L’origine de la mésentente entre Kate et Meghan enfin dévoilée ? Des bas nylon au cœur de la dispute !

Le magazine mondain britannique Tatler consacrera son édition de juillet-août 2020 à la duchesse de Cambridge. Plusieurs extraits de ces articles exclusifs ont déjà été publiés en ligne, dont un qui a déjà fait réagir le porte-parole du palais de Kensington. Le magazine revient sur le parcours ascensionnel fulgurant de Kate Middleton, transformée en une décennie en une personnalité royale de premier plan. Mais il y a également quelques bruits de couloirs qui ont été dévoilés, notamment concernant la querelle qu’elle entretiendrait avec Meghan Markle. Selon Tatler, on connaitrait enfin l’élément qui a déclenché la dispute entre les épouses du prince William et du prince Harry. Tout a commencé lors des préparatifs du mariage des Sussex, au printemps 2018. La dispute porterait sur une histoire de bas nylon pour les demoiselles d’honneur.

L’origine de la dispute entre Kate et Meghan aurait été dévoilée par des amis de Kate dans la prochaine édition de Tatler (Image : Tatler)

Lire aussi : Revoir le mariage du prince William et de Kate Middleton

Kate Middleton épuisée par sa charge de travail ?

Des soit-disants « amis » de la duchesse de Cambridge ont révélé à Tatler que Kate Middleton était « épuisée » par sa charge de travail, depuis que le prince Harry et Meghan Markle avaient décidé de ne plus travailler pour la famille royale. Une situation dans laquelle les Cambridge se « sentiraient piégés ». Les « amis » de la duchesse de Cambridge affirment qu’elle « travaille aussi dur qu’un PDG de premier plan » mais cela « sans qu’il n’y ait de limites ni les nombreuses vacances » auxquels ont droit des employés. Voici quelques indiscrétions glanées par le magazine, qui ne plaisent pas du tout à Kensington. Concernant ces allégations, le porte-parole de la famille a pris la peine de répondre : « Cette histoire contient une série d’inexactitudes et de fausses déclarations qui n’ont pas été présentées au palais de Kensington avant sa publication. »

La raison de la querelle entre la duchesse de Cambridge et la duchesse de Cambridge dévoilée ? (Image : Getty)

Lire aussi : Meghan Markle perd la première bataille contre les tabloïds : 50 000£ de frais lui sont réclamés

Les collants des demoiselles d’honneur déclenchent une dispute à la répétition du mariage

Une autre histoire révélée par Tatler intéresse déjà la presse people. Il s’agit de l’explication sur l’origine de la mésentente entre Kate et Meghan. Il semblerait que « Catherine la Grande », comme la surnomme le magazine en référence à la tsarine Catherine II, voulait suivre le protocole lors de l’organisation du mariage du prince Harry et de Meghan. Cela incluait notamment le fait que les petites demoiselles d’honneur, dont faisait partie la princesse Charlotte, fille de Kate et William, portent des bas en nylon. Pour Meghan Markle, il était hors de question que des petites filles portent des collants à son mariage.

Kate Middleton et sa fille, la princesse Charlotte en mai 2018, lors du mariage des Sussex. Les demoiselles d’honneur ne portent pas de collants en nylon comme le veut le protocole (Photo : CAMERA PRESS)

« Il y a eu un incident lors de la répétition du mariage », a expliqué ces mêmes “amis” de Kate et William. « C’était une journée chaude et apparemment, il y avait une dispute sur le fait de savoir si les demoiselles d’honneur devaient porter des collants ou non. Kate, qui suit le protocole, a estimé qu’elles devaient en porter. Meghan n’en voulait pas. »

Pippa Middleton avec les demoiselles d’honneur en 2011, au mariage de William et Kate. Les jeunes filles portent des collants blancs légèrement transparents (Photo : WireImage)

Il semblerait que la duchesse de Sussex ait eu gain de cause, si on en croit les photos prises lors de son mariage en mai 2018. En effet, les demoiselles d’honneur ont bien les jambes nues. Sur les photos du mariage des Cambridge, en 2011, les demoiselles d’honneur portent des collants en nylon.

Lire aussi : Harry et Meghan boycottent 4 grands groupes de presse britanniques

Sources : Tatler et DailyMail

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.