La reine Komal du Népal en attente d’un don de plasma aux soins intensifs

L’état de santé de l’ancienne reine Komal du Népal se détériore. L’épouse de l’ancien souverain a été admise à l’hôpital il y a bientôt une semaine, après avoir été testée positive au coronavirus. D’abord placée sous assistance respiratoire, les dernières nouvelles se voulaient rassurante. Elle aurait été transférée aux soins intensifs après un soudain déclin et attendrait à présent une transfusion de plasma.

La reine Komal a été transférée aux soins intensifs (Photo : capture d’écran YouTube)

Lire aussi : La reine du Népal danse avec le roi Gyanendra pour son anniversaire

L’ancienne reine du Népal transférée aux soins intensifs

Le roi Gyanendra Shah, 73 ans, et son épouse, la reine Komal, 70 ans, ont participé aux manifestations religieuses de Kumbh Mela à Haridwar, en Inde, il y a quelques jours. L’ancien souverain était invité à assurer quelques engagements officiels, étant considéré comme le dernier roi des Hindous. Ce pèlerinage religieux s’est clôturé le 12 avril par un bain sacré, partagé par des millions de fidèles rassemblés, alors que l’Inde connait une explosion de cas de contaminations à la covid-19.

D’abord testés négatifs à leur retour d’Inde, le roi et la reine du Népal ont ensuite été testé positifs dès le lendemain. On apprenait peu de temps après que des symptômes importants s’étaient manifestés et que le roi et la reine du Népal étaient sous assistance respiratoire «par mesure de précaution». Leur fille, la princesse Prerana Shah, 43 ans, a elle aussi été contaminée mais n’a plus besoin d’apport d’oxygène. Avant-hier encore, l’hôpital international Norvic de Thapathali assurait que l’état du roi et de la reine était «normal»et que l’état du couple était «désormais stable depuis 16 heures ce mardi», comme le rapportait My Republica.

Le journal Khabrhub rapporte à présent d’autres nouvelles, plus inquiétantes pour la reine Komal. Ce jeudi 29 avril 2021, la reine Komal a été transférée aux soins intensifs de l’hôpital. Son niveau d’oxygène était à 87% dans la journée, là où des niveaux normaux se situent entre 94 et 100%. France Bleu précise qu’un niveau d’oxygène sous 90 est considéré comme critique.

Selon une source de l’hôpital, la reine Komal attend à présent un don de plasma. Comme l’explique la Croix-Rouge, «les personnes guéries ont développé une immunité contre la maladie, constituée notamment d’anticorps spécifiques dirigés contre le virus». Le but de la plasmathérapie est donc de faire appel à des personnes qui ont guéri du coronavirus afin de leur prélever du plasma qui pourrait avoir un effet neutralisante si on procède à une transfusion chez une personne malade. Cette méthode est encore à l’étude.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr