La princesse Haya reçoit le soutien de son frère qui lui rend visite dans sa maison londonienne

Depuis quelques mois, la princesse Haya de Jordanie vit recluse dans la capitale britannique, ayant fui son époux, l’émir de Dubaï. Cette semaine ont eu lieu les premières rencontres devant la Haute cour de Londres entre les avocats de la princesse et ceux de son époux. En instance de divorce, l’audience aura finalement lieu à Londres, en novembre. La princesse a demandé une ordonnance d’éloignement à l’encontre du cheikh pour violences conjugales et mariage forcé. Mais elle peut compter sur son frère adoré, le prince Ali qui est venu la soutenir au Royaume-Uni. Il s’agit de la première réaction officielle d’un membre de la famille jordanienne dont est issue la princesse.

Le soutien du prince Ali de Jordanie est la première réaction provenant d’un membre de la famille

La Cour hachémite ne s’est pas encore prononcée depuis que le scandale du divorce de l’émir de Dubaï a éclaté. L’actuel roi de Jordanie, Abdallah II, est le demi-frère de la princesse Haya, qui a épousé en 2004 l’émir de Dubaï. Elle est la sixième femme de l’émir Mohammed ben Rachid Al-Maktoum, avec lequel elle partageait sa passion pour l’équitation. Depuis la fin du mois de mai, elle se réfugie à Londres, dans la demeure qu’elle a achetée, craignant visiblement pour sa sécurité. De son côté, l’émir l’accuse d’entretenir une relation intime avec Russell Flowers, l’un des gardes du corps de la famille émiratie.

Embed from Getty Images

Le divorce de l’émir de Dubaï pourrait provoquer des tensions politiques avec la Jordanie

Les princesses Chamsa et Latifa, filles de l’émir qu’il a eues avec une autre épouse sont toujours portées disparues suite à des tentatives de fuite. Des rumeurs disent que la fuite réussie de la princesse Haya a un lien direct avec les détentions des filles de son époux. Il semblerait que la princesse Haya soit témoin d’éléments les concernant, ceux-ci ayant motivé sa propre fuite. Jusqu’à présent la Cour royale de Jordanie n’avait pas voulu commenter cette affaire, bien que la princesse soit la fille de l’ancien roi Hussein et demi-sœur de l’actuel roi Abdallah. Elle a par contre pu compter sur son frère cadet, le prince Ali Al-Hussein. Il est venu rendre visite à sa sœur à Londres, et a publié une photo qui témoigne de cette rencontre : « Aujourd’hui en compagnie de ma sœur, la prunelle de mes yeux, Haya bint Al-Hussein », écrit-il sur Twitter.

La princesse Haya est soutenue par son frère, le prince Ali de Jordanie

Le prince de Jordanie a pris soin de la nommer « bint Al-Hussein », son nom de famille qui fait référence à ses origines jordaniennes. Quant à la princesse, elle portait une tenue avec un drapeau jordanien sur l’épaule. Ali et Haya sont les deux enfants du roi Hussein et de la reine Alia (troisième épouse du roi), décédée dans un accident d’hélicoptère. Le roi Abdallah, quant à lui, est le fils aîné du roi, qu’il a eu avec sa deuxième épouse, la princesse Muna, née Antoinette Gardiner. Le roi a encore eu 4 enfants avec sa quatrième épouse. En tout, le roi Hussein a eu 11 enfants.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr