Margrethe II et ses héritiers traversent l’ancienne frontière 100 ans après Christian X victorieux d’avoir récupéré le Schleswig

Il y a cent ans (en réalité 101 ans en 2021), le Schleswig rejoignait le Danemark. Une réunification de grande importance que la reine Margrethe II, son fils héritier et son petit-fils ne pouvaient manquer. Les célébrations officielles prévues en 2020 ont dû être annulées à cause de la crise sanitaire. C’est avec un an de retard que la célébration du centenaire du Jutland a pu être organisée en très grandes pompes dans la région. La reine Margrethe II a reproduit la traversée symbolique de la frontière par son grand-père, en 1920.

La reine Margrethe II, le prince héritier Frederik et le prince Christian en chemin vers l’ancienne frontière ce 13 juin 2021 (Photo : Kongehuset)

Lire aussi : Le prince Philip était un Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg

La réunification du Schleswig au Danemark

En 1864, le Danemark perdait le duché de Schleswig, un territoire au sud du pays, à la frontière allemande. Le territoire rejoignait la Confédération germanique. À l’issue de la Première guerre mondiale et de l’effondrement de l’Empire allemand, le Schleswig est rendu au Danemark suite à des référendums organisés en 1919 et 1920.

Les deux référendums indiquent que la partie nord du Schleswig est à 75% en faveur d’un rattachement au Danemark, alors que la partie du sud souhaite à 80% rester allemande. Le Schleswig historique est coupé en deux. La partie nord rejoint le Danemark, connue aujourd’hui comme le Jutland-du-Sud. La partie sud est aujourd’hui une partie du Land de Schleswig-Holstein, en Allemagne, où vit une minorité de Danois bénéficiant de certaines particularités administratives et culturelles.

Evolution de la frontière germano-danoise avec la partition du Schleswig-Holstein, l’annexion et la récupération d’une partie du Schleswig (Image : Histoires Royales)

Lire aussi : Margrethe II dans le Schleswig-Holstein auprès de la minorité danoise vivant en Allemagne

Christian X de Danemark traverse la frontière

Le 15 juin 1920, le Schleswig était rendu au Danemark. Trois semaines plus tard, Christian X et sa famille se sont rendus sur place pour visiter la région et officialiser la réunification. Symboliquement, le roi a traversé l’ancienne frontière à cheval blanc.

Christian X traverse la frontière avec son cheval blanc. À côté, la famille royale se déplace en carrosse (Photo : Hendes Majestæt Dronningens Håndbibliotek, Kongernes Samling)

Le roi Christian X avait traversé la frontière à Frederikshøj, à dos de cheval, accompagné de ses fils, le prince héritier Frédéric et le prince Knud, le 10 juillet 1920 à 9 heures 25. La reine Alexandrine et la princesse Thyra, sœur de Christian X, les suivaient en calèche.

YouTube video

« Des visages radieux aux yeux remplis de larmes étaient dirigés vers moi, tandis que le cri « notre Roi ! » résonnait sans interruption. Cet accueil a été si bouleversant que j’ai été profondément ému», se souviendra plus tard le roi Christian X de ce jour. Après être arrivé au Schleswig, symboliquement, une petite fille du coin l’a rejoint sur son cheval. «J’ai mis dans le baiser que j’ai pressé sur son front, toute la joie et la gratitude que j’ai ressenties moi-même, et quand la petite a mis ses bras autour de mon cou, j’ai eu le sentiment d’avoir pris le Jutland du Sud dans mes bras».

Lire aussi : Christoph de Schleswig-Holstein se souvient du prince Philip descendant de sa famille

Margrethe II, Frederik et Christian de Danemark sur les traces de leurs ancêtres

Ce 13 juin 2021, la reine Margrethe II a retraversé la frontière avec ses deux héritiers. C’est à bord d’une calèche que la reine Margrethe, le prince héritier Frédéric et le prince Christian ont traversé la frontière Frederikshøj, exactement là où leur aïeul l’avait fait 101 ans auparavant.

La calèche utilisée par la reine Margrethe était la même que celle utilisée par les femmes de la famille royale le jour de la traversée de la frontière en juillet 1920. Il s’agit d’une calèche à la d’Aumont, ce qui a pour particularité que le cocher n’est pas assis à l’avant sur un siège mais sur un des chevaux qui tirent l’hippomobile. La calèche a été fabriquée au début des années 1900 par Henry Fife, voiturier de la Cour danoise, sur base d’une calèche viennoise sans toit mais avec une capote rétractable à la place.

Pour le prince Christian, il s’agit de son premier engagement officiel qu’il accomplit au nom de la Couronne. Le prince Christian a déjà assisté à de nombreuses manifestations publiques, accompagné son père à des rendez-vous en extérieur, mais ici il s’agit d’une cérémonie commémorative nationale. L’événement est d’autant plus solennel que la Reine y participe seulement accompagnée par son héritier Frederik, et lui-même par son propre héritier Christian, sans la présence de la princesse héritière Mary ni d’autres membres de la famille, comme la princesse Benedikte, par exemple.

(Photo : Henning Bagger / Ritzau Scanpix/ABACAPRESS.COM)

À la place de l’ancienne porte construite à la frontière, une sculpture métallique rappelant les contours de la porte a été installée sur la route. Elle symbolise cette ancienne frontière entre le Danemark et l’Allemagne.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr