La princesse Léa de Belgique au gala de l’ordre de Saint-Gabriel au Cercle Gaulois

Le 17 novembre 2022, l’ordre de Saint-Gabriel organisait son 11e gala au Cercle royal Gaulois, précédé d’une cérémonie d’adoubement. La princesse Léa de Belgique accordait son haut patronage à la soirée durant laquelle sa fondation a été récompensée par un chèque de l’ordre.

Lire aussi : La princesse Léa honore la mémoire de son époux en remettant le 6e prix littéraire dédié à la cuisine

La princesse Léa de Belgique accorde son haut patronage au 11e gala de l’ordre de Saint-Gabriel

Près de 140 invités ont assisté et participé à la soirée exceptionnelle organisée par le chapitre Benelux de l’ordre de Saint-Gabriel le 17 novembre. Cette association caritative, fréquentée principalement par des diplomates et des consuls, a été fondée en 2010. La soirée de gala coïncidait aussi avec la célébration des 10 ans de l’ordre, l’anniversaire n’ayant pu être organisé plus tôt en raison de la pandémie.

Photo de groupe du Chapitre Benelux de l’ordre de Saint-Gabriel en présence de la princesse Léa de Belgique (Photo : Ordre de Saint-Gabriel Bailli – Benelux)

Avant le dîner de gala, une cérémonie d’adoubement de chevaliers était organisée. Il s’agissait de la deuxième cérémonie d’adoubement de l’année, permettant cette fois-ci à six nouveaux chevaliers de rejoindre les rangs de l’ordre de Saint-Gabriel. Il s’agit d’un ordre laïc de chevalerie récent, qui se calque sur le système des ordres médiévaux. Comme les ordres dynastiques actuels, dont les grands maîtres sont habituellement des chefs de maisons royales, l’ordre a une vocation caritative.

Membres de l’ordre et invités, ici Colette Fuchs-Lejeune et Carine Vann, ont assisté à une cérémonie d’adoubement avant le dîner de gala (Photo : Ordre de Saint-Gabriel Bailli – Benelux)
Thierry Dumoulin, consul honoraire du Chili et vice-président de l’Union consulaire belge (BCU) et Monique De Decker-Deprez, consule honoraire du Sri Lanka et présidente de l’Union consulaire belge (BCU) (Photo : Ordre de Saint-Gabriel Bailli – Benelux)

La princesse Léa de Belgique a accordé son haut patronage à cette soirée d’anniversaire pour le Chapitre Benelux de l’ordre. La princesse Léa œuvre au profit de nombreuses associations et préside elle aussi sa propre fondation, créée en 2006 avec son défunt époux, le prince Alexandre.

La princesse Léa de Belgique est accueillie à son arrivée au Cercle royal Gaulois artistique et littéraire (Photo : Ordre de Saint-Gabriel Bailli – Benelux)
Alain van Bellingen, président de l’ordre, la princesse Alexandre de Belgique, Hervé Gilson, Pascal Beckers et Jean-Paul Walkenier (Photo : Ordre de Saint-Gabriel Bailli – Benelux)

Lire aussi : La princesse Léa de Belgique au gala de la princesse Marie-Paule Tshombe en présence de prestigieux invités réunis à Bruxelles

La belle-sœur du roi Albert II a été accueillie par une haie d’honneur de chevaliers et baillis de l’ordre, à l’entrée du Cercle royal Gaulois artistique et littéraire. Le Cercle est installé dans un pavillon du parc de Bruxelles, le parc est lui-même situé entre le Palais royal et le Parlement fédéral. Le cercle, fondé en 1847 par des personnalités et des intellectuels, a toujours pour vocation de constituer un lieu de rencontres amical, intellectuel, artistique et littéraire. Les lieux servent aussi à accueillir de nombreux événements de prestige extérieurs au cercle.

La princesse Léa de Belgique et Romain Jancleas lors du dîner de gala ce 17 novembre 2022 (Photo : Ordre de Saint-Gabriel Bailli – Benelux)

Lire aussi : La princesse Léa de Belgique pousse les portes des ateliers d’artistes et invite ses lecteurs chez Natan

L’ordre de Saint-Gabriel a remis un chèque de 5000 euros à la fondation de la princesse Léa

L’ordre de Saint-Gabriel, qui est composé non seulement de diplomates et de consuls honoraires, mais aussi de représentants de la société civile, tels que des professeurs d’universités, des artistes ou de hauts fonctionnaires actifs dans des actions caritatives, avait organisé une tombola au profit du Fonds d’Entraide Prince et Princesse Alexandre de Belgique.

La princesse Léa assiste le lieutenant-général Alain van Bellingen, président de l’ordre de Saint-Gabriel, lors du découpage symbolique du gâteau (Photo : Ordre de Saint-Gabriel Bailli – Benelux)

La tombola a permis de récolter 5000 euros pour la fondation de la princesse Léa. La tante du roi Philippe a reçu un chèque symbolique lors de la cérémonie. L’objectif principal du Fonds d’Entraide est de se mettre au service des personnes fragilisées par la vie et la maladie. Familles et enfants défavorisés, malades, personnes handicapées ou dans le besoin, peuvent trouver auprès de la fondation.

Pascal Beckers, François-Xavier Remion, Alain van Bellinghen et Colette Fuchs-Lejeune entourent la princesse Léa lorsqu’elle reçoit le chèque de 5000 euros en faveur du Fonds d’Entraide Prince et Princesse Alexandre de Belgique (Photo : Ordre de Saint-Gabriel Bailli – Benelux)

Lire aussi : La princesse Léa, la princesse Claire, ses jumeaux et la princesse Esméralda au cirque Bouglione

Le dîner de gala préparé par les cuisines du Cercle Gaulois s’est terminé par la dégustation d’un magnifique gâteau du célèbre pâtissier Michael Lewis-Anderson. Le pâtissier a confectionné le gâteau du mariage du roi Philippe en décembre 1999, celui de l’anniversaire de la reine Paola à l’occasion de ses 80 ans, et il s’est même rendu jusqu’à Saint-Pétersbourg en 2021 pour préparer le gâteau de mariage du grand-duc Georges Mikhaïlovitch et de la princesse Victoria Romanovna.

Le pâtissier des royautés Michael Lewis-Anderson présente sa pièce montée (Photo : Ordre de Saint-Gabriel Bailli – Benelux)
Le pâtissier Michael Lewis-Anderson (à droite) avec Joëlle Leemans et Alain Mahieu (Photo : Ordre de Saint-Gabriel Bailli – Benelux)

Yavel Mireya Francis Lanuza, ambassadeur du Panama, et David Weystman, député bruxellois, ont fait l’honneur de leur présence, entourés d’autres consuls étrangers qui avaient fait le déplacement. Pour cette soirée d’exception, du champagne de la maison Joly, aux bouteilles étiquetées aux armes de l’association, était servi aux convives.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr