Le prince William visite le laboratoire d’Oxford qui élabore un vaccin contre le coronavirus

Le duc de Cambridge a visité le laboratoire de l’université d’Oxford, qui travaille en collaboration avec AstraZeneca au développement d’un vaccin contre le covid-19. Pour préparer au mieux sa visite, la veille, il a participé à une conférence virtuelle, à laquelle prenaient part plusieurs responsables de ce programme médical, dont des scientifiques, des médecins et d’autres partenaires de cette collaboration qui est en bonne voie pour rendre possible l’élaboration d’un vaccin.

Lire aussi : Le prince William rend visite aux ambulanciers pour son premier engagement de déconfinement

Le prince William a visité les locaux de l’Oxford Vaccine Group, un groupe de travail rendu possible grâce à la collaboration d’AstraZeneca et de l’université d’Oxford. La veille de sa visite, il s’était plongé dans la théorie en écoutant les conversations des responsables des différents partenaires qui ont pris part à une conférence virtuelle. Outre les représentants d’AstraZeneca et d’Oxford, il y avait également un représentant de l’EPI (la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies), de Gavi et de la Vaccine Alliance.

(Photo : Instagram/kensingtonroyal)

Lire aussi : Le roi Philippe visite le laboratoire Janssen qui développe un vaccin candidat contre le coronavirus

Sur place, le prince William a pu constater qu les chercheurs d’Oxford ont déjà réussi à mettre au point un vaccin dont les essais cliniques sont en cours pour déterminer si le vaccin génère une immunité chez l’homme.

(Photo : Instagram/kensingtonroyal)

Lire aussi : La reine Máxima visite un département de microbiologie qui recherche des vaccins et des antiviraux

Source : Kensington

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.