La princesse Yasmine Murat assiste au défilé de mode des lycées à la Sorbonne

Ce 21 juin, les élèves des lycées des métiers de la mode de Paris ont présenté leurs travaux lors d’un grand défilé au Grand amphithéâtre de la Sorbonne. La princesse Yasmine Murat, toujours heureuse de pouvoir promouvoir et soutenir l’éducation et l’apprentissage d’un savoir-faire, a assisté au défilé avec son époux ce mardi.

Lire aussi : Le prince Joachim Murat raconte les destins croisés de ses ancêtres : l’empereur Napoléon et le roi Joachim 1e

La princesse Yasmine Murat et son époux au défilé des lycées des métiers de la mode

Chaque année, les lycées à voie professionnelle qui proposent des filières dans la mode envoient leurs élèves présenter leurs pièces lors d’un grand défilé. Il y a une vingtaine d’écoles parisiennes qui participent au défilé, ce qui représente plus de 1000 élèves impliqués, pour la présentation de plus de 160 pièces qui défilent sur le podium.

Le prince Joachim Murat et la princesse Yasmine Murat, prince et princesse de Ponte Corvo, arrivent à la Sorbonne pour assister au défilé des lycées des métiers de la mode de l’Académie de Paris (Photo : David Nivière)

Lire aussi : Le prince Joachim et la princesse Yasmine Murat au gala de la Fondation Claude Pompidou

Ce défilé, perçu comme l’aboutissement d’un processus pédagogique, est très important pour ces lycéens. La princesse Yasmine Murat, épouse de l’héritier de la Maison Murat, souhaitait assister à ce défilé, à la fois par plaisir et curiosité mais aussi pour soutenir et mettre en lumière cet événement. La princesse avait déjà réalisé une visite au lycée Octave Feuillet, en février dernier. Le lycée, qui participe aussi à ce défilé, propose des formations en broderie d’art, plumasserie, fleur artificielle, confection de chapeau, lingerie-corsetterie et vêtements.

La princesse Yasmine Murat souhaitait soutenir le savoir-faire. Elle observe une planche de croquis avant le défilé (Photo : David Nivière)

Lire aussi : Joachim et Yasmine Murat invités d’honneur au Gala du Printemps en soutien à la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse

Le thème du défilé présenté ce mardi au Grand amphithéâtre de la Sorbonne était « Modes et Identités ». Les créations évoquent comment le vêtement peut être un révélateur de l’identité. « Jusqu’aux années 1960, les convenances autant que les classes sociales imposaient de respecter un certain code vestimentaire. Depuis, le vêtement ou l’accessoire est devenu un marqueur de l’identité de chacun : revendication, affirmation de soi ou au contraire effacement », explique l’Académie de Paris.

La princesse Yasmine Murat était accompagnée de son époux, le prince Joachim Murat, pour assister au défilé. « Depuis longtemps, je porte un intérêt particulier aux savoir-faire et aux métiers d’art qui ont été développés au fil de l’Histoire de France », nous explique la princesse Yasmine Murat. Ces métiers artistiques « font partie de notre patrimoine et font la richesse de ce pays ».

Plus de 160 créations ayant impliqué un millier d’élèves de 21 lycées ont été présentées sur la scène du Grand amphithéâtre de la Sorbonne (Photo : David Nivière)

Lors du défilé, la princesse a notamment pu voir quelques productions qui se sont également inspirées de la thématique de la présidence française du conseil de l’Union européenne. Les autres pièces respectaient le thème « Mode et identités » qui évoque le choix du vêtement comme traceur de l’origine sociale, culturel, géographique, de l’âge, du genre ou de la position dans la société. « Choisir ses tenues selon ses goûts, ses envies, ses humeurs tout en suivant ou non la mode. C’est aussi l’occasion d’exprimer véritablement son identité et d’assumer ses choix », explique l’Académie de Paris. En plus des lycées dans les filières de la mode, des écoles partenaires ont fait participer leurs élèves dans les filières des métiers du spectacle afin d’aider à l’organisation, au montage des décors du défilé mais aussi à la lumière, au son et même à la photographie du show.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr