Diane d’Orléans, Hélène de Yougoslavie, Yasmine Murat et le couple héritier d’Égypte se mobilisent au Sénat pour les enfants

Princes et princesses s’étaient donnés rendez-vous au Sénat pour soutenir la Fondation de l’enfance en danger Wallah We Can, qui organisait son déjeuner des fondateurs à Paris. Le prince héritier Mohamed Ali d’Égypte, la princesse Diane d’Orléans, le prince et la princesse de Pontecorvo ou encore la princesse Hélène de Yougoslavie avaient répondu présent à cette invitation.

Lire aussi : Hélène de Yougoslavie à Tunis pour soutenir l’éducation et l’épanouissement des enfants

Princes et princesses au Sénat pour soutenir la Fondation de l’enfance en danger Wallah We Can

Comme au mois de juin, la petite-fille ainée du défunt comte de Paris a soutenu la Fondation de l’enfance en danger Wallah We Can. Ce 16 octobre 2021, la comtesse Catherine de Limburg Stirum a retrouvé les princes et princesses qui avaient déjà soutenu la Fondation lors d’un gala caritatif à l’ambassade de France à Tunis au début de l’été. Cette fois-ci, c’est au Sénat, à Paris, que le groupe s’est retrouvé autour d’un lunch organisé par l’association, leur permettant une fois de plus de découvrir l’engagement tunisien pour les droits de l’enfant.

Les deux petites-filles du comte de Paris. Les cousines Catherine et Diane (Photo : David Nivière/Abacapress)

La comtesse Catherine est la fille du comte Evrard de Limburg Stirum et de la princesse Hélène d’Orléans. Sa mère est l’une des filles du comte de Paris, descendant du roi Louis-Philippe 1e, et son père Evrard, est un ancien homme politique belge, appartenant à deux des plus anciennes familles de la noblesse germanique. La mère du comte Evrard est la princesse Marie-Immaculée de Croÿ.

La princesse Yasmine Murat, la comtesse Catherine de Limburg Stirum et la princesse Noal Zaher, princesse de Saïd (Photo : David Nivière/Abacapress)

«L’association plaide en faveur d’un accès équitable à une éducation, un environnement d’apprentissage et un cadre de vie de qualité afin de permettre aux enfants et aux jeunes de s’épanouir», apprend-on sur le site de Wallah We Can.

Le prince Mohamed Ali et la princesse Noal Zaher d’Afghanistan, prince et princesse de Saïd (Photo : David Nivière/Abacapress)

Parmi les princes et princesses qui se sont retrouvés au Sénat, il y avait la princesse Hélène de Yougoslavie, 58 ans, fille du prince Alexandre de Yougoslavie et de la princesse Maria-Pia de Savoie, et sœur jumelle du prince Serge de Yougoslavie. Par son père, la princesse appartient à la dynastie des Karageorgévitch, qui a régné sur les différents territoires yougoslaves et serbes. Par sa mère, la princesse est descendante de la famille royale de Savoie qui a régné sur l’Italie. Son grand-père est le dernier roi Humbert II d’Italie et sa grand-mère est la reine Marie-José, elle-même née princesse de Belgique. La princesse Hélène est la cousine germaine du roi Albert II de Belgique mais aussi du prince Emmanuel-Philibert de Savoie.

La princesse Tania de Bourbon-Parme et la princesse Hélène de Yougoslavie au lunch de Wallah We Can (Photo : David Nivière/Abacapress)

La petite-fille du dernier roi d’Italie a retrouvé de nombreux amis qui avaient participé comme elle, au gala organisé à l’ambassade de France à Tunis en juin dernier. Le prince Joachim Murat et la princesse Yasmine Murat qui accordent une grande importance à la fondation étaient heureux de revoir le prince Stéphane Belosselsky-Belozersky, ou encore le baron Frédéric de Gaiffier d’Hestroy.

Suzi de Givenchy et le prince Stéphane Belosselsky-Belozersky devant le Sénat (Photo : David Nivière/Abacapress)

Suzi de Givenchy et Angela Kontouli, présidente de l’International Women’s Group de Tunisie, a rejoint le groupe de princes et princesses, parmi lesquelles se trouvaient également la princesse Diane d’Orléans, vicomtesse de Noailles, la princesse Tania de Bourbon-Parme ou encore le prince héritier Mohamed Ali d’Égypte et son épouse, née princesse Noal d’Afghanistan.

Le baron Frédéric de Gaiffier d’Hestroy, le prince Joachim Murat, la princesse Tania de Bourbon-Parma, la princesse Hélène de Yougoslavie, la comtesse Catherine de Limburg Stirum, la princesse Yasmine Murat, la princesse Noal d’Afghanistan, Laurent-Marie Affre Dolgorouki, la princesse Diane d’Orléans, Suzi de Givenchy, le prince héritier Mohamed Ali d’Égypt et le prince Stéphane Belosselsky-Belozersky (Photo : David Nivière/Abacapress)
Le prince Joachim et la princesse Yasmine Murat, prince et princesse de Pontecorvo (Photo : David Nivière/Abacapress)

Lors du dernier événement organisé pour Wallah We Can à Tunis, la princesse Yasmine affichait encore son baby bump lorsqu’elle se baladait sur la plage juste avant le gala. Depuis lors, Yasmine et son époux son devenus parents. La princesse Yasmine a accouché du petit garçon le 3 août 2021.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr