La princesse Charlène est internée dans un établissement spécialisé après avoir admis qu’elle avait besoin d’aide

Quelques heures seulement après l’annonce du prince Albert II selon laquelle son épouse était en train de se reposer à l’étranger, le souverain monégasque s’est montré plus loquace dans une deuxième interview. Le prince Albert révèle à présent que la princesse Charlène séjourne dans un établissement spécialisé après avoir été confrontée à la réalité lors d’une réunion familiale.

Lire aussi : Jacques et Gabriella envoient un message à la princesse Charlène lors de leur apparition au balcon

Albert II révèle que son épouse a pris la décision de se faire hospitaliser

Le 8 novembre dernier, le prince Albert II, le prince héréditaire Jacques, la princesse Gabriella et la princesse Stéphanie de Monaco accueillaient celle tant attendue : la princesse Charlène rentrait à la maison après des mois d’absence, bloquée en Afrique du Sud pour des raisons de santé. La princesse Charlène avait fait la surprise de débarquer avec Khan, un nouveau chien de la race Rhodesian Ridgeback (chien de Rhodésie à crête dorsale).

Rapidement, la presse a découvert qu’après avoir partagé ces photos de retrouvailles, la famille s’est déjà séparée. La princesse Charlène, 43 ans, a pris ses distances avec sa famille afin de mieux se reposer. Quelques jours plus tard, le Palais a envoyé un communiqué pour indiquer que le lieu de la convalescence de Charlène resterait secret et qu’elle annulait sa présence à la fête nationale de ce 19 novembre.

La presse évoquait un petit appartement aménagé au-dessus d’une ancienne chocolaterie, à quelques centaines de mètres du Palais princier. Un lieu utilisé régulièrement par la princesse Charlène lorsqu’elle loge au centre de Monaco. Sa belle-sœur, Chantell Wittstock, avait elle aussi confirmé lors d’une interview que la princesse ne dormait pas encore avec sa famille.

Le 8 novembre dernier, la princesse Charlène retrouvait enfin sa famille à Monaco (Photo : Eric Mathon / Palais princier)

Alors que tout le monde spéculait sur le lieu de convalescence de la princesse, Albert II, 63 ans, a révélé que Charlène était à l’étranger. Elle a donc déjà quitté Monaco. «Elle n’est pas en Principauté», déclarait le chef d’État à Monaco Matin, la veille de la fête nationale. «Mais nous allons pouvoir aller la visiter très prochainement», cette précision semble vouloir dire qu’elle n’a pas pris ses enfants avec elle. «Je ne peux pas vous en dire plus par discrétion. Il y a une fatigue, pas seulement physique, qui ne peut se traiter que par une période de repos et un suivi».

La princesse Charlene est prise en charge dans un établissement spécialisé

Quelques heures plus tard, le prince Albert réservait une fois de plus son scoop à People Magazine, à qui il livre depuis quelques temps toutes ses déclarations exclusives. Le chef d’État monégasque a donné plus de précisions sur la raison pour laquelle Charlène était à l’étranger. En réalité, son épouse est actuellement internée pour suivre un traitement de plusieurs semaines dans un établissement, ailleurs en Europe. Cette décision difficile a été prise suite à une confrontation nécessaire entre Charlène et sa famille, après son retour de Dubaï.

«Je l’ai fait asseoir avec ses frères et une belle-sœur. Elle avait déjà pris sa décision, et nous voulions seulement qu’elle la confirme devant nous. C’est ce qu’elle voulait», explique le prince Albert II à People. «Elle savait déjà que la meilleure chose à faire était d’aller se reposer et de suivre un vrai traitement encadré médicalement.»

C’est pour cette raison qu’ils ont choisi un établissement en dehors de Monaco, afin de lui garantir un maximum de repos et de confidentialité. Le prince Albert dit être très fier de son épouse qu’il décrit comme «très calme et très compréhensive». Le plus important pour lui est qu’elle ait «réalisé elle-même qu’elle avait besoin d’aide. On ne peut pas forcer quelqu’un à comprendre qu’il a besoin d’un traitement, il doit l’accepter lui-même».

Le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella de Monaco avec leur maman lors de la dernière fête nationale monégasque en 2020 (Photo : Palais princier de Monaco)

Depuis quelques jours, des sources proches du Palais avançaient que la princesse Charlène souffrait notamment d’addiction médicamenteuse, après les différents soucis médicaux qu’elle a rencontrés ces derniers mois. Mais le prince Albert lui-même admet que les problèmes de santé mentale de son épouse sont dûs à «plusieurs facteurs qui relèvent de la vie privée», précisant qu’elle «était clairement épuisée, physiquement et émotionnellement. Elle était dépassée et ne pouvait pas faire face à ses engagements officiels, à la vie quotidienne en général ni même à la vie de famille.» Pour couper court aux spéculations, il précise qu’elle ne souffre pas d’un cancer, que ce n’est pas lié à une quelconque opération de chirurgie esthétique et qu’elle n’a pas attrapé le covid. La princesse était également sous alimentée ces derniers temps, ce qui n’arrangeait pas sa condition.

Le traitement de la princesse pourrait durer des semaines et ses enfants sont au courant

Concernant leurs enfants, les jumeaux Jacques et Gabriella, qui fêteront prochainement leurs 7 ans, ceux-ci sont au courant de la situation. «Ils savaient qu’elle était fatiguée. Qu’elle n’était pas tout à fait elle-même. Et puis je leur ai dit qu’elle avait besoin de temps pour se reposer, qu’elle est maintenant quelque part pas trop loin et qu’on pourra aller la voir un jour. Ils ont compris». Le prince Albert a précisé que le traitement durera certainement plusieurs semaines et que ses enfants ne doivent donc pas espérer la retrouver de si tôt. Elle pourrait manquer leur anniversaire, le 10 décembre.

Ce 19 novembre, jour de la fête nationale, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella ont assuré comme des grands leur présence à la cérémonie de remise de prix dans la Cour d’honneur du Palais. Après cette cérémonie, leur père les a emmenés à l’intérieur du Palais, puis ils sont apparus à l’un des balcons donnant sur la place. Sous le balcon, les Monégasques se sont amassés pour les saluer et les encourager.

La princesse Gabriella et le prince héréditaire Jacques envoient des messages à leur maman durant la fête nationale (Photo : David Nivière/Abacapress)

Lors de ce moment de communion très forte entre la population monégasque, le souverain et sa famille, Jacques et Gabriella ont sorti des dessins destinés à leur mère. Sur ces petites affiches, ils lui avaient écrit des mots d’amour. «Tu nous manques maman», peut-on lire sur l’affiche écrite par la princesse Gabriella. «Nous t’aimons maman», est-il écrit en anglais sur l’affiche du prince héréditaire Jacques. Ce moment était très émouvant, d’autant plus que la fête de cette année était dédiée aux 10 ans de mariage du couple princier.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr