La princesse Estelle peut aussi épouser une femme et devenir reine de Suède

Depuis que le Premier ministre néerlandais a répondu aux questions concernant la possibilité que la princesse Catharina-Amalia, héritière du trône, puisse épouser une femme sans devoir abdiquer, plusieurs responsables d’autres monarchies européennes emboitent le pas et répondent à la question de la légalité du mariage homosexuel du souverain ou de l’héritier. Le maréchal de la Cour de Suède a lui aussi confirmé que le mariage éventuel de la princesse Estelle avec une femme était tout à fait compatible avec son rôle de reine.

Lire aussi : Victoria de Suède gagnante du Gay Gala de QX

Après Catharina-Amalia, d’autres monarchies s’interrogent sur l’éventualité du mariage homosexuel de leur héritier

Le Premier ministre Mark Rutte a répondu, dans une lettre formelle, aux questions de parlementaires qui s’interrogeaient sur l’avenir de la monarchie, dans le cas où l’héritière du trône, actuellement la princesse Catharina-Amalia, épousait une femme. «Le gouvernement estime que l’héritier peut aussi épouser une personne du même sexe et ne voit pas d’obstacle à une loi permettant le mariage d’un héritier avec une personne du même sexe», a répondu le Premier ministre dans sa lettre.

Quelques jours plus tard, la presse belge relayait des propos du Premier ministre Alexander De Croo, qui a lui aussi donné son avis sur la question. «Un prince ou une princesse héritier(e) a les mêmes droits que tous les Belges à cet égard», a répondu le Premier ministre belge.

Le prince Oscar, la princesse héritière Victoria, la princesse Estelle et le prince Daniel (Photo : Mischa Shoemaker/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Victoria de Suède à la gay pride virtuelle de Stockholm : « Vous avez le droit d’être qui vous êtes »

La princesse Estelle peut aussi épouser qui elle souhaite pour peu que son choix soit approuvé par le gouvernement

Ce 20 octobre, c’est du côté de la Suède que provient une réponse sur la même question. Le maréchal de la Cour, Fredrik Wersäll, a expliqué à Aftonbladet que rien dans la Constitution n’empêchait un mariage entre personne de même sexe au sein de la famille royale et qu’un tel mariage ne viendrait pas modifier l’ordre de succession. Il rappelle que le seul critère pour figurer dans l’ordre de succession est de se marier avec le consentement du gouvernement. Si le gouvernement ne voit pas d’objection à ce que l’héritière épouse une femme et donne son accord, alors l’héritière maintiendra sa position dans l’ordre.

La princesse Estelle est 2e dans l’ordre de succession au trône, derrière sa mère (Image : Histoires Royales)

Actuellement, l’héritière du trône est Victoria. La princesse héritière Victoria est elle-même maman de la princesse Estelle et du prince Oscar, 2e et 3e dans l’ordre de succession au trône. La question se posait donc concernant la princesse Estelle, qui est actuellement âgée de seulement 9 ans.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr