autres médias peu scrupuleux. En France, c’est l’équipe du site Buzzito, qui n’a pas hésité à son tour à titrer « Le prince William, touché par un cancer foudroyant ! ». Pourtant, au vu de l’article, l’équipe a bien lu l’article complet du National Enquirer, qui est volontairement ambigu. Les auteurs de cette fake news mélangent l’information selon laquelle le prince William a préféré taire le fait qu’il ait eu le coronavirus, avec la crainte qu’il puisse avoir un autre diagnostic, comme celui du cancer.

Burn out de Kate Middleton, tristesse du prince Harry, maladie du prince Charles, l’article fait un amalgame d’informations pour masquer le fait qu’en réalité le prince William ne souffre d’aucun cancer. Le site Buzzito, lui aussi termine son article en mentionnant que la National Enquirer « semble se baser sur une rumeur sans fondement. Malheureusement, cette allégation s’est déjà propagée sur la toile comme une traînée de poudres ». Bien entendu, le site a lui aussi participé à la propagation de la rumeur avec son titre mensonger.

Certains médias peu scrupuleux répandent l’information selon laquelle le prince William est malade et Kate Middleton s’inquiète pour lui (Photo : Matt Dunham/PA Wire)

Lire aussi : Le roi et la reine de Suède victimes d’une fake news aux Philippines avec PewDiePie

Comme le rappelle Gossip Cop, le National Enquirer est connu pour ses titres trompeurs, qui malheureusement lance des rumeurs inadmissibles. « Ce tabloïd adore prédire la mort de personnalités publiques. Il a déclaré que le pape mourait du coronavirus et que Phil Collins serait mort à Noël. Les deux hommes sont bien vivants, tout comme le prince William. Il n’y a aucune preuve au-delà de sources peu fiables pour soutenir cette histoire de cancer, donc Gossip Cop n’a pas d’autre choix que de dénoncer le tabloïd ».

Le National Enquirer ne cesse de voir ses ventes baisser ces dernières années. Il serait tout de même, selon la BBC, encore imprimé à 265 000 exemplaires chaque semaine.

Lire aussi : Quand le prince Nikolaos de Grèce utilisait un pseudo pour travailler à Fox News sans dévoiler son identité

Sources : National Enquirer, Buzzito, Gossip Cop

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr