La reine Mathilde fait usage de son privilège du blanc pour rencontrer le pape François

Huit ans après leur première audience officielle auprès du pape François, le roi Philippe et la reine Mathilde étaient de retour au Vatican pour rencontrer le souverain pontife. Comme en 2015, la reine des Belges a usé de son privilège, en portant un voile et des vêtements blancs devant le pape.

Lire aussi : Le roi Albert II et la reine Paola reçus au Vatican par le pape François : là où tout a commencé il y a six décennies

Le roi Philippe et la reine Mathilde en audience privée avec le pape François

Le roi Philippe, 63 ans, et la reine Mathilde, 50 ans, se sont rendus au Vatican ce 14 septembre 2023. Ils étaient conviés à une audience privée avec le pape François, 86 ans, au Palais apostolique. Le couple royal belge avait déjà eu droit à une audience privée en mars 2015.

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont rencontré le pape François au Palais apostolique ce 14 septembre 2023 (Photo : (EV) Vatican Media/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Les princesses Clotilde et Vittoria de Savoie aux funérailles de Benoît XVI avec le roi Philippe, la reine Mathilde et la reine Sofia

La dernière visite officielle du roi Philippe et de la reine Mathilde au Vatican date de janvier 2023. Avec la reine émérite Sofia d’Espagne, Philippe et Mathilde de Belgique étaient les seules têtes couronnées d’une monarchie effective, qui avaient répondu présent aux funérailles du pape émérite Benoît XVI.

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont ensuite rencontré Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les Relations avec les États du Saint-Siège, l’équivalent du ministre des Affaires étrangères. Lors de cette rencontre, les souverains belges et le souverain pontife ont échangé leurs habituels cadeaux diplomatiques.

Le souverain pontife a convié les souverains belges à une audience privée (Photo : (EV) Vatican Media/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le roi Philippe et la reine Mathilde assistent à la consécration du nouveau primat de Belgique

La reine Mathilde et le privilège du blanc

La reine Mathilde a choisi de faire usage de son privilège du blanc ce jeudi. Il s’agit d’une prérogative accordée aux têtes couronnées catholiques. La reine d’Espagne, la grande-duchesse de Luxembourg ou encore la princesse de Monaco sont autorisées à porter du blanc lors de leurs rencontres avec le pape.

Traditionnel échange de cadeaux diplomatiques entre les deux chefs d’État (Photo : (EV) Vatican Media/ABACAPRESS.COM)

La princesse Marina de Savoie, en tant qu’épouse du prétendant au trône d’Italie, bénéficie également de ce privilège. Elles sont alors autorisées à s’habiller en blanc de la tête aux pieds, y compris de porter une mantille ou un voile blanc. Il ne s’agit pas d’une obligation. Sans ce privilège, les autres chefs d’État ou épouses de chefs d’État sont priés de porter du noir devant le pape.

Le roi et la reine des Belges rencontrent Mgr Paul Richard Gallagher, Secrétaire pour les Relations avec les Etats du Saint-Siège (Photo : (EV) Vatican Media/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La croix de couronnement de Charles III comprend des reliques de la véritable croix du Christ offertes par le pape François

La famille royale belge entretient un lien historique avec le Saint-Siège. En novembre 1958, le roi Baudouin envoyait son frère cadet, le prince Albert, prince de Liège, pour le représenter lors de la cérémonie d’intronisation du pape Jean XXIII au Vatican. Le prince Albert croise le regard de la princesse Paola Ruffo di Calabria, devant une peinture d’un primitif flamand accroché au mur de la résidence de l’ambassadeur de Belgique à Rome, où se tenait une réception officielle, en marge de l’intronisation du nouveau pape. Albert et Paola se marieront en juillet 1959. Leur premier enfant, Philippe, est né en 1960.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine a été concepteur-rédacteur et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français. Spécialiste de l'actualité des familles royales, Nicolas a fondé le site Histoires royales dont il est le rédacteur en chef. nicolas@histoiresroyales.fr